aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | L'innovation au coeur de la rentrée d'Alain Rousset

14/09/2016 | Ce mardi 13 septembre a marqué la rentrée médiatique d'Alain Rousset à Bordeaux. L'occasion pour lui d'annoncer la validation du nom «Nouvelle-Aquitaine» par le Conseil d'Etat.

Alain Rousset lors de sa rentrée médiatique septembre 2016

Avant de se présenter ce mardi devant la presse de l'ex-région aquitaine, le Président de la nouvelle et désormais définitive « Nouvelle-Aquitaine », s'est prêté à l'exercice de la rentrée médiatique à Limoges et à Poitiers. Une troisième rentrée en quelque sorte ce mardi pour évoquer au trois coins du grand territoire les dossiers régionaux qui animeront l'année à venir. Aménagement du territoire, développement économique et industriel, université, innovation, ou encore formation au programme... Et un brin de fierté quant au succès de la ligne Oloron-Bedous, ré-ouverte en juin dernier.

Maintenant que le nom de la région est définitivement validé, ne reste plus qu'à trouver le logo (« le blason » semble préférer Alain Rousset) qui lui conviendra le mieux. Pour ce faire un appel à propositions est désormais lancé. Quant au choix définitif, il ne devrait sans doute pas intervenir avant 6 mois, « ne pas confondre vitesse et précipitation », avertit le Président. Toujours est-il qu'au delà de ces considérations de forme, sur le fond, « la création de la nouvelle région se passe bien », assure-t-il. Les heurts initiaux liés aux questions budgétaires de l'ex Poitou-Charentes sembleraient donc oubliés...

Au sommaire des nombreux dossiers abordés par Alain Rousset, la mise en place d'une nouvelle politique de contractualisation avec les territoires, fait partie « des enjeux majeurs de la Grande région ». Une nouvelle politique basée sur « la discrimination selon que le territoire est en déprise », et « la volonté systématique de soutien au développement économique », dont l'animation sera confiée à une DATAR régionale en liaison directe avec ces territoires. Autre grand projet de cette rentrée, la finalisation du Schéma Régional de Développement Economique d'Innovation et d'Internationalisation qui place l'innovation et le dispositif « Usine du futur » comme priorité stratégique de la Nouvelle Aquitaine, dans la suite des orientations d'ores et déjà choisies dans l'ancienne Aquitaine....

Vers une conférence universitaire de la grande région ? Au nombre des projets mêlant industrie et innovation, Alain Rousset a également rappelé son projet de développement d'une filière industrielle sur le stockage électrochimique d'énergie d'envergure européenne. Un projet partagé en premier lieu avec Hydro-Québec, dont une filiale est installée à Pau, et le Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives, dont une composante, le CEA Tech Aquitaine, inaugurait justement ce 13 septembre, avec la complicité de la Région, trois nouvelles plate-formes technologique à Pessac. Au delà de ce projet, une idée partagée entre la région et plusieurs grands industriels de la région (Arkema, Serma Technologie, Saft, Total...), fait son chemin concernant la création d'un « Institut des batteries ». Objectif : fédérer les laboratoires de recherches de ces acteurs et des universités autour de cette thématique.

Sur l'université, Alain Rousset souhaite la création d'une Conférence Universitaire de la grande région pour permettre notamment de « co-élaborer la stratégie de recherche au niveau régional ». Pour autant, l'exercice s'avère délicat, puisque si la Rochelle est prête à rejoindre les Universités de Pau et Bordeaux qui font partie de la même Communauté d'Universités, Limoges et Poitiers ne semblent, quant à elles, pas prêtes à quitter leur Communauté d'Universités qui regroupe également celles de Tours et d'Orléans... Concernant la recherche, s'il a annoncé que le budget régional serait augmenté en 2017, il n'a pu donner aucun chiffre...
Un chiffre a par contre été annoncé en matière de formation professionnelle: en 2016, 26 777 parcours de formation supplémentaires sont mis en œuvre à destination des demandeurs d'emplois de Nouvelle-Aquitaine.

« Passer d'une agriculture de compensation à une agriculture d'innovation »Alain Rousset a également eu quelques mots à l'attention de la profession agricole, faisant part de sa « préoccupation pour l'agriculture qui avec la sécheresse traverse une période difficile » avant d'ajouter « comprendre les agriculteurs qui manifestent contre Lactalis, il faut une meilleure maîtrise des circuits de production ». Selon lui, mais admettant qu'il n'a pas toutes les réponses, l'enjeu est de « parvenir à passer d'une agriculture de compensation à une agriculture d'innovation », et de citer par exemple : la création d'une chaire universitaire à Limoges sur les nouveaux modèles agricoles, la poursuite des recherches avec l'INRA, ou encore le développement avec les agriculteurs d'une valorisation énergétique des fermes...
Petite fierté de rentrée, Alain Rousset, a tenu à souligner auprès des journalistes « le succès incroyable de la ligne Oloron-Bedous, qui a entraîné sur certains jours la nécessité de doubler le matériel roulant! ». Une satisfaction plus qu'encourageante pour lui pour poursuivre ce projet ferroviaire jusqu'à Canfranc. Afin de démontrer leur détermination, une rencontre euro-régionale entre Nouvelle-Aquitaine et Aragon est prévue le 21 septembre sur ce thème. Puis, le 18 octobre prochain, Alain Rousset et Javier Lamban, Président du Gouvernement d'Aragon, iront plaider leur cause à Bruxelles.

Par ailleurs, interrogé sur la recherche de nouvelles ressources pour les Régions, et au regard de la proposition du Gouvernement de la création d'une taxe spéciale d'équipement, il s'est dit pour sa part, et sans surprise, davantage favorable à des vignettes carbone pour les camions de transit. Un sujet qui fait l'objet d'une réunion ce mercredi à l'Association des Régions de France. La rencontre « s'annonce chaude » pronostique le Président de la Nouvelle-Aquitaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3517
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !