aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

03/05/16 : Depuis ce mardi soir, avec Tardets 80eme commune favorable à l'intercommunalité unique du Pays basque (sur 158) et plus de la moitié de la population (56,7%)favorable à cet EPCI, on peut considérer cette proposition du préfet Durand comme entérinée.

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 03/05/16 | A la découverte des artisans d'art en Bergeracois

    Lire

    Organisé par le Pays du Grand Bergeracois, la 8e édition du Salon Métiers & Arts a lieu du 5 au 8 mai au château de Monbazillac, à 7 kilomètres de Bergerac. Ce salon permet au public de rencontrer 50 artistes et artisans d’art du Pays de Bergerac, de découvrir leurs créations et d’assister à des démonstrations de leur savoir-faire. Des ateliers découverte gratuits sont prévus pour les enfants. Entrée gratuite, restauration sur place. Toutes les infos sur www.artisandart-perigord.com

  • 03/05/16 | Alerte au moustique tigre en Dordogne

    Lire

    La Dordogne fait partie des départements placés sous surveillance pour cause de risque de prolifération du moustique tigre. Elle a été inscrite sur la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population. Le département est de ce fait classé au niveau 1 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Dans cette situation, le plan national prévoit de mettre en place une surveillance entomologique et épidémiologique renforcée.

  • 03/05/16 | Semaine nationale de l’apprentissage du 9 au 13 mai

    Lire

    A l'occasion de la semaine nationale de l'apprentissage, des jeunes sélectionnés par la Mission locale de l'Agenais sont attendus à la CCI47 le mardi 10 mai de 15h à 17h pour en savoir plus sur le contrat d’apprentissage, le statut des jeunes dans l’entreprise, les métiers, la recherche d’entreprise, participer à une rencontre « Job Dating Alternance/Apprentissage » avec des chefs d’entreprise lot-et-garonnais et rencontrer des conseillers CCI.

  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Soutenue par le département l'aide à domicile crée de l'emploi et des services en Haute Gironde

07/12/2012 | En Gironde, sur le terrain, on prend auprès des élus la mesure de l'importance de l'aide sociale...

L'aide à domicile en haute gironde

L'étape à Saint Savin de Blaye de la délégation conduite par Alain David, entouré notamment du député Philippe Plisson, d'Alain Renard conseiller général des lieux, a permis de mesurer la place prépondérante que le maintien à domicile, les soins à domicile, tiennent désormais dans la vie sociale d'un pays.

Et ceci à la fois par la qualité des prestations apportées aux personnes mais aussi la création d'emplois qu'ils entraînent. L'exemple de l'AMAD, Association de Maintien à Domicile, du canton de Saint Savin est particulièrement significatif de cette réalité. Créée en 1982, à l'initiative des élus du canton et des clubs du 3° âge, afin de dispenser des prestations d'aide ménagère auprès des personnes âgées, l'Association a élargi une première fois son activité en 1988. Naissait un service mandataire pour venir en aide aux particuliers employeurs puis, dix ans plus tard, l'Association obtenait du conseill général l'autorisation d'organiser un service d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD), alors  étendu aux cantons de Bourg et de Blaye. Les chiffres sont là et témoignent de la réussite de ces entreprises : 135.000 heures d'activité pour le SAAD, 57.000 heures pour le service mandataire. Celui-ci dispose de 98 salariés et regroupe 192 particuliers employeurs, tandis que le service prestataire emploie 106 salariés qui interviennent au bénéfice de 760 bénéficiaires. Un bilan impressionnant mais qui l'est encore plus lorsqu'on écoute le témoignage des personnes et des familles concernées.

Soins à domicile en continuité du Centre hospitalier de Blaye

En 1993 vient le temps de la création, dans la continuité de l'AMAD et à son initiative d'une nouvelle Association, l'ASADHG, celle-là de soins à domicile, avec le soutien des collectivités, du Centre hospitalier de Blaye. Objectif : gérer un équipement médico-social dispensant des soins infirmiers à domicile pour les personnes âgées et handicapées. Une création qui s'est enrichie de l'apport de professionnels libéraux et des fédérations, y compris de France Alzheimer. Saint Savin de Blaye n'est pas peu fière de souligner que son équipe Mémo-SSIAD a été sélectionnée parmi les 39 premières au niveau national pour l'expérimentation lancée par le ministère de la Santé en 2009 mais aussi a été reconnue, l'an dernier, par l'Agence nationale d'appui à la performance pour son dispositif Transi-SSIAD destiné à faciliter les sorties d'hospitalisation.
L'ensemble de ces acquis font, en toute logique, du pôle qui s'est développé à Saint Savin de Blaye la structure d'accueil et de regroupement des capacités existantes dans le périmètre de la Haute-Gironde, sans jamais perdre de vue la complémentarité des services existants. C'est ainsi que s'est ouverte une nouvelle étape de développement avec la « fusion-création » de l'AMSADHG qui va intégrer en son sein, à la demande des élus locaux, l'association à domicile du Cubzaguais. Economie d'échelle oblige avec l'exigeance de faire naître de nouveaux services.

732 millions d'euros de dépenses imposées

L'Association a l'ambition de devenir une véritable plateforme de coordination et de services pour la population âgée. Parmi ceux-ci un CLIC qui va faire l'objet d'un appel d'offres du Conseil général dans les prochains mois. Le soutien apporté par le département à ces projets ne se dément pas malgré un contexte de restrictions budgétaires dont les élus de la Haute Gironde présents à Saint Seurin de Cursac dans le village cher au président du Conseil Général ont été informés. Ainsi Jean-Marie Darmian vice-président en charge des Finances a rappelé, que le département, comme tous les autres devait faire face à la croissance des dépenses imposées soulignant qu'entre le RSA , l'APA, la Prestation Handicap -voulues par l'Etat- le montant de ces aides allait représenter 732 millions d'euros; les marges de manoeuvre du département ne correspondant plus qu'à 17% du budget. Rappelons que la fiscalité propre des départements ne reposent que sur le foncier bâti, les droits de mutation et qu'à ce titre la Gironde, département à la forte attractivité, n'est pas parmi les plus mal lotis. L'exercice de pédagogie collective organisé, sous la présidence de Philippe Madrelle, a permis à Bernard Dussaut de faire appel dans ce contexte général d'économies au sens de l'anticipation budgétaire des maires. Prévoir des dépenses, c'est se donner les meilleures chances de les inscrire dans la durée en facilitant la gestion du département. A cet égard, le maintien contre vents et marées du Fonds d'Equipement aux Communes - la Gironde joue les derniers des Mohicans- est la garantie pour elles de continuer à investir dans cette période d'austérité. Est-il besoin de souligner que Philippe Madrelle en fait toujours l'outil privilégié des meilleures relations entretenues avec les collectivités de base....

photo Aqui.fr: Alain David, Philippe Madrelle, Philippe Plisson lors de la conférence de presse à Saint Seurin de Cursac

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
184
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !