Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L' Aquitaine présente son plan en faveur des saisonniers

02/10/2012 | "Pas de qualité de vie si pas de qualité sociale" telle est l'approche de ces 13e rencontres de la saisonnalité

saisonnier barman

Dans le cadre des 13e rencontres de la saisonnalité et de la pluriactivité, un plan pour améliorer les conditions de vie des saisonniers a été présenté au Conseil Régional. L'Aquitaine est la troisième région à se doter d'un plan de saisonnalité après la Provence Alpes Côte d'Azur et la région Rhône-Alpes.

Résultat d'une année de travaux et de concertations avec plus de 400 partenaires, Etat, collectivités territoriales, maisons des saisonniers, missions locales... La région Aquitaine a présenté son plan en faveur des saisonniers. Plus de trente-quatre actions sont proposées et concernent les domaines tels que la formation, le logement, le transport, l'agriculture, la santé ou encore le social.  Ce plan sera proposé aux élus régionaux en séance plénière le 22 octobre prochain. Il pourrait concerner en Aquitaine pas moins de 150 000 saisonniers dans les seuls secteurs du tourisme et de l'agriculture.

. Région très touristique et agricole, la saisonnalité est un enjeu primordial en Aquitaine en termes d'emplois et d'attractivité. Si la formation et l'amélioration des conditions de travail des saisonniers sont les thèmes majeurs, le plan prévoit plusieurs axes de réflexion.

L'observationSi le plan s'adresse majoritairement aux saisonniers de moins de vingt-six ans, la saisonnalité concerne de plus en plus de seniors (plus de quarante-cinq ans). Les difficultés à définir le public concerné ont conduit à la création d'un Observatoire régional regroupant les différentes données (âge, contrats, formation, secteur de travail) afin de mieux animer les politiques publiques de la saisonnalité.

La mobilité Favoriser la flexibilité et la mobilité des saisonniers dans toute la région Aquitaine par le regroupement d'employeurs permettant une meilleure mise en adéquation de l'offre et de la demande.

La formation Souligner la responsabilité sociale des employeurs et des entreprises en informant des droits et devoirs des deux parties. Mise en place d'un plan régional de formation faciliant l'accompagnement des saisonniers dans le travail et la qualification.

La rémunération Établir des discussions entre les partenaires pour permettre aux populations d'avoir, selon critères sociaux, une rémunération à l'année. Faire respecter le droit du travail par des conventions entre partenaires.

Le logement Soutenir les actions déjà testées telles que l'ouverture de lycées pour les logements saisonniers. Etablir des partenariats entre les structures encadrantes et les assurances afin de faciliter la mise en location de logements sur un court terme.

Le soutien approfondi des structures déjà existantes et la création de nouvelles Élaboration d'un label national pour les maisons des saisonniers. Ces maisons, peu connues, sont des lieux d'accueil qui informent et orientent le public ; travailleurs saisonniers ou employeurs. Il en existe 31 en France. Elles proposent des informations concernant la réglementation, la protection sociale, la formation ou encore la vie quotidienne... Elles permettent aussi de déposer des offres d'emplois ou des CV et des aides pour se loger le temps d'une saison ou plus. Faciliter l'information à l'égard des saisonniers et employeurs est apparu comme déterminante, la création d'un portail sur internet regroupant toutes les informations administratives, pratiques est envisagée pour 2013.

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : Alan Perryman

Partager sur Facebook
Vu par vous
1221
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !