aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | L’opposition paloise perd son chef, David Habib

18/11/2014 | Le député PS David Habib quitte ses fonctions de conseiller municipal

David Habib (à g.) aux côtés de Nathalie Larradet, André Duchateau et la sénatrice Frédérique Espagnac

La boucle est bouclée. A l’issue d’une réunion consacrée aux orientations budgétaires, le député socialiste David Habib a confirmé lundi soir sa décision de démissionner du conseil municipal. Le chef de file de l’opposition s’en est expliqué, sans heurts et avec un esprit d’ouverture apprécié par son ancien rival, François Bayrou. L’épilogue d’un feuilleton électoral qui aura été émaillé de bien des rebondissements.

Maire de Mourenx et puissant président de la communauté de communes de Lacq-Orthez, le parlementaire à qui tout semblait réussir était,  avant les municipales, à la tête de l’un des territoires les plus importants des Pyrénées-Atlantiques sur le plan économique. Cet élu pugnace et travailleur avait joué un rôle actif dans la reconversion industrielle du bassin de Lacq. Et il ne cachait pas son envie de faire à Pau,  dont deux quartiers relèvent de sa circonscription,  ce qu’il était parvenu à développer sur ce territoire.

Le piège paloisAu sein du PS, la pression des instances nationales avait  été  forte pour qu’il se présente face à François Bayrou. Même s’il avait accepté la tâche, David Habib devait cependant vite découvrir qu’il était tombé dans un traquenard. Il était en effet devenu le candidat d’un PS déchiré dans une ville dont la maire sortante, Martine Lignières-Cassou,  qui avait beaucoup de mal à communiquer, était la cible de bien des rancoeurs, et avait déjà désigné  son successeur : le premier adjoint André Duchateau. Un candidat avec lequel David Habib avait fini par faire équipe.

 Mais le message était brouillé dès le départ, le terrain instable, et la mission périlleuse. D’autant que, cette fois-ci, UMP et Modem faisaient cause commune.  Le ras-le-bol provoqué sur le plan national par la politique menée par le gouvernement avait fait le reste. François Bayrou, sorti de ses traversées du désert, avait été élu avec plus de 62% face à un député qui, lui, avait perdu  gros dans l’affaire. Car David Habib avait entretemps quitté ses mandats de maire de Mourenx et de président de la CCLO.

A l'extérieur, mais partenaireLundi, le débat a d’abord été budgétaire.  Décidés à restreindre les dépenses de fonctionnement de la ville pour maintenir un niveau d’investissement « soutenu » (40 millions d’euros), François Bayrou et son grand argentier, Jean-Louis Péres, ont d’abord longuement expliqué leur méthode . Tout en annonçant que  les impôts locaux continueraient à baisser (-0,2%)  en dépit de la forte réduction des aides apportées par l’Etat à la Ville. Celles-ci devraient être amputées de 7 à 8 millions d’euros sur trois ans.  Un argumentaire sur lequel David Habib a choisi de ne pas intervenir, sauf pour apporter quelques considérations à une discussion de politique générale.

Après trois heures de réunion, François Bayrou a finalement invité ce dernier  à prendre la parole. « Pour moi, être dans l’opposition me prive de la joie de bâtir, de réaliser. Et je ne souhaite pas être dans la fonction de celui qui va chercher dans un rapport le mot ou la phrase permettant de vous coller. J’ai donc décidé de ne pas rester au conseil municipal » a expliqué le parlementaire, qui va bientôt assurer une vice-présidence de l’Assemblée nationale.  Ce choix ne l’empêchera pas d’aider au développement d’une cité entrant pour partie dans sa circonscription. Par exemple sur le dossier de l’aéroport,  sur celui du grand stade, ou « sur tous les sujets qui permettront l’emploi et le développement économique. »

Cette main tendue a été assortie d’un compliment adressé au maire,  qu’il côtoie à des titres divers, depuis des années : « En neuf mois, vous vous êtes bonifié dans votre fonction. Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette tâche ».

François Bayrou :

" Nous avons à construire ensemble "Olivier Dartigoles, élu PCF, a quelque peu renaclé en évoquant la noblesse de la fonction d'opposant. Mais l’intéressé a apprécié. « Il y a un temps pour lancer une pierre, et un temps pour la ramasser et construire » a commenté le maire, en citant l’Ecclésiaste. Et en revenant sur l’un de ses leitmotiv : « Dans l’époque où nous entrons, c’est une obligation morale que de cesser d’être obnubilé  par les affrontements partisans. Chacun choisit son style d’engagement. Il y a des gens de l’intérieur, et d’autres qui cherchent une autre forme d’action. Ma certitude est que nous avons à construire ensemble ». A l'issue de la séance, les deux hommes se sont serré la main.

Estelle Laymand devrait, si elle l’accepte,  succéder à David Habib. Si ce n’est pas le cas, la fonction reviendra au conseiller régional  Pierre Chéret.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
4719
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !