15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

  • 11/10/17 | Bassin de Lacq: "Une occasion manquée" pour EELV

    Lire

    En 2040, la France devrait cesser l'extraction d'hydrocarbure, sauf sur le Bassin de Lacq. Une décision, généralement saluée ici mais que "déplorent" Françoise Coutant, V-P de la Région chargée du climat et de la transition énergétique (EELV) et J-François Blanco, élu régional écologiste qui accusent "le lobbying des députés béarnais" de "condamner le site à moyen terme, les industriels [n'ayant] plus d'intérêt à anticiper les conséquences du dérèglement climatique. Populations et environnement en pâtiront (et) les travailleurs des sites concernés risquent selon eux d’y perdre leur activité lorsque les gisements seront taris"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | L'Aquitaine, bientôt « leader européen des systèmes de drones » ?

24/07/2010 |

Lancement du cluster

Le 23 juillet 2010, fera peut-être date dans l'histoire de l'aéronautique aquitaine. C'est en tout cas l'espoir d'Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine et de Pierre-Eric Pommeliet, PDG de Thales Systèmes Aéroportés, qui ont ce vendredi procédé au lancement d'un cluster (groupement) « systèmes de drones » en Aquitaine. Un lancement qui s'est déroulé à l'Hôtel de région en présence de nombreux acteurs aquitains de l'aéronautique et de l'informatique, enthousiastes à l'idée d'une structuration de cette filière promise à un fort développement d'ici à dix ans.

Envisagée dès le 26 février 2009, par Alain Rousset lors de son plan de relance des entreprises en Aquitaine, la structuration de la filière « systèmes de drones » dans la région est désormais une réalité, ou sur le point de l'être. Le premier pas de cette structuration a eu lieu ce vendredi matin, 23 juillet, dans les Salons de l'Hôtel de région, par la nomination de Pham Trang (Thales), comme coordinatrice du cluster et donc responsable de l'élaboration d'une feuille de route pour sa mise en place. L'idée selon Pierre-Eric Pommeliet, c'est de « mutualiser un réseau de partenaires pour l'innovation ; auquel participeront les grands groupes, les PME et les laboratoires de recherche d'Aquitaine, le tout sponsorisé par les acteurs publics et territoriaux ».

Des atouts à faire valoir
L'ambition avouée d'une telle structuration est bien « de faire de l'Aquitaine le leader européen des systèmes de drones d'ici à 10 ans ». Une ambition qui s'appuie sur des bases solides, puisque l'Aquitaine a déjà, en matière d'avion sans pilote, un certain nombre d'atouts à faire valoir. En effet, plus de la moitié des PME innovantes dans ce domaine sont installées en Aquitaine. De plus, EADS, SAFRAN, Dassault et Thales, quatre des dix acteurs majeurs au niveau européen, y sont également implantés. Autre point fort pour la région : le territoire bénéficie de plusieurs laboratoires d'excellence dans les domaines de l'informatique et des systèmes, ainsi que, sur le Camp de Souge, près de Bordeaux, de la première zone d'essais en vol française pour les applications civiles des drones. Car c'est bien dans l'optique d'une industrie duale, c'est-à-dire à la fois militaire et civile, que s'inscrivent les projets aquitains. Si, à l'heure actuelle, le marché des drones (avec les USA et Israël comme leader) est exclusivement militaire, le marché civil pourrait démarrer à partir de 2015 avec un très grand nombre d'applications possibles : surveillance maritime, surveillance des incendies, suivi environnemental, inspection d'infrastructures, etc.

Un premier Salon micro et mini drones  
En septembre prochain et à l'initiative de Bordeaux Technowest, un premier Salon UVA show, consacré au micro et mini drones, se fera la vitrine de l'ensemble des acteurs et des atouts du territoire aquitain. Objectifs ? Favoriser les partenariats dans le secteur, mettre en relation l'offre et la demande, bref démonter l'attractivité du territoire pour cette filière émergente désormais en cours de structuration.
Cela dit, malgré les forces présentes en Aquitaine, un certain nombre de problèmes restent à résoudre pour le développement des marchés, à commencer par la réglementation internationale sur l'utilisation de drones dans l'espace aérien, la certification des systèmes ou encore la formation des opérateurs chargés du pilotage des drones. Différents problèmes pour lesquels cependant, la constitution d'un solide réseau de partenaires représente là aussi un avantage : celui d'être une force de propositions à l'égard des instances de règlementations.

Solène Méric

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
667
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !