Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/04/20 | Opération "Résilience" pour la ville de Limoges

    Lire

    Dans le cadre de l’opération militaire « Résilience », un détachement du 92e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand va être déployé à Limoges et sa périphérie à partir du vendredi 3 avril. 27 militaires de ce régiment sont accueillis par la Ville de Limoges à la caserne Marceau. Cette opération "Résilience" aura pour but de protéger la population, de sécuriser les lieux sensibles (comme le CHU de Limoges) et d'apporter un soutien logistique (transports).

  • 02/04/20 | Lesparre-Médoc (33) installe son couvre feu

    Lire

    La commune de Lesparre-Médoc en Gironde entre en couvre-feu entre 22 heures et cinq heures à partir de ce jeudi 2 avril et jusqu'au 15 avril. C'est la sixième ville de Gironde a l'instaurer après Vendays-Montalivet, Le Verdon, Saint-Médard-de-Guizières, Villenave d'Ornon et Lège-Cap Ferret. L'arrêté municipal a été pris ce mercredi 1er avril et est réservé à tous les habitants de la commune, hormis les personnes disposant d'un justificatif professionnel pour leur trajet domicile-travail ou le personnel médical et social.

  • 02/04/20 | Coronavirus en Dordogne : l'épidémie a fait quatre décès

    Lire

    Le dernier bilan livré ce jeudi après midi par le préfet de la Dordogne fait état de quatre victimes du coronavirus en Dordogne. Quatre personnes sont décédées au centre hospitalier de Périgueux. Le préfet, Frédéric Périssat, indique en outre qu'en Dordogne, 64 cas identifiés de coronavirus ont été détectés depuis le début de l'épidémie. Onze personnes qui ont été hospitalisées ont pu rejoindre leur domicile. Dix huit personnes sont actuellement hospitalisées dont 3 en réanimation.

  • 02/04/20 | Pyrénées-Atantiques: 12 000 tests de dépistage prêts à être déployés

    Lire

    Apres consultation du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, a décidé de proposer une vaste campagne de dépistage du Covid-19 des personnels médico-sociaux du secteur de l’autonomie dans le 64. L’ensemble des établissements et structures partenaires aura la possibilité de faire tester les 12 000 professionnels du secteur. Les premiers tests, menés par une équipe spécialement formée, seront effectués dès la semaine prochaine. Objectif : "rassurer des professionnels en première ligne auprès des personnes les plus fragiles mais aussi leurs familles".

  • 02/04/20 | Les tours de La Rochelle rendent hommage à tous les aidants

    Lire

    Les Tours de La Rochelle seront éclairées en bleu tout le mois d’avril, du coucher du soleil jusqu’à 1h du matin avec 5 minutes de scintillement toutes les heures en hommage à tous ceux qui sont mobilisés face au Covid-19 : personnels soignants, pompiers, secouristes, ambulanciers, forces de l’ordre, agents de la fonction publique, éboueurs, caissières et caissiers, commerçants, livreurs, et tous ceux qui apportent leur aide. Les images sont retransmises sur: www.larochelle.fr/webcam-en-direct.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "L'Action coeur de ville" pour redynamiser les centres-villes

13/12/2018 | Le plan "Action coeur de ville" est destiné à revitaliser les centres-villes souvent en perte de vitesse. Il concerne 222 villes dans l'Hexagone dont 22 en Nouvelle-Aquitaine.

Le ministre des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, à La Tribune des

« Les Rencontres coeur de ville » : la première journée d’échange entre élus s’est déroulée ce mardi au palais des congrès du Futuroscope dans le cadre du plan « Action coeur de ville ». 222 maires des villes et 181 présidents d’intercommunalités étaient présents ce mardi 11 décembre, pour échanger sur les bonnes pratiques, afin de redynamiser les centres-villes. Des échanges sous la forme d’ateliers thématiques. En région Nouvelle-Aquitaine, ce sont au total vingt-deux communes qui sont concernées par ce programme. Plusieurs axes : réhabilitation et restructuration de l’habitant ; le développement économique et commercial ; le développement de l’accessibilité, la mobilité et des connexions ; mise en valeur de l’espace public et du patrimoine, ; l’accès aux équipements et services publics. Au lendemain, des annonces du président de la République, Emmanuel Macron, le ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, s’est exprimé sur ce dispositif et en a profité pour faire passer plusieurs messages.

Le plan « Action coeur de ville » est porté par trois organismes partenaires. La banque des territoires le finance à hauteur de 1 milliard d’euros de fonds propres et 700 millions d’euros en prêts, Action logement à hauteur de 1,5 milliard d’euros, et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) à hauteur de 1 milliard d’euros. Au total, plus de 5 milliards d’euros destinés à revitaliser les centres-villes de 222 villes  ont été retenus le 17 mars dernier par l’ancien ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. Ce programme concerne prioritairement des villes allant de 15 000 à 100 000 habitants comptant pour la plupart un quartier prioritaire de la politique de la ville. 
 
Trente-quatre ateliers thématiques ont été animés par les maires des communes, principalement basés sur des échanges constructifs et le partage de leurs expériences. « Les solutions viennent du terrain, rappelle Olivier Sichel, directeur-adjoint de la Caisse des dépôts et directeur de la Banque des territoires. Il faut entretenir au quotidien un contact avec les habitants de ces centres-villes et tirer l’enseignement de la proximité. » Action coeur de ville est un plan qui a plusieurs objectifs dont le principal est de redynamiser les centres-ville en perte de vitesse et de soutenir alors des projets constructifs.
 
Le ministre souhaite porter la renaissance des coeurs de ville
Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales, est la seule personnalité à s’être exprimée en séance plénière. Il a souligné le soutien et l'engagement du gouvernement dans cette démarche. Il a lui-même  connu ces problématiques dans sa carrière politique en tant qu’ancien maire de Vernon (Eure) et ancien président du conseil départemental. En 2019, l’effort financier s’élèvera à 70 millions d’euros pour que 1 500 projets soient en capacité de démarrer. « Les centres-villes doivent retrouver une place considérable. Il faut y faire revenir les gens. Revoir les modes de vie, créer des choses à taille humaine. » Pour cela, le ministre a rappelé les nouveaux moyens mis en place pour redynamiser le coeur de ville comme « l’interdiction des extensions de commerces à l’extérieur des centres-villes (les grands centres commerciaux)», « le renforcement du droit de préemption », « de nouvelles dispositions fiscales pour favoriser la rénovation de l’habitat ». L’État fait tout de même attention à ne pas « fragiliser le monde des entreprises locales ». 
 
Le ministre des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, a fait également référence à l’actualité des gilets jaunes et il est revenu sur l’intervention télévisée du président de la République, Emmanuel Macron. « Il est temps que les gilets jaunes aient des revendications claires et précises. Le dialogue est compliqué quand ce n’est pas le cas. Les mesures proposées par Emmanuel Macron ne détruisent pas la colonne vertébrale de notre politique, mais représentent une série d'efforts. Avec une organisation claire, il pourra y avoir  des négociations. Mais il faut savoir ce que veut l’autre. Je pense que le temps doit être au retour à l’ordre et à l’apaisement. »
 
À l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, 22 villes sont concernées par ce plan « Action coeur de ville » : Angoulême et Cognac en Charente ; Rochefort et Saintes en Charente-Maritime ; Tulle et Brive-la-Gaillarde en Corrèze ; Guéret dans la Creuse ; Bergerac et Périgueux en Dordogne ; Libourne en Gironde ; Mont-de-Marsan et Dax dans les Landes ; Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Tonneins et Agen dans le Lot-et-Garonne ; Pau et Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques ; Niort et Bressuire dans les Deux-Sèvres ; Poitiers et Châtellerault dans la Vienne ; Limoges dans la Haute-Vienne. 
 
Trois projets ont d’ores et déjà été accompagnés par la banque des territoires. À Mont-de-Marsan (Landes), l’acquisition en VEFA Vente en Etat Futur d’Achèvement) d’une Résidence Services Séniors de 114 logements située sur un terrain nu dans le périmètre cœur de ville. L’investissement s’élève à 14,1 millions d’euros et sera financé par 7,7 millions d’euros de fonds propres, dont 2,7 millions d’euros de la Banque des Territoires et 6,4 millions d’euros de dette bancaire. Les travaux devraient démarrer début 2019 pour une livraison prévue fin 2020. Le deuxième projet concerne Brive (Corrèze) où la ville et la Banque des Territoires sont actionnaires de la SEM19, société d’économie mixte, qui intervient en cœur de ville sur la réhabilitation d’immeubles dégradés à vocation d’habitation et de commerce de proximité. Dans le cadre du programme Action Cœur de ville, les différents actionnaires vont procéder à une augmentation de capital de 2,3 millions d’euros à 2,7 millions d’euros dont 300 000 euros de fonds propres apportés par la Banque des Territoires. Enfin la ville de Châtellerault (Vienne) est accompagnée par la Banque des territoires dans une opération de reconversion d’un bâtiment remarquable du centre-ville « L’Hostellerie Saint-Jacques ». Un soutien financier à l’ingénierie en co-finançant, à hauteur de 9 000 euros, une étude de faisabilité pour la requalification de cet ancien hôtel particulier en habitat collectif. Le but reste de favoriser une reconquête du centre-ville.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4691
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Sophie Borderie Présidente du CD47 Politique | 02/04/2020

« Notre société tient par la base, par la solidarité » Sophie Borderie, présidente du CD47

Parlement européen Politique | 01/04/2020

Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

Anglet marché vignette Politique | 01/04/2020

Anglet: la Ville aux sept villages renforce ses liens face au Covid-19

SNCF 2017 Politique | 31/03/2020

La Région Nouvelle-Aquitaine au chevet de la ligne Limoges-Brive

Jean Luc Gleyze, président du département de la Gironde Politique | 26/03/2020

Gironde: Jean-Luc Gleyze, le président du Département demande aux citoyens une mobilisation collective pour "résister" au Covid-19

Fronton de la mairie de Saint-Macaire, en Gironde Politique | 18/03/2020

MAJ DU 20/03/20 - 30 000 conseils municipaux s'apprêtent malgré tout à élire leur maire (ou pas)

Macron 16 mars 2020 Politique | 16/03/2020

Coronavirus : l'essentiel des annonces

Mairie Agen Politique | 16/03/2020

1er tour en Lot-et-Garonne : Jean Dionis réélu haut la main à Agen, Patrick Cassany et Daniel Benquet en ballotage défavorable à Villeneuve/Lot et Marmande

municipales Gironde Politique | 16/03/2020

Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

illustration élections municipales Politique | 16/03/2020

Pyrénées-Atlantiques : Du suspens et des surprises à l'issue du premier tour des municipales

La Rochelle Politique | 16/03/2020

Charente-Maritime : vers une triangulaire ou un duel serré à La Rochelle

Carte électorale Politique | 16/03/2020

Angoulême reste à droite, 2nd tour serré ailleurs

aaaa Politique | 16/03/2020

Municipales dans la Vienne. Une triangulaire à Poitiers et Abelin élu dès le 1er tour

Election à Limoges Politique | 16/03/2020

L’abstention grand vainqueur en Haute-Vienne avec 57,27%

Politique | 16/03/2020

Landes : Dax repasse à droite, Dayot rempile à Mont-de-Marsan