Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L'UMP Philippe Cornet veut tout tenter pour battre Pascal Deguilhem en vallée de l'Isle

13/06/2012 | Sur la première circonscription de la Dordogne, le socialiste Pascal Deguilhem a raté de peu sa réélection au premier tour.

Philippe Cornet

Il y a peu de chance que cela suffise dimanche, mais l'UMP Philippe Cornet veut mener le combat jusqu'au bout. Le but, à défaut de victoire, est de vouloir faire son retard de près de 25 points sur le député sortant Pascal Deguilhem. Ce dernier a recueilli 49,27 % des suffrages devant Philippe Cornet, à 24,60 %. Dans les deux camps, c'est la mobilisation générale. Le premier, plutôt confiant, refuse de céder au triomphalisme, enchaine réunions et visites sur le terrain. Le second bat la campagne au sens propre, en faisant la chasse aux abstentionnistes et aux électeurs du Front national.

Sur la première circonscription de la Dordogne, le député sortant Pascal Deguilhem (PS) a raté de peu sa réélection au premier tour. Il lui a manqué 342 voix. Ce sont les voix de la ville de Périgueux qui permettent à son adversaire, Philippe Cornet (UMP) d'accéder au second tour. Le leader de l'opposition municipale obtient un score plus faible que le candidat UMP en 2007. Dans le camp de Philippe Cornet, l'heure est à la mobilisation générale. "Nous allons tout tenter, et ce n'est pas pour la gloire". Conscient de la difficulté du combat, il veut le mener jusqu'au bout. "J'entends au moins rééquilibrer le rapport de force entre la gauche et la droite, et atteindre voire dépasser les 40 %, faire aussi bien que Jérôme Peyrat en 2007." Pour tenter de convaincre les abstentionnistes, et chercher les voix où elles sont, Philippe Cornet, entouré d'une équipe d'une centaine de personnes, occupe le terrain, bat la campagne et les zones rurales.
"La ruralité a été oubliée des derniers scrutins, un certain nombre de ruraux, se sont tournés vers le Front national, par incompréhension."Philippe Cornet déclare "ne pas faire appel du pied au FN dont il ne partage pas les idées sur l'Europe, sur le programme économique." Mais il entend faire revenir une partie des électeurs frontistes vers sa candidature, notamment ceux "du monde rural en souffrance". Alexandre Bodécot, le candidat FN sur la première circonscription, a indiqué qu'il lui apportait son soutien à titre personnel. 
Vendredi, Philippe Cornet conduira une opération originale. Il sillonnera en bus toute la circonsciption en car, de Trélissac au Pizou, à la limite de la Gironde.

Dérive populiste
Dans le camp de Pascal Deguilhem, on affiche confiance et sérénité. "Le premier tour est une réelle satisfaction même si nous avons manqué de peu ma réélection au premier tour. C'était quasiment inimaginable avec douze candidats. Nous sommes en progression, partout, y compris sur Périgueux ville. Mais attention, nous restons mobilisés, une élection n'est jamais joué d'avance, détaille le député sortant.
Pascal Deguilhem veut être de ceux qui vont donner la majorité à François Hollande, pour qu'il puisse mettre en œuvre ses engagements. "C'est ma priorité et il faut qu'elle soit la plus large possible. Face à son adversaire qui lui dit qu'il n'a aucun bilan, il déclare que le rôle d'un député est d'accompagner les projets de territoires portés par les élus locaux. Si nous avons cette large majorité à l'Assemblée, nous pourrons réorienter les aides pour les petites entreprises dans l'artisanat et le commerce, réorganiser la fiscalité pour les TPE et les PME. Ces décisions nationales auront des répercussions sur les entreprises et les projets de la vallée de l'Isle."  Tout en restant attentif aux questions liées à l'éducation, aux déserts médicaux qui lui tiennent à coeur , Pascal Deguilhem n'oublie pas la ruralité, et espère voir de jeunes agriculteurs s'installer sur son territoire. 
Sur le terrain, Pascal Deguilhem dénonce la dérive populiste de son adversaire qui courtise les voix du FN. "je crois que mon adversaire a franchi un cran inacceptable. Je ne suis pas certain que l'ensemble de l'électorat de la droite républicaine apprécie."
Entre les deux candidats, le ton est monté d'un cran ces derniers jours. Le débat de ce jeudi à 18 heures à la salle du Lux à Périgueux, retransmis sur les ondes de France bleue Périgord, devrait tenir toutes ses promesses .

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1016
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !