Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L'Etat et le Département de la Dordogne parlent d'une même voix

13/01/2014 | Lors des voeux, Bernard Cazeau, le président du Conseil général de la Dordogne, et le préfet Jacques Billant ont évoqué Lascaux IV, l'emploi et le très haut débit.

Le préfet de la Dordogne et Bernard Cazeau lors de la cérémonie des voeux

En Dordogne, la tradition, une fois de plus a été respectée. Vendredi 10 janvier, Bernard Cazeau, président du Conseil général et Jacques Billant, préfet de la Dordogne ont présenté en commun leurs voeux aux personnalités. A quelques semaines des échéances électorales, chacun dans un climat consensuel et détendu est resté dans son rôle, évoquant la situation de l'emploi et les choix du gouvernement pour sortir de la crise, le projet du centre international d'art pariétal qui devrait contribuer au développement économique de la Dordogne, le très haut débit.

Chaque année, la traditionnelle cérémonie des voeux conduite en commun entre l'Etat et le Département de la Dordogne attire la foule de personnalités, de responsables économiques, associatifs, et d'élus, parmi lesquels une pléthore de candidats aux municipales de mars. Sur de nombreux sujets, les deux hommes ont parlé d'une même voix. Le préfet Jacques Billant, et Bernard Cazeau, président du conseil général ont défendu les valeurs républicaines. "L'Etat doit être le garant de l'unité de la nation et des valeurs de la République. Il lui revient de les faire respecter avec fermeté. Pour ma part, je serai intransigeant face à tout manquement, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux discriminations," a indiqué Jacques Billant. Au cours de cette cérémonie, la situation économique au niveau national et local fut largement évoquée. "Le nombre de demandeurs d’emploi n’a pas baissé, ni en France, ni en Dordogne. Certes, le rythme de l’augmentation s’est amoindri au fil des mois, et il s’agit d’un signe encourageant. Mais depuis le début de cette crise contre laquelle nous menons un combat quotidien, six ans ont passé, et l’impatience qui a gagné nos concitoyens n’en est que plus légitime. Pourtant, je reste intimement persuadé qu’il n’y a aucune fatalité à la dépression. La politique économique du gouvernement commence à porter ses fruits," a estimé Bernard Cazeau. Le président du conseil général est revenu sur le succès des contrats d'avenir en Dordogne : 600 contrats ont été signés. En 2014, le Département poursuivra sa politique de maîtrise des dépenses de fonctionnement, sans aucune hausse de fiscalité sur le foncier bâti pour la quatrième année consécutive, la diminution du volume d'emprunt annuel. Les investissements à hauteur de 100 millions d'euros seront maintenus.

Lascaux IV et le très haut débit Bernard Cazeau n'a pas manqué d'évoquer les deux projets qui lui tiennent le plus à coeur : le centre international d’art Pariétal de Montignac-Lascaux et le très haut débit. Au sujet de Lascaux IV, le chantier débutera au mois d’avril, pour une ouverture prévue en mai 2016. Le très haut débit est un enjeu considérable en matière d’aménagement du territoire, tant pour l’attractivité économique que pour le quotidien des usagers. "Le Schéma départemental d’aménagement numérique actualisé, ambitieux et réaliste, sera voté dans quelques jours. La première étape de déploiement, estimée à 165 millions d’euros, vise d’ici six ans à déployer la fibre optique dans plusieurs secteurs du département, mais aussi à réaliser des opérations de montée en débit. Jacques Billant a ensuite insisté  sur la nécessité de réduire les déficits publics au sein des collectivités locales et sur la transition énergétique, enjeu économique, industriel et écologique. 
Ces objectifs, ces projets devraient être débattus lors de la venue du préfet de région programmée le 3 février prochain dans le cadre des discussions sur le futur plan état région. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1707
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !