Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/07/18 | Coupe du Monde : la préfecture fait le bilan

    Lire

    Selon la préfecture de Gironde, 460 interventions de sapeurs pompiers, 195 prises en charge de personnes dont 108 au Stade Chaban Delmas et 75 interventions sur des accidents de voie publique (sans victime) ont eu lieu ce dimanche 15 juillet dans le cadre de la finale de la Coupe du Monde de Football. Sept véhicules ont été brulés et une vingtaine de poubelles incendiées. A noter également que 84 interventions des Sapeurs Pompiers ont eu lieu pour des incidents extérieurs causés par les orages ayant touché le nord de la métropole.

  • 16/07/18 | Nouvel épisode de grèle en Gironde

    Lire

    Ce dimanche,vers 17 heures, une série d'orages accompagnés de grêle a frappé en Gironde et touché 2000 hectares de vignes selon les premiers chiffres communiqués par le Conseil Interprofessionnel des vins de Bordeaux. Le secteur du Sud-Gironde (Sauternes, Fargues ou Langon) a été le plus touché par ce nouvel épisode d'intempéries. Le couloir d'orages a causé d'importants dégâts dans le Sauternais et les Graves. L'orage a également détruit des cultures de maïs, de tabac ou de maraîchage (notamment à Eysines). Météo France n'ayant pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte, les canons anti-grêle n'ont pas été activés.

  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L'opposition communautaire menée par Alain Juppé critique vivement le projet de budget de la CUB

23/11/2012 | La position de l'opposition communautaire sur les orientations budgétaires de la Communauté Urbaine de Bordeaux promet des débats agités en séance communautaire ce vendredi.

Les ténors du groupe Communauté d'avenir, groupe d'opposition à la CUB

Jeudi 22 novembre, Communauté d’avenir, le groupe de l’opposition communautaire dirigé par Alain Juppé, a exprimé en conférence de presse sa vive opposition au projet de budget de la CUB qui doit être examiné ce vendredi lors du débat d’orientation budgétaire pour l’année 2013. Entouré de Michel Labardin (Gradignan), Alain Cazabonne (Talence), Patrick Bobet (Le Bouscat), Christophe Duprat (Saint-Aubin-de-Médoc) et Jean-Pierre Favroul (Bouliac), Alain Juppé a dénoncé un PPI «gravement incomplet» et a mis en garde contre l’ «effet de ciseau» qui menace le budget de fonctionnement de la CUB.

Si Alain Juppé démarre son réquisitoire en précisant que le budget présenté ce vendredi en Conseil communautaire a été monté avec la participation de son groupe, il ne fait pas dans la demie-mesure pour le critiquer.  Concernant tout d’abord le Plan pluriannuel d’Investissement, qui envisage les investissement de la CUB pour les 5 ans à venir,  Alain Juppé le considère comme « gravement incomplet » et «notoirement insuffisant» tout en fustigeant le fait que celui-ci «dépasse de 68M€ les recommandations des services financiers de la CUB ».

"Ce PPI ne tient pas la route"
Au titre des insuffisantes, le premier vice-président de la CUB cite par exemple le manque d’investissements consacrés au risque inondation, l’insuffisance de crédits accordés au projet 55000 ha pour la nature, tout comme à la mise à deux fois trois voies de la rocade. Il critique également qu’ «au-delà de 2015, les contrats de co-développement entre la CUB et ses villes membres, ne sont pas financés».
Dans le même sens il regrette que certains projets, comme l’aménagement de la nouvelle gare Saint-Jean, ou encore le Plan d’urgence du grenelle des mobilités ne soit pas inscrits au PPI, alors qu’il s’inquiète de la tendance à l’inflation d’autres sujets comme le Pont Jean-Jacques Boscq.  Au total, pour son groupe «ce PPI ne tient pas la route» et la proposition de Vincent Feltesse de se pencher à nouveau sur la question l’an prochain, est « une procédure insatisfaisante ».

"Centrer la CUB sur son coeur de métier"

Quant au Budget de fonctionnement, il ne trouve pas davantage grâce à ses yeux. En effet, ce budget  va « naturellement » connaître un « effet de ciseau » avec des recettes qui augmentent moins vite que les dépenses en raison d’un moindre dynamisme de la fiscalité et d’une contribution de plus en plus improtante de la CUB au Fonds de Péréquation Intercommunal et Communal.  Mais outre ces hausses non maitrisables par la CUB, le groupe Communauté d’avenir, pointe des augmentations de dépense de fonctionnement, et notamment une prévision des augmentations de dépense en personnel de 5% qui ne lui paraissent pas raisonnables.
Au-delà de la critique, Alain Juppé et son groupe proposeront des mesures qui leur semblent possibles à la place, pour faire un certain nombre d’économies. «Il faut d’abord reporter les opérations qui ne sont pas prioritaires», tel que ça l’a déjà été fait pour le projet d’aménagement de la passerelle Eiffel. Parmi ces opérations il pense, notamment au projet de grande salle de spectacle qui permettrait d’économiser 42 M€ sur le PPI, et au passage à la mise en régie de l’eau et de l’assainissement. Cette mise en régie, au-delà de l’Investissement qu’elle induit, « risque aussi de coûter cher à la CUB, en termes de pénalité pour cause de rupture de contrat anticipé avec la Lyonnaise des eaux », prévient-il. 
Plus globalement, il est d’avis de «centrer la CUB sur son cœur de métier et ne pas se disperser sur la culture, le sport ou les services numériques» qui ne font pas partie de ces compétences naturelles.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1521
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !