03/10/22 : Le musée Bonnat-Helleu de Bayonne (7 000 œuvres) prête au musée des Beaux-Arts de Bilbao, sept esquisses de Pierre-Paul Rubens (1577-1640) qui témoignent de son processus créatif. Une exposition organisée jusqu'au 22 janvier 2023 à Bilbao.

03/10/22 : Prenez date! Le festival itinérant "Lettres du monde" revient parcourir la Nouvelle-Aquitaine du 17 au 27 novembre, avec une vingtaine d'invités: écrivains étrangers et français, traducteurs, éditeurs...+ d'info

30/09/22 : Des rassemblements Vivons Vélo au bénéfice de l'Institut Pasteur sont organisés samedi 8 octobre, à Libourne, Carbon-Blanc, Cestas (33) et Idron (64). Au programme: pédaler pendant une trentaine de kilomètres, en partenariat avec les clubs locaux.+ d'info

30/09/22 : La Semaine de la Forme, accessible à tous, se déroule du 1 au 9 octobre. Un large panel d'activités et de tests est proposé aux enfants, adultes ou seniors, pour connaître son état de forme. Une association sportive participe près de chez vous. + d'info

28/09/22 : Tout est gratuit pour les moins de 22 ans au cours de la nouvelle saison de l'Orchestre du Pays Basque. Des concerts dans 25 villes et villages pour voyager entre musique classique, chant, musiques traditionnelles, actuelles ou expérimentales. + d'info

28/09/22 : La Cité du vin propose plusieurs rendez-vous en octobre avec deux conférences, des ateliers de dégustation et des animations dans le cadre des Journées nationales de l’architecture et du Fascinant Week-end du réseau Vignobles & Découvertes.+ d'info

26/09/22 : A vos agendas: Bordeaux Fête le Vin s'annualise et revient donc dès 2023, du 22 au 25 juin. Comme pour son édition 2022, l'évènement se vivra dès le 15 juin en Avant-Première. Bordeaux Fête le Fleuve cède quant à lui sa place.

23/09/22 : La compagnie aérienne des capitales régionales européennes Volotéa enregistre une progression de 24% du nombre de ses vols par rapport à l'an dernier. A Bordeaux, 195 000 passagers ont été transportés entre juin et août soit une hausse de 27%.

19/09/22 : Dans le cadre d'Octobre rose, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine et les Chambres départementales se mobilisent au côté de la Ligue contre le cancer. 250 agents sont inscrits à différentes courses organisées dans la région.

16/09/22 : L’incendie dans le secteur de Saumos est fixé depuis jeudi après-midi. La surface brûlée est réévaluée à 3400 hectares. Les personnes n'habitant pas sur les zones brûlées, 1700 sur plus de 1800 évacuées, ont pu regagner leur domicile.

15/09/22 : L'incendie de Saumos n'a pas progressé dans la nuit de mercredi à jeudi stagnant à plus 3700 ha. En raison d'une très faible visibilité due aux fumées et au brouillard, la préfecture appelle les automobilistes du secteur à la prudence.

14/09/22 : A Saumos, le feu a légèrement progressé cette nuit et dans la matinée, portant la surface totale brûlée à plus de 3600 ha. Jusqu’à 1000 pompiers sont mobilisés au plus fort de la journée ainsi que 6 Canadairs, 3 Dash et 2 hélicos bombardiers d’eau

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/10/22 | Une filière locale de soja en développement

    Lire

    A Pamproux dans les Deux-Sèvres, Alicoop est spécialisée dans la fabrication d'aliments pour animaux de ferme. 4 de ses 5 usines sont en Nouvelle-Aquitaine. Pour pallier à la forte dépendance de l'alimentation animale aux importations de soja provenant de zones déforestées, la société souhaite mettre en place de nouveaux produits à partir de productions locales en développant notamment une filière locale de soja. Elle va ainsi investir dans une ligne de trituration de soja et une ligne de micro-nutrition.

  • 03/10/22 | Trois événements à Limoges pour la nuit du droit le 4 octobre

    Lire

    Pour célébrer la nuit du droit, trois animations sont organisées à Limoges : un débat « Le crime en Limousin : fiction ou réalité, hier ou aujourd’hui, immersion dans les enquêtes locales » de 18h à 20h30 par la Cour d’appel (Inscriptions lanuitdudroit.calimoges@ justice.fr); une table ronde sur « La lenteur de la justice : vertu ou défaut ? » de 20h à 22h à la cité judiciaire (accès libre dans la limite des places) et « Le Droit : une force sans les armes » de 17h à 22h à la Maison de la Région.

  • 03/10/22 | Un taux de chômage de 6,5% historiquement bas

    Lire

    L’économie se porte plutôt bien en Nouvelle-Aquitaine, avec 36 000 emplois créés au cours de la dernière année, soit 110 000 depuis dix ans. Le taux de chômage est historiquement bas à 6,5%, plus bas qu'au plan national, alors que le contexte régional est à la croissance démographique. "Le défi à relever porte sur les tensions de recrutement qui touchent tous les secteurs," indique la préfète de région Fabienne Buccio.

  • 30/09/22 | Magna Blanquefort : les salariés pas vraiment rassurés

    Lire

    Les salariés de l’usine Magna restent inquiets après l’annonce du rachat du site de Blanquefort (Gironde) par le fonds d’investissement allemand Mutares. « Quelles garanties supplémentaires offrent Mutares par rapport à Magna pour faire aboutir de nouveaux projets ? » Le repreneur fait valoir la poursuite du contrat avec Ford jusqu’en 2026, la fabrication d’un robot pour une start-up bordelaise, l’assemblage de batteries pour deux-roues ou la production de chargeurs de batteries.

  • 30/09/22 | Le Thouarsais préserve la biodiversité

    Lire

    La Communauté de communes du Thouarsais vient de lancer un projet afin de renforcer la prise de conscience autour des enjeux de préservation de la biodiversité. Elle va établir un diagnostic naturaliste afin de dégager des actions en faveur de la biodiversité et de sa préservation. La CdC va acquérir des parcelles afin de préserver des continuités écologiques ou encore créer ou restaurer une quinzaine de mares. Toutes ces actions vont être accompagnées d'animations à destination des habitants et des scolaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L'Europe de proximité fonctionne-t-elle en Nouvelle-Aquitaine ?

29/01/2020 | « Europe de proximité : quels apports ? » La conférence organisée par des mouvements europhiles ce mardi 28 janvier à l'Athénée municipale a réuni une soixantaine de personnes.

1

Europe direct Aquitaine, le Mouvement Européen Gironde, les Jeunes Européens de Bordeaux et Sauvons l'Europe se sont réunis pour proposer un temps de présentation suivi d'un temps d'échanges pour discuter de l'efficacité de l'Europe de proximité. Après une année 2019 rythmée par les élections européennes, les soubresauts du Brexit, la prise de fonctions de la nouvelle Commission Von der Leyen et le lancement du Green Deal, la conférence-débat tombe à point nommé. Toute l'Europe se joue-t-elle uniquement à Bruxelles ?

« Nous souhaitons attirer l'attention sur l'impact de l'Europe pour les territoires » lance d'emblée Adina Revol, conseillère économique à la représentation de la Commission européenne en France. Premier exemple concret : sur la période 2014-2020, l'Union Européenne a accordé 2,5 milliards d'euros à la Nouvelle-Aquitaine. La somme représente le budget annuel de la grande région. Mais surtout, les financements ne sont pas centralisés à Bruxelles : la collectivité régionale gère elle-même les 2,5 milliards alloués. « Les territoires apportent leurs visions et leurs idées » note Adina Revol. Résultat, plus de 100 000 projets ont été soutenus par la région. Parmi eux, la rénovation de la Salle des fêtes du quartier du Grand Parc à Bordeaux.

Salle des fêtes du Grand Parc : un financement européen pour aller plus loin
La structure était devenue mythique après avoir accueilli les groupes The Cure, Metallica, Noir Désir ou encore Les Rita Mitsouko entre les années 1970 et 80. Mais surtout, le lieu était fermé et désaffecté depuis 1993. Un groupe d'habitants et d'associations du quartier s'enquiert alors, au début des années 2010, de la rénovation de la salle. La Ville de Bordeaux envisageait de porter le projet à elle seule. Du moins jusqu'à ce que l'Europe vienne y mettre son grain de culture. Le projet rentre en effet dans le cadre des droits culturels des personnes dans un quartier pauvre et encore enclavé à l'ouest de Bordeaux. « L'Union Européenne veut jouer sur les disparités de développement » rappelle Samuel Brossard, délégué régional aux affaires européennes au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Et encore plus dans une région où le PIB par habitant est en deçà de la moyenne européenne.

En complément des 3,8 millions engagés par la ville de Bordeaux, l'Europe ajoute ainsi 1,2 million pour la Salle des fêtes du Grand Parc. Plus qu'il n'en faut. Alors le financement permet d'aller plus loin. « Nous avons pu créer du lien avec les habitants et les associations du quartier » se remémore Yohan Delmeire, chef de service quartiers, projets de territoire et médiation à la mairie de Bordeaux. La programmation culturelle de la Salle des fêtes du Grand Parc est ainsi co-décidée entre des centaines d'habitants relayés par les associations. Un exemple de réussite d'humanisme culturel permis par l'Europe.

Eurorégion et projet pharaonique

« L'Union Européenne doit beaucoup aux territoires » affirme Henri Lastenousse, secrétaire général de l'association Sauvons l'Europe. Pour une majorité des 450 millions (après Brexit) de citoyens européens, ce n'est pas Bruxelles mais les équipes de proximité qui symbolisent l'action continentale concrète. L'identité européenne se construit avant tout sur le terrain. Pour pousser cette dynamique, Henri Lastenousse a une idée derrière la tête : « un Erasmus des territoires ».

Le principe est de favoriser les échanges internationaux entre équipes de proximité. Échange des pratiques, des initiatives et des compétences, en accord avec l'esprit européen. En Nouvelle-Aquitaine, l'expérience est déjà tentée. La région, déjà large en superficie et forte de 6 millions d'habitants, forme une eurorégion plus grande encore avec le Pays Basque et la Navarre espagnole. Y émergent des projets de coopération communs sur le long terme. En 2025, le projet Golfe de Gascogne devrait par exemple voir le jour. Il s'agit d'une ligne électrique sous-marine reliant Bilbao à Bordeaux par le tortueux Golfe de Gascogne. Le projet pharaonique est le plus gros jamais porté par l'Europe dans le secteur énergétique : 1,5 milliard d'euros au total, financé à plus d'un tiers par l'Europe, pour fournir l'électricité à 5 millions de personnes. « Les structures énergétiques espagnoles et françaises sont complémentaires » démontre Adina Revol. Les attentes sont donc importantes des deux côtés, surtout dans un temps où EDF se reconfigure et demande à vendre son électricité à meilleur prix qu'elle ne le fait avec ses concurrents.

« L'Europe n'efface pas mais fait vivre les identités » intervient Étienne Boutonnet, conseiller municipal de Bayonne. L'exemple est fait pour sa ville et le jumelage avec l'espagnole Pampelune. Grâce à un fonds de coopération transfrontalière, les jumelles ont pu définir une programmation et des projets culturels partagés. « Nous créons un récit et une histoire commune » renchérit-il.

 

Adina Revol, conseillère économique à la représentation de la Commission européenne en France, présente les actions de l'Union Européenne en Nouvelle-Aquitaine. De gauche à droite : Samuel Brossard, Henri Lastenousse et Yohan Delmeire.

Mais où est passé mon député ?

Alors diable pourquoi l'Europe est-elle tant décriée, défiée ? Le Brexit menace de donner des idées à d'autres nationalismes déjà forts de leur position en Pologne, en Hongrie ou en France. Les élections européennes ont fait apparaître bien d'autres dynamiques que le seul clivage libéraux/nationalistes voulu par Emmanuel Macron. Avec une poussée relative des Verts (74 sièges) au même niveau que l'extrême droite, la droite conservatrice domine (182) toujours le Parlement suivie par les sociaux-démocrates (154). La coalition Renew Europe des libéraux dont LREM fait partie a glané 108 sièges. « Et dans tout ça, où est le député européen de ma circonscription ? » demande un spectateur bordelais lors de la conférence. Il n'y en a plus, et pour cause le mode de scrutin a changé entre les élections européennes de 2014 et 2019.

Il n'y a plus 8 circonscriptions régionales en France mais une seule. 79 députés européens sont élus, ne représentant pas un territoire en particulier mais un groupe politique. Un problème d'identification pour nombre de citoyens. La figure de terrain et de proximité nécessaire à la construction du sentiment européen a disparu. Les ordres paraissent donc descendre directement de Bruxelles. Dernier exemple en date : le Green Deal européen proposé par la nouvelle présidente de la Commission, l'allemande Ursula von der Leyen. Le programme pluriannuel prévoit 100 milliards d'euros sur 10 ans pour glisser vers la neutralité carbone en 2050. Des efforts seront demandés aux territoires avec un accompagnement spécial pour les économies des énergies fossiles carbonées. La consigne est parfois difficilement compréhensible au niveau local quand on sait que l'Union Européenne représentera seulement 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2030. Les agriculteurs, au cœur du projet, sont parfois pointés du doigt sur les questions environnementales. « Il n'y a pas une exploitation agricole ou fermière en Europe qui ne soit pas aidée par l'Union » brandit Henri Lastenousse.

Outre les enjeux environnementaux, le secteur numérique est également un terrain à conquérir, dans un monde dominé par les GAFA (Google, Facebook, Amazon, Apple), tous quatre étasuniens. Le nouveau cycle européen ouvert par la constitution de la Commission von der Leyen est donc crucial pour ramener l'Europe sur le terrain des citoyens. Une convention citoyenne européenne aura d'ailleurs lieu à Dubrovnik en Croatie le 9 mai. Le but étant pour les institutions européennes d'écouter l'avis des européens et leurs idées pour une Europe plus représentative. Adina Revol promet que l'institution prendra en compte et fera suite aux doléances émises.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
8046
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Fabienne Buccio, Préfète de la Gironde et de Nouvelle-Aquitaine Politique | 30/09/2022

Après les incendies, la préfète éteint les polémiques

Alain Rousset lors de sa conférence de presse de rentrée septembre 2022 Politique | 27/09/2022

"Bientôt" un cluster autour de l'économie circulaire en Nouvelle-Aquitaine

Le préfet de la Dordogne, Jean Sébastien Lamontagne Politique | 09/09/2022

En Dordogne, les services de l'Etat sur tous les fronts

Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions