aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/03/17 : Dordogne : le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité est en baisse au mois de février. 20 900 personnes sans activité sont inscrites à Pole emploi. Cette diminution concerne les moins de 25 ans (-1 %) et les plus de 50 ans (-1,4 %).

26/03/17 : Philippe Poutou, candidat à la présidentielle pour le NPA, tiendra un meeting à Terrassion Lavilledieu, le lundi 3 avril. Il est le deuxième candidat à venir battre la campagne en Dordogne, après Jean-Luc Mélenchon.

26/03/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 56 720 à la fin février, soit +0,6% d'inscrits en un mois. En revanche, le nombre de demandeurs sans aucune activités (cat.A) a baissé de 5% ces douze derniers mois.

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/03/17 | " Les Républicains" veulent ester contre l'ex Poitou-Charentes

    Lire

    Au nom du groupe LR de la Région, Virginie Calmels, Yves d'Amécourt, Olivier Chartier accompagnés de leurs conseils ont remis au président Alain Rousset un mémoire "aux fins d'engager des procédures judiciaires" eu égard à " la responsabilité de l’exécutif de l’ancienne région Poitou-Charentes ainsi que de toutes autres personnes responsables des graves irrégularités commises." Actions proposées: la saisine du procureur financier près la CRC et le dépôt d’une plainte auprès du procureur de la République en raison des conventions signées sans délégation de signature

  • 27/03/17 | Six représentants des candidats devant le MEF33

    Lire

    Ce sera ce 30 mars, salle Point du Jour-Pierre Tachou, 44 rue Joseph Brunet à Bordeaux (Bacalan) à 19h00. A l'invitation du Mouvement Européen et des Jeunes Européens de bordeaux 6 représentants de candidats présenteront les grandes lignes de leur programme européen et débattront ensuite entre eux et l'assistance. Il y aura là Yves d'Amécourt (LR), Tanguy Bernard (En Marche), Stéphane Saubusse (EELV), Alain Vergniault (UDI), Fabien Robert (Modem), Cyril Fonrose (PS) . L'actualité récente: Versailles, Livre Blanc de la Commission, Rome nourriront cet échange

  • 26/03/17 | Légère hausse du chômage en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté en Nouvelle-Aquitaine de +0,5% entre janvier et février, avec 500 470 inscrits, toutes catégories confondues, soit +1,1% en un an. La Gironde enregistre le plus grand nombre de chômeurs, avec 147 880 chômeurs, soit une hausse de +2,6% en un an. La Creuse enregistre le plus forte baisse d'inscriptions, avec -2,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a baissé en Corrèze (-8%), Charente (-6,6%) et Charente-Maritime (-5%) en 12 mois.

  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | L'innovation au coeur de la rentrée d'Alain Rousset

14/09/2016 | Ce mardi 13 septembre a marqué la rentrée médiatique d'Alain Rousset à Bordeaux. L'occasion pour lui d'annoncer la validation du nom «Nouvelle-Aquitaine» par le Conseil d'Etat.

Alain Rousset lors de sa rentrée médiatique septembre 2016

Avant de se présenter ce mardi devant la presse de l'ex-région aquitaine, le Président de la nouvelle et désormais définitive « Nouvelle-Aquitaine », s'est prêté à l'exercice de la rentrée médiatique à Limoges et à Poitiers. Une troisième rentrée en quelque sorte ce mardi pour évoquer au trois coins du grand territoire les dossiers régionaux qui animeront l'année à venir. Aménagement du territoire, développement économique et industriel, université, innovation, ou encore formation au programme... Et un brin de fierté quant au succès de la ligne Oloron-Bedous, ré-ouverte en juin dernier.

Maintenant que le nom de la région est définitivement validé, ne reste plus qu'à trouver le logo (« le blason » semble préférer Alain Rousset) qui lui conviendra le mieux. Pour ce faire un appel à propositions est désormais lancé. Quant au choix définitif, il ne devrait sans doute pas intervenir avant 6 mois, « ne pas confondre vitesse et précipitation », avertit le Président. Toujours est-il qu'au delà de ces considérations de forme, sur le fond, « la création de la nouvelle région se passe bien », assure-t-il. Les heurts initiaux liés aux questions budgétaires de l'ex Poitou-Charentes sembleraient donc oubliés...

Au sommaire des nombreux dossiers abordés par Alain Rousset, la mise en place d'une nouvelle politique de contractualisation avec les territoires, fait partie « des enjeux majeurs de la Grande région ». Une nouvelle politique basée sur « la discrimination selon que le territoire est en déprise », et « la volonté systématique de soutien au développement économique », dont l'animation sera confiée à une DATAR régionale en liaison directe avec ces territoires. Autre grand projet de cette rentrée, la finalisation du Schéma Régional de Développement Economique d'Innovation et d'Internationalisation qui place l'innovation et le dispositif « Usine du futur » comme priorité stratégique de la Nouvelle Aquitaine, dans la suite des orientations d'ores et déjà choisies dans l'ancienne Aquitaine....

Vers une conférence universitaire de la grande région ? Au nombre des projets mêlant industrie et innovation, Alain Rousset a également rappelé son projet de développement d'une filière industrielle sur le stockage électrochimique d'énergie d'envergure européenne. Un projet partagé en premier lieu avec Hydro-Québec, dont une filiale est installée à Pau, et le Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives, dont une composante, le CEA Tech Aquitaine, inaugurait justement ce 13 septembre, avec la complicité de la Région, trois nouvelles plate-formes technologique à Pessac. Au delà de ce projet, une idée partagée entre la région et plusieurs grands industriels de la région (Arkema, Serma Technologie, Saft, Total...), fait son chemin concernant la création d'un « Institut des batteries ». Objectif : fédérer les laboratoires de recherches de ces acteurs et des universités autour de cette thématique.

Sur l'université, Alain Rousset souhaite la création d'une Conférence Universitaire de la grande région pour permettre notamment de « co-élaborer la stratégie de recherche au niveau régional ». Pour autant, l'exercice s'avère délicat, puisque si la Rochelle est prête à rejoindre les Universités de Pau et Bordeaux qui font partie de la même Communauté d'Universités, Limoges et Poitiers ne semblent, quant à elles, pas prêtes à quitter leur Communauté d'Universités qui regroupe également celles de Tours et d'Orléans... Concernant la recherche, s'il a annoncé que le budget régional serait augmenté en 2017, il n'a pu donner aucun chiffre...
Un chiffre a par contre été annoncé en matière de formation professionnelle: en 2016, 26 777 parcours de formation supplémentaires sont mis en œuvre à destination des demandeurs d'emplois de Nouvelle-Aquitaine.

« Passer d'une agriculture de compensation à une agriculture d'innovation »Alain Rousset a également eu quelques mots à l'attention de la profession agricole, faisant part de sa « préoccupation pour l'agriculture qui avec la sécheresse traverse une période difficile » avant d'ajouter « comprendre les agriculteurs qui manifestent contre Lactalis, il faut une meilleure maîtrise des circuits de production ». Selon lui, mais admettant qu'il n'a pas toutes les réponses, l'enjeu est de « parvenir à passer d'une agriculture de compensation à une agriculture d'innovation », et de citer par exemple : la création d'une chaire universitaire à Limoges sur les nouveaux modèles agricoles, la poursuite des recherches avec l'INRA, ou encore le développement avec les agriculteurs d'une valorisation énergétique des fermes...
Petite fierté de rentrée, Alain Rousset, a tenu à souligner auprès des journalistes « le succès incroyable de la ligne Oloron-Bedous, qui a entraîné sur certains jours la nécessité de doubler le matériel roulant! ». Une satisfaction plus qu'encourageante pour lui pour poursuivre ce projet ferroviaire jusqu'à Canfranc. Afin de démontrer leur détermination, une rencontre euro-régionale entre Nouvelle-Aquitaine et Aragon est prévue le 21 septembre sur ce thème. Puis, le 18 octobre prochain, Alain Rousset et Javier Lamban, Président du Gouvernement d'Aragon, iront plaider leur cause à Bruxelles.

Par ailleurs, interrogé sur la recherche de nouvelles ressources pour les Régions, et au regard de la proposition du Gouvernement de la création d'une taxe spéciale d'équipement, il s'est dit pour sa part, et sans surprise, davantage favorable à des vignettes carbone pour les camions de transit. Un sujet qui fait l'objet d'une réunion ce mercredi à l'Association des Régions de France. La rencontre « s'annonce chaude » pronostique le Président de la Nouvelle-Aquitaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3222
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !