Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L’Europe en région, une réalité souvent méconnue

16/04/2014 | Les aides européennes interviennent dans notre quotidien le plus immédiat. Depuis 2007, plus de 23 600 projets ont été soutenus en Aquitaine

En Béarn, région vallonnée, l'Europe aide par exemple à la réduction des zones d'ombre Internet

L’inquiétude est à l’ordre du jour. Plus de la moitié des Français estiment que l’Europe ne les protège pas suffisamment contre les effets de la mondialisation. Dans le même temps, une écrasante majorité dit être mal informée sur la manière dont cette union de 28 pays fonctionne. Beaucoup de citoyens ignorent en fait qu’elle intervient de manière importante dans leur vie quotidienne. En Aquitaine, comme ailleurs.

« La crise du politique touche toutes les institutions ». C’est le constat que dresse Renaud Soufflot de Magny, le chef adjoint de la représentation de la Commission européenne en France.  Dans un pays qui apprécie ses maires, mais qui n’aime pas sa classe politique, une enquête d’opinion a montré que 89% des Français se méfient du gouvernement, expliquait-il avant les dernières élections municipales. Ce pessimisme  déteint automatiquement sur l’Union européenne.Je t’aime, moi non plusLe baromètre mis en place par la Commission  indique  que 63% d’entre eux ne lui font pas confiance pour écarter les menaces que la crise économique fait peser sur eux, en matière d’emploi notamment. Même si, de manière paradoxale, les Français se déclarent plus satisfaits de leur vie personnelle que la moyenne des autres citoyens européens. Et que certaines réalités sont plutôt bien perçues : « Les deux tiers de la population souhaitent conserver la monnaie unique. Les habitants de notre pays sont également attachés à la politique étrangère commune. Par contre, ils figurent parmi les plus réticents sur l’élargissement de l’Union. Cette tiédeur touche surtout les pays des Balkans et la Turquie. »

En fait, les attentes restent fortes, constate Renaud Soufflot de Magny. Deux souhaits sont en particulier formulés  par l’opinion publique : une plus grande coordination des politiques migratoires, ainsi qu’un rapprochement des politiques fiscales et sociales pratiquées par les pays membres. Bref, conclut-il, « il n’y a pas d’opposition vis-à-vis de l’Europe, mais plutôt une position d’amoureux inquiet. »

Lutte contre la pauvreté, éducation, énergies vertes…Un autre constat s’impose. Plus que partout ailleurs, l’influence que l’Europe exerce sur notre vie quotidienne est  ignorée par 80% de nos concitoyens. Excusez du peu.

Les projets qu’elle soutient financièrement sur le terrain sont pourtant conséquents. Au cours des sept années à venir, 956 milliards de fonds structurels vont être distribués par l’Union européenne sur l’ensemble de son territoire, dont environ 14 milliards pour la France. L’argent est versé par Bruxelles à l’Etat, qui le répartit ensuite entre les Régions. A charge pour elles de le gérer.

Ces fonds destinés à mettre en œuvre une stratégie de croissance répondent à plusieurs grands objectifs, rappelle Renaud Soufflot de Magny. Celle-ci est fondée sur la solidarité, avec la lutte contre la pauvreté, le soutien apporté à l’éducation et à l’emploi, en particulier via les petites et moyennes entreprises. Elle profite aussi à la recherche et au développement du numérique. Elle favorise « la croissance verte » et vise à réduire de 20% nos émissions de CO2 d’ici 2020. Sans oublier les aides apportées à la coopération territoriale, à la pêche et à la mer, ainsi qu’au développement rural qui intègre les aides de la politique agricole commune.

L’Aquitaine épaulée sur bien des frontsCes priorités se retrouvent dans notre région. Depuis 2007, plus de 23 660 projets portés par divers organismes et collectivités ont été soutenus par l’Union européenne en Aquitaine pour un montant de 977 millions d’euros.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, les derniers en date concernent la véloroute du littoral,  qui doit être créée entre la frontière espagnole et Tarnos en traversant Bayonne. L’Europe contribue également à l’accroissement du débit Internet et  à la réduction des « zones d’ombre »  qui existent encore sur le territoire de la Communauté de communes de Lacq-Orthez. En Gironde, un soutien vient  de même d’être apporté aux écoles pour aider les élèves et les enseignants  à disposer d’un « environnement numérique de travail ».

Dans un tout autre domaine, l’Union européenne participe aux côtés du Conseil régional et de la ville de Bassens à la poursuite de l’aménagement du Parc régional des coteaux. Citons aussi le coup de main donné à la remise en état de la digue sud de Contis, à Lit-et-Mixe, dans les Landes, afin de canaliser l’exutoire du fleuve côtier en mer. Tout comme celui fourni à la réalisation du pôle d’échanges intermodaux aménagé autour de la gare de Biganos, en Gironde. Des aides peu visibles, mais bel et bien présentes dans notre quotidien.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Elections européennes -  2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1291
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !