21/11/17 : La Rochelle a reçu le prix de la meilleure Approche stratégique de l'open data lors des Trophées Open Data pour les territoires 2017, qui s'est déroulé la semaine dernière à Paris. Une récompense pour sa stratégie numérique impliquant les citoyens.

21/11/17 : Jean-Luc Roméro, président national de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) donnera une conférence au Théâtre de Périgueux à 16 h, le 23 novembre. Il évoquera la prise en compte de la fin de vie dans la société et la loi Leonetti.

21/11/17 : L'émission "Questions pour un Champion" organise une sélection des candidats le lundi 27 novembre à la médiathèque Pierre Fanlac à Périgueux. Les personnes intéressées doivent se présenter à 18 heures précises. Il faut être âgé de plus de 18 ans.

17/11/17 : Dans le cadre du festival international AlimenTerre, l’AMAP de la Baïse et le magasin Biocoop de Nérac organisent une projection du film « Hold up sur la banane », réalisé par François Cardona, le jeudi 23 novembre à 20h Salle des Écuyers à Nérac.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/11/17 | Bonne note financière pour la Gironde

    Lire

    L’agence de notation Standard & Poor’s a rendu ses conclusions sur les finances du Département de la Gironde. Elle maintient la note AA- perspective stable, plaçant la Gironde en 2ème position des départements les mieux notés du pays. Selon S&P cette note reflète "la stratégie financière claire, prudente et efficace du Département, qui lui permettra de continuer à limiter son recours à la dette et à présenter une situation de liquidité forte." L'agence salue "le maintien d'une forte maîtrise des dépenses" et anticipe un endettement "faible" contre "modéré" auparavant.

  • 21/11/17 | « Black Friday » à Pau

    Lire

    Les vendredi 24 et samedi 25 novembre, la Ville de Pau organise avec les commerçants du cœur de ville le « Black Friday », concept tout droit venu des USA qui lance le coup d'envoi des achats de fin d'année, avec la mise en place de nombreuses promotions dans les boutiques... Dans le cadre de son soutien au commerce, la Ville de Pau rend gratuits les parkings Clemenceau, Aragon, Beaumont, Bosquet et des Halles durant ces 2 journées, et propose une garderie gratuite de 2h avec les sociétés APR et ATHOME pour les plus de 3 ans, de 11h à 19h au centre commercial Palais des Pyrénées.

  • 21/11/17 | Nouveau feu vert pour le projet de déviation de Beynac

    Lire

    Alors que le sénateur Bernard Cazeau, prédécesseur de Germinal Peiro, à la tête du Département de la Dordogne, juge inutile et coûteux le projet de déviation de Beynac, le conseil département annonce par communiqué que la commission d'enquête chargée de statuer sur le respect des contraintes environnementales du dossier vient de remettre à la préfète de la Dordogne un avis favorable. Le Conseil départemental espère désormais une décision rapide de la représentante de l'Etat pour démarrer les travaux.

  • 20/11/17 | Charente-Maritime : fermeture de passages à niveau entre Saintes et Royan

    Lire

    La SNCF Réseau a engagé des travaux de changement de rails et de ballast sur l'axe Royan-Saintes, perturbant la circulation jusqu'en avril prochain. Des bus circulent sur cet axe à la place des trains, mais des passages à niveau vont aussi devenir temporairement inaccessibles à Pisany, Saint-Romain-de-Benetn Saujon et Médis, du 21 novembre jusqu'en mars prochain. Ce chantier de 34,9 M€ est financé par la Région (66%),le Département (22%) et SNCF Réseau (11%).

  • 17/11/17 | Solidarité Réfugiés 33 manifeste les 18 et 20 novembre

    Lire

    Le collectif Solidarité Réfugiés 33, en avant première à la journée nationale sur les mineurs isolés étrangers de lundi 20 novembre, sera présent ce 18 novembre à 14 heures place de la Comédie à Bordeaux pour une action de "sensibilisation de la population" et "témoigner avant une conférence de presse prévue le 20 novembre, Place Pey Berland, de "centaines de situation où le droit n'est pas appliqué en matière de santé, de logement, d'éducation, de protection pour les réfugiés, les migrants, les exilés"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Le professeur d'histoire Hubert Bonin revisite les Tabous de l'extrême droite à Bordeaux

27/12/2012 | Hubert Bonin, professeur d'histoire économique contemporaine à l'IEP de Bordeaux, est l'auteur des Tabous de l'extrême droite à Bordeaux aux éditions Le festin

Hubert Bonin, Les tabous de l'extrême-droite à Bordeaux aux éditions du Festin

Adrien Marquet, maire de Bordeaux de 1930 à 1945, fut le premier ministre de l'intérieur de Pétain. Les Bordelais l'oublient volontiers.« Charles Maurras, et plus tard Tixier-Vingancour, venaient en meeting à Bordeaux pour rencontrer une grande ferveur d'extrême-droite. Ils remplissaient des salles de 2000-3000 personnes à Bordeaux! » raconte Hubert Bonin, lyonnais d'origine. Historien de vocation, il a gardé son esprit critique. « J'applique mon portefeuille de connaissances à des cas locaux », s'amuse l'historien qui a toujours refusé les connivences des dîners mondains de peur de s'enliser dans le conformisme.

Les tabous de l'extrême droite à Bordeaux
Acheter ce livre chez Mollat.com

 «L'antisémitisme est bien sûr animé par un sentiment inter-bourgeois catholique contre la banque protestante et juive. Mais on trouve des propos sidérants dans les archives municipales et une virulence récurrente hors période de fascisme qui prouve l'existence d'un terreau antisémite », explique l'historien qui a basé son travail sur des rapports de police détaillés, des archives privées, le journal Sud-ouest qui a produit des reportages abondants sur la campagne présidentielle du premier candidat d'extrême-droite, Tixier-Vignancour et les annuaires des archives qui décrivent sans pudeur les positions idéologiques des habitants.

« Mais à partir de 1960 les dictionnaires biographiques sentent la poudre de gomme ! », s'amuse Hubert Bonin. Par exemple, la famille St-Marc, connue pour avoir fait fortune dans les lessives et pour son grand gaulliste Renaud Denoix de St-Marc, patron du Conseil d'Etat, l'est moins pour celui qui fut leader de l'extrême droite bordelaise dans les années 60 disparu des registres municipaux et départementaux. « Il y aurait de "bons" membres de dynasties et des "moutons noirs"», écrit Hubert Bonin soulignant le côté caché d'une ville qui veut paraître « modérée » ,« sans sentiments extrêmes. »

Pas de détermination idéologiqueHubert Bonin distingue la droite dure, construite autour de valeurs et de traditions, de la droite-extrême qui s'oppose au régime en place dans un mouvement de démolition. « Certains leaders de la droite dure, comme Georges Mandel, n'ont pas commis le pas. D'autres, comme Henriot, ont abandonné leur corpus de valeurs humanisto-religieuses pour se tourner vers la dénonciation des minorité et la violence, mais il n'y a pas de pré-détermination idéologique », explique Hubert Bonin

Il prend pour exemple les choix différents de François Mauriac et de son frère Pierre, professeur de médecine à l'université et animateur de l'extrême droite dans les années 30-40. Ou encore, la famille Marie-Brizard dont une partie finançait la droite modérée, quand l'autre finançait l'extrême droite. La seule constante d'extrême-droite que révèle le professeur à l'Institut d'études politiques se trouve dans les professions du droit à Bordeaux. « On constate dans les grandes places de Droit, comme Bordeaux et Paris, un goût pour les traditions avec cette idée sous-jacente que l'ordre social est préservé par un ordre juridique. »  

Hubert Bonin, Les Tabous de l'extrême droite à Bordeaux, éditions Le Festin, 20 €

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1984
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Geneviève Darrieussecq a pu échanger avec des jeunes du service militaire adapté Politique | 20/11/2017

Le détachement du service militaire adapté de Périgueux a reçu Geneviève Darrieussecq

Gérard Collomb Politique | 17/11/2017

Gérard Collomb fait étape en Gironde

Aziz Skalli  est le référent de la République en Marche en Gironde depuis la mi-octobre 2017 Politique | 16/11/2017

Aziz Skalli, référent LRM 33 : « Le plus dur est à venir...»

Première Conférence territoriale pour la jeunesse Politique | 14/11/2017

La Nouvelle-Aquitaine face aux défis de la jeunesse

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil Départemental de la Gironde Politique | 09/11/2017

Gironde : un budget dans le vert mais des inquiétudes

L'aéroport de Poitiers accueille 115 000 passagers par an contre un objectif de 170 000 fixé par la délégation de service public. Politique | 09/11/2017

Le devenir de l'aéroport de Poitiers-Biard : ce que veut Alain Claeys (maire de Poitiers)

SessionSpécialeLogement Politique | 07/11/2017

Logement social : le Département des Landes vent debout contre le projet du gouvernement

Vincent Feltesse Politique | 04/11/2017

Vincent Feltesse: un président ça fascine toujours

transport métropole Politique | 25/10/2017

Assises nationales de la mobilité : la métropole de Bordeaux suit le mouvement

Germinal Peiro Politique | 24/10/2017

Germinal Peiro : "Les décisions du gouvernement pour les Départements sont une déception"

Conseil régional Nouvelle-Aquitaine réunit en assemblée plénière le 23 octobre 2017 Politique | 24/10/2017

Région: Orientations budgétaires et stratégie aéroportuaire sur le chemin difficile de l'harmonisation

Aéroport Pau-Pyrénées Politique | 23/10/2017

Stratégie aéroportuaire régionale : Quel sort pour les aéroports de la région ?

Gilles Savary Politique | 22/10/2017

Interview: Gilles Savary : il n'y a pas que le parlement pour faire de la politique

La MSP de Monflanquin Politique | 18/10/2017

« La baisse vertigineuse du nombre de médecins n’a pas eu lieu ! » Joël Hocquelet, vice-président du CD47 en charge de la démographie médicale

Maison du Département Politique | 17/10/2017

Charente-Maritime : le très haut débit et le DOB en tête des débats de la session d'automne