Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/10/20 : Suite au nouvel attentat perpétré ce matin à Nice, la Ville de Périgueux annonce que ses agents et élus observeront une minute de silence ce jour à 17 h, dans le respect des mesures sanitaires

30/10/20 : Ambassade et vitrine de la région à Paris, la Maison de la Nouvelle-Aquitaine ferme ses portes aujourd'hui le temps du confinement. Elle assure néanmoins un drive de produits régionaux pour les parisiens le mercredi 4 novembre, sur réservation.

29/10/20 : Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron, le World Impact Summit, organisé à Bordeaux, maintient sa première journée ce jeudi 29 octobre, avec un protocole sanitaire renforcé. Du fait du confinement, la journée de vendredi est annulée.

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/10/20 | Confinement: l'Aéroport de Bordeaux s'adapte

    Lire

    L'Aéroport de Bordeaux réenclenche les mesures adaptées de son plan de continuité de service, qui lui permet d'assurer ses missions prioritaires dans le maintien des conditions sanitaires renforcées. La desserte aérienne programmée jusqu'à la fin de ce week-end est à ce jour inchangée. A compter du 2 novembre, le traitement des vols sera opéré intégralement dans le Hall A. Seront maintenus le service de navette entre le parc P4 et l'aérogare, la Navette 30'Direct entre la gare Saint-Jean et l'Aéroport, le bus Liane 1 qui relie le centre de Bordeaux, les locations de véhicules, un service minimum de commerces autorisés.

  • 30/10/20 | LISEA s'engage avec l'Office Français de la Biodiversité

    Lire

    Le 29 octobre, lors du World Impact Summit à Bordeaux, le concessionnaire de la LGV Sud Europe Atlantique a conforté son engagement pour la préservation de la biodiversité. L'Office Français de la Biodiversité porte le programme "Act4Nature France", qui rassemble 80 entreprises pour enrayer l'érosion de la biodiversité. En rejoignant ce programme, LISEA s'engage à créer, restaurer et gérer des sites naturels favorables aux espèces protégées à proximité de la LGV. Selon Hervé le Caignec, Président de LISEA, "c'est une action supplémentaire qui montre notre engagement pour la protection des territoires traversés par la ligne".

  • 30/10/20 | Un tiers-lieu hybride dans les Deux-Sèvres

    Lire

    La Colporteuse à Argentonnay dans les Deux-Sèvres est depuis 13 ans un lieu d’expérimentation du vivre ensemble et de la citoyenneté. Elle a décidé de développer de nouveaux services avec la mise en place d’un espace de coworking afin de répondre aux nouvelles formes de travail. La Région Nouvelle-Aquitaine s’associe à ce projet et apporte une aide de 60 000 euros afin de permettre le développement de ce lieu.

  • 30/10/20 | La Région soutient le laboratoire départemental de recherche de la Dordogne

    Lire

    La Région a attribué 24 545 euros au Laboratoire Départemental d'Analyse et de Recherche de la Dordogne (Coulounieix-Chamiers) pour des investissements en matériels. La collectivité a souhaité initier un réseau sentinelle de suivi de stations d'épuration en zones touristique pour anticiper une reprise de l'épidémie en période estivale. Le Laboratoire de la Dordogne a souhaité intégrer la démarche et a sollicité la Région pour l'achat d'une ultracentrifugeuse et d'un congélateur permettant le stockage des échantillons avant analyses.

  • 30/10/20 | La manufacture d’Artoria se dote d’équipements numériques

    Lire

    Grâce au soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, à hauteur de 55 255 euros, la manufacture d’Artoria fabriquant des contenants et flaconnages en porcelaine en Haute-Vienne, va lancer une plateforme multilingue pour accroître sa visibilité à l’international. Cela va aussi lui permettre de capitaliser sur son savoir-faire en créant une marque de produits spéciaux « made in Limoges » en direction du grand public.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Juppé: Bordeaux sous le choc d'une démission

14/02/2019 | Bordeaux en saura sans doute davantage sur, au-delà de cette nomination au Conseil constitutionnel, le choix d'Alain Juppé de ne pas briguer un nouveau mandat

Alain Juppé

La nouvelle officielle a pris la forme du bref communiqué diffusé à 17h18 et de cette déclaration d'Alain Juppé: " Le Président de l’Assemblée Nationale m’a proposé de me nommer au Conseil Constitutionnel. Je le remercie de cette proposition qui m’honore. Je l’ai acceptée. J’ai décidé, il y a plusieurs mois, de ne pas me représenter à l’élection municipale de mars 2020. Je comptais annoncer cette décision au lendemain des élections européennes fin mai prochain. Ma nomination bouleversera ce calendrier. C’est avec une profonde émotion que je me prépare à quitter mes fonctions de maire et de président de la métropole de Bordeaux qui m’ont procuré tant de bonheur.

 

Une annonce qui a laissé interdits les élus que nous avons intérrogés. Et surpris les bordelais qui s'étaient plutôt fais à l'idée que le maire s'était préparé à mener une nouvelle campagne dans un an. En réalité il semble bien qu'Alain Juppé en avait décidé autrement; c'est en tout cas ce que l'on croit comprendre lorsqu'il évoque une décision qui était prise avant que le président de l'Assemblée nationale ne le sollicite pour entrer au Conseil Constitutionnel, en lieu et place de Lionel Jospin . Mais l'on en saura davantage à l'occasion de la conférence de presse du maire ce jeudi matin.

Premières réactions

Jean-Luc Gleyze, président socialiste du conseil départemental de Gironde:

"C'est avec étonnement que je viens d'apprendre la décision d'Alain Juppé de quitter la Mairie de Bordeaux et la présidence de Bordeaux Métropole, pour rejoindre le Conseil constitutionnel.

"Je respecte le parcours d'un homme politique qui aura marqué la vie politique nationale et la ville de Bordeaux de son empreinte.
Malgré nos divergences politiques, je tiens à saluer la qualité de nos échanges. Nous ne partagions pas la même vision de l'action politique, pour autant nous pouvions travailler ensemble en bonne intelligence. Je souhaite que ce travail commun se poursuive avec son successeur dans l'intérêt des Girondines et des Girondins.

Nathalie Delattre: sénatrice de la Gironde:

"C’est « une grande fierté pour Bordeaux de voir son maire, ancien Premier ministre, rejoindre cette institution si importante qui œuvre au quotidien pour préserver notre régime constitutionnel. »
 
« Dans une société complexe, dans un contexte de remise en cause de notre modèle démocratique, il nous faut des hommes et des femmes solides. C’est rassurant de savoir Alain JUPPE à ce poste » ajoute la Sénatrice de Gironde, conseillère municipale de Bordeaux et ancienne adjointe d’Alain JUPPE. Elle en profite pour saluer les nominations de Jacques MEZARD, son collègue Sénateur du groupe RDSE, et de François PILLET, lui-aussi Sénateur.
 
Nathalie DELATTRE ajoute qu’Alain JUPPE « a dû faire un choix difficile, et que dans la situation que connaît notre pays, il a choisi l’intérêt supérieur de l’Etat. » Pour ce qui est de l’avenir de la mairie de Bordeaux, elle estime qu’Alain JUPPE « a formé une équipe, et que nous sommes prêts à assurer la succession. Il appartiendra à cette équipe de faire face à ce défi en poursuivant les nombreux projets initiés. C’est cela la cohésion d’une équipe soudée »

Aziz Skalli, référent Gironde de la République en Marche:

Alain Juppé, Maire qui a rendu Bordeaux si attrayant, Président qui a développé la Métropole parmi les agglomérations les plus dynamiques de France, ancien Premier Ministre qui a porté d’importantes réformes, se voit ici reconnu comme un homme au grand parcours politique et fin connaisseur des rouages juridiques qu’il a longtemps côtoyés durant ses mandats de député et de ministre.

Eriger en garant de notre Constitution si chère à la Vème République, marque une volonté de rassurer ceux qui la décrient et de la protéger de ses opposants. Sa carrière a été marquée par des épreuves parfois difficiles, dont il a toujours su trouver l’issue, en gardant pour seule visée : la protection des intérêts des Français. Cette nomination, qui provoque aujourd’hui un séisme dans la politique locale, doit aussi ouvrir une nouvelle page et offrir une vision nouvelle dans la vie des Bordelaises et des Bordelais .

Vincent Feltesse, ex-président de la Communauté urbaine de Bordeaux

“Comme toutes les bordelaises et les bordelais j'ai été surpris par la décision d'Alain Juppé de quitter ses fonctions de maire Bordeaux et de président de la métropole. Cependant Alain Juppé est un homme d'Etat et dans le moment particulier que nous vivons en France, sa nomination est une bonne chose pour le conseil constitutionnel et la République française. Pendant 7 mois nous nous sommes affrontés lors de la dernière élection municipale mais surtout pendant 7 ans nous avons travaillé ensemble à la tête de la Communauté urbaine de Bordeaux. Nous l’avons fait avec efficacité et parfois même avec complicité.

J'ai donc aujourd'hui une pensée particulière pour Alain Juppé qui est très attachée à la ville de Bordeaux pour laquelle il a énormément œuvré, sa décision a dû être difficile à prendre! Je la respecte et lui souhaite bonne chance pour la suite.

 En attente d'explications d'une décision totalement inattendue

Ce n'était pas une "fake news" ...mais même un élu très proche qui a vécu toutes les campagnes et les projets n'en revient pas. La confirmation, par Alain Juppé lui-même, de son acceptation d'entrer au Conseil constitutionnel, en l'attente de la conférence de presse qu'il donnera ce jeudi à la mairie, surprend d'autant plus que son entourage avait contribué à accréditer l'idée d'une nouvelle candidature aux municipales, dans un an. Sollicité par le président de l'Assemblée nationale pour succéder, au sein du Conseil, à un autre ancien premier ministre Lionel Jospin on peut imaginer, aussi, que des raisons plus personnelles aient pu le conduire à rejoindre Paris.

Son départ, en l'attente de ses explications, ouvre évidemment la question de sa succession hors calendrier électoral. Et lorsque l'on sait que le magistère de Virginie Calmels, qu'il avait propulsée sur le devant de la scène bordelaise, est loin de faire l'unanimité au sein de l'équipe municipale, on peut s'interroger sur le fonctionnement de celle-ci, de surcroit dans une période préélectorale, même si la logique politique et organisationnelle penche, à priori, pour l'élection de Nicolas Florian, l'adjoint aux Finances de la ville. Au-delà de Bordeaux et de ce mandat de 23 ans qui aura coïncidé avec la transformation profonde de la ville, l'entrée d'Alain Juppé au sein du Conseil constitutionnel témoigne de son choix de tourner la page d'un engagement politique actif pour lequel il a beaucoup donné, échouant sur le chemin de la dernière présidentielle.

J.A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4975
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Cyril Mouquet | 14/02/2019

Une des dernières prises de position publique d'Alain Juppé fut de soutenir avec ferveur le Pacte Finance Climat proposé par Anne Hessel, Jean Jouzel et Pierre Larrouturou. Qu'il en soit remercié, c'est tout à son honneur. https://www.pacte-climat.eu/fr/soutien-de-la-mairie-de-bordeaux/

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Florence Jardin a été élue présidente de Grand Poitiers le 10 juillet. Politique | 30/10/2020

Florence Jardin incarne le changement à la tête de Grand Poitiers

Emmanuel Macron lors de son allocution ce 28 octobre à 20 heures. Politique | 28/10/2020

Covid-19 : Emmanuel Macron décrète un second confinement

Conseil Municipal de Bordeaux Octobre 2020 Politique | 27/10/2020

Covid-19 : « Bordeaux est épargnée, pour le moment »

une aide alimentaire aux étudiants Politique | 27/10/2020

Crise sanitaire : la Région dresse le bilan du dispositif d'urgence destiné aux étudiants

Illustration médecine Politique | 27/10/2020

Comment la Charente-Maritime compte lutter contre la désertification médicale

Léonore Moncond’huy a été élue maire de Poitiers le 28 juin 2020 avec 42,83% des suffrages exprimés. Après un peu plus de 100 jours, elle dresse un premier état des lieux. Politique | 19/10/2020

Grand entretien : Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers "Il faut que l'on reprenne notre destin en main"

Noël Mamère, Maryse Combres, Nicolas Thierry et Léonore Moncond'huy Politique | 16/10/2020

Régionales 2021 : les écologistes entrent en campagne

Macron 16 mars 2020 Politique | 15/10/2020

Covid 19: Urgence sanitaire, Macron remonte en première ligne

Alain rousset, Lydia Héraud et Bernard Farges, président du CIVB Politique | 14/10/2020

La Région débloque 5 millions d’euros pour soutenir la relance de la filière viticole

Delphine Labails, maire de Périgueux Politique | 13/10/2020

Delphine Labails, maire de Périgueux "Nous avons des choses à construire avec Bordeaux, Limoges et Poitiers"

Yves d'Amécourt, conseiller régional  Nouvelle-Aquitaine Politique | 11/10/2020

Tribune libre - Yves d'Amécourt: Nouvelle-Aquitaine : s'appuyer sur les villes moyennes pour aménager le territoire

A Limoges, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a visité deux laboratoires de l Institut de Recherche sur les Céramiques. Politique | 09/10/2020

A Limoges, Frédérique Vidal veut « conserver la chaîne de valeurs »

Frédérique Vidal a été accueillie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour par son Président Mohamed Amara Politique | 09/10/2020

Frédérique Vidal à Pau : Entre compassion et annonces pour le monde universitaire

La séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 5octobre 2020 a vu l'adoption du Plan rebond Nouvelle-Aquitaine Politique | 06/10/2020

Conseil Régional : la campagne démarre à pas feutrés...

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière du 05 octobre Politique | 05/10/2020

Gironde : les dossiers de la plénière du Département du 05 octobre