Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

  • 14/05/18 | Bordeaux fait le point avec Darwin

    Lire

    Le maire de Bordeaux a réuni ce matin en mairie de Bordeaux des représentants de l'éco-système Darwin et de Bordeaux Métropole aménagement pour tenter de réconcilier les deux parties, en conflit depuis plus d'un an sur des emprises de la caserne Niel. Il a confirmé la cession à Darwin de deux hangars déjà occupés de manière provisoire (skate-park et dépôt Emmaüs), sous la forme d'un potentiel futur bail emphytéotique. En revanche, pas question de céder du terrain sur les 2000 mètres carrés de l'actuelle ferme urbaine : elle sera bien remplacée par la construction d'un parking prévu dans le cadre de la ZAC Bastide-Niel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L'élu socialiste bordelais, Philippe Dorthe, veut "réveiller les consciences"

12/06/2011 |

Le dernier livre de Philippe Dorthe

Dan un opuscule intitulé « Les trois clés des pouvoirs qui dirigent le monde », Philippe Dorthe analyse les raisons des maux engendrés par un libéralisme forcené. Dans ce livre, il révèle aux citoyens comment, à ses yeux, un petit nombre de citoyens parviennent à utiliser tous les moyens pour réguler l'ordonnancement planétaire à leur profit. C'est ce que l'on appelle la synarchie. La démarche peut surprendre de la part d'un élu local. Philippe Dorthe s'est confié à Aqui! pour nous expliquer ses motivations et nous en dire un peu plus sur les "armes" de la synarchie. Au passage il saisit l'occasion pour égratigner le maire de Bordeaux à qui il reproche d'avoir défendu la nouvelle liaison vers la rive droite.

@! Qu'est-ce qui vous a amené à écrire ce livre, qui n'est ni plus ni moins, qu'une interprétation du système capitaliste mondial ?

Philippe Dorthe : Il y a quelque temps, un ami m'a parlé de la synarchie (voir définition plus haut). Cette discussion m'a beaucoup intéressé. Je me demandais justement pourquoi le pouvoir politique était de moins en moins important face au pouvoir économique. J'ai approndi la question avec un professeur émérite à Paris, spécialiste de la synarchie. De ces travaux, de ces réflexions est né mon livre.

@! Quels sont les trois clés du pouvoir qui dirigent le monde, théorie que vous développez dans votre livre ?

P.D : Depuis la fin du XXème siècle, trois grands principes : « développement durable » - « droit d'ingérence » - « principe de précaution » régissent le monde à des fins mercantiles. À la première lecture de ces trois formules « clés », nous pouvons y voir des principes humanistes relevant du bien commun, de la justice et de la protection. Mais au-delà de ce qui se rattache à ces trois concepts, l'important est de bien comprendre ce que « les » pouvoirs en ont fait et comment ils les utilisent. Par exemple, lentement et avec beaucoup d'adresse, le concept de développement durable a remplacé l'idée judéo-chrétienne du bien et du mal. Le maire de Bordeaux, présenté à grands coups d'opérations médiatiques comme le Al Gore français, est tout à fait dans cette logique judéo-chrétienne du bien et du mal. Il est extraordinaire de voir cet homme, avec sa petite maison écocitoyenne, ses quelques ruches et panneaux photovoltaïques, son tardif agenda 21, défendre avec aplomb l'axe de circulation Lucien Faure, antithèse du développement durable avec ses 55.000 véhicules par jour, qui vont faire de cette rue un facteur de dégâts environnementaux considérables : CO2, NO2, gaz à effet de serre divers et variés...

@! : Selon vous, le concept d'ingérence et de développement durable sont également détournés ?

P.D : Envoyer un contingent militaire de la force internationale (ONU) intervenir au cœur de pays meurtris par des dictatures sanglantes, affameuses voire génocidaires, est sans doute nécessaire ou en tout cas acceptable. Mais, lors de la guerre du Golfe, il est apparu que l'on nous a raconté des histoires pour justifier cette guerre en Irak. En réalité, les Etats-Unis voulaient simplement piller leurs puits de pétrole.

Quant au principe de précaution, comment ne pas avoir de doute sur l'utilisation perverse et financière du « principe de précaution » dans l'affaire de la grippe A, appelée au départ, au Mexique, pays le premier touché, « grippe porcine ». La France a commandé 97 millions de doses de vaccin, curieusement achetés 1 Euro de plus par dose que nos voisins anglais et allemands... Mais où sont donc passés ces 97 millions d'euros ?

@! Quel message avez-vous voulu faire passer avec ce livre ?

P.D : Je veux simplement attirer l'attention sur la capacité de cette machine infernale à utiliser tous les moyens pour réguler au profit d'un tout petit nombre d'individus l'ordonnancement planétaires. Cette logique repose sur le concept primitif, défendu par les droites et particulièrement l'extrême droite, en s'appuyant sur les lois naturelles c'est-à-dire, celles de la jungle, où naturellement le fort domine le faible, où il y a les prédateurs et les proies. Le seul outil dont dispose les peuples c'est donc la « Conscience »; c'est pour cela que je terminerai cet article avec la phrase de Jean Jaurès : « Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience ». En espérant que ce modeste travail apporte une petite pierre à cette « prise de conscience collective », en tout cas c'est le seul but qui m'anime.

                                                                                                                          Nicolas César

Crédit photo : Philippe Dorthe

Philippe Dorthe signera son livre à la "Machine à lire" (13 rue du Parlement Saint Pierre à Bordeaux) le 28 juin à 18h30.
 

Partager sur Facebook
Vu par vous
584
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !