aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La bascule au Pays basque malgré la revanche du PS Etcheto à Bayonne

29/03/2015 | Trois cantons conservés par le PS, dont Bayonne 3 qui offre une revanche à Henri Etcheto. Brisson retrouve des couleurs à Biarritz, Anglet repasse à droite, EH Bai troisième force politique

Jean-Réné Etchegaray, le maire de Bayonne proclame les résultats de Bayonne 1 entouré des vainqueurs Florence Lasserre-David et Claude Olive le maire d'Anglet.

Le gag de ces élections départementales au Pays basque aura été assurément le soutien de l'ancien maire UDI Jean Grenet envers son neveu par alliance Henri Etcheto (PS) au détriment d'Yves Ugalde, de sa famille politique. Avec 25 000 suffrages le Parti abertzale EH Baï est le troisième au Pays basque et offre même un plébiscite à son représentant à Saint-Pierre d'Irube avec 78% des suffrages. Il est vrai contre l'unique candidat du Front national dans ce deuxième tour. Enfin Jean-Jacques Lasserre est assuré de retrouver la présidence du Parlement de Navarre

Une certaine incertitude régnait la semaine dernière sur l'ensemble du Pays basque. Certes le canton d'Anglet, opposant le conseiller général sortant PS Guy Mondorge, associé à Sandrine Derville, semblait promis à basculer vers un nouveau tandem Patrick Chasseriaud (UMP)-Nicole Darasse (UDI). Comme celui, mixte au nom du découpage électoral appelé Bayonne 1 et qui a avalé le nord d'Anglet dans son escarcelle. Là, le conseiller général sortant et maire d'Anglet, Claude Olive, associé à Florene Lasserre-David avait presque atteint 48%. Deux essais qui allaient être largement transformés ce  dimanche soirr. En revanche, en cette agglomération Côte basque Adour, Henri Etcheto n'avait que 40 voix de retard dans un canton Bayonne 3 taillé à sa mesure. Et un renfort étonnant, celui de l'ancien maire UDI Jean Grenet qui lui apportait un soutien "familial" contre le candidat Yves Ugalde, son ancien directeur de cabinet, qui faisait pouirtant partie de  sa famille politique. Règlement d'un vieux contentieux avec ce dernier. Mais apparemment quelques abertzale se sont fait pardonner "la trahison" des municipales.
A Bayonne 2, associé à la ville de Boucau, vieux bastion de gauche, Christophe Martin, le conseiller général sortant a réussi, tant bien que mal  à réunir  PC et Front de gauche. Il n'y aura pas eu de frondeurs déterminants.
Plus au sud à Biarritz, à la faveur de la fonte d'un canton au nom du nouveau découpage, l'UMP Max Brisson retrouvait sur sa route Guy Lafite (PRG) associé à Ghis Hayes (PS), adversaires des municipales. Hier soir, il a, comme Henri Etcheto, pris sa revanche mais, surtout, avec sa stratégie de rassemblement bâtie avec Jean-Jacques Lasserre, redonné des couleurs à une UMP un peu pâle au Conseil général
La résistance socialiste, on peut dire cela, s'est enfin concrétisée à  Hendaye aussi où le Parti socialiste a résisté avec son maire, Kotte Ecenaro qui avait une confortable avance.

La confirmation du vote abertzaleLe véritable noeud du basculement se trouvait en fait plus au coeur du Pays basque. Confortant de bons premiers résultats aux municipales, la plateforme souverainiste de gauche abertzale Euskal Herria bai (EH Bai), présente dans cinq des douze cantons basques  avait capacité à jouer les arbitres. Avec l'option de l'obtention d'un canton à Saint-Pierre d'Irube face au Front national, ce qui s'est produit et qui fait d'Alain Iriart, le maire de Saint-Pierre-d'Irube le chef de file des Basques au Parlement de Navarre. On relèvera que la Navarre est une des Provinces...basque. Le parti basque avait décidé de jouer la neutralité. Bien que chacun savait, comme cela pouvait bien être le cas, que des voix basques pouvaient s'éparplller vers la droite. Mais enfin la voie basque se révèle bien comme étant la troisième force politique du Pays basque et sera présente dans deux cantons. A Saint-Jean-de-Luz, face au candidat de l'UMP, il parvient à recueillir 45% des suffrages. "Nous avons totalisé 25 000 suffrages à ce deuxième tour", commente Alain Iriart.Alain Iriart, maire de Saint-Pierre d'Irube représentant du parti EH Bai, est satisfait du résultat des abertzale
Une leçon que ne manquera pas de retenir Jean-Jacques Lasserre qui était assuré, avant que l'on finisse de faire les décomptes béarnais, de retrouver son siège de président du Parlement de Navarre, puisque la bascule était acquise en fin de soirée. Pour le plus grand plaisir de... François Bayrou assurément. Ils entraient triomphalement dans la permanence de Bizanos, en banlieue paloise.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
2233
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
François | 30/03/2015

Le retour de Lasserre ! On ne fait pas une politique d'avenir sur une revanche ! Avec Aguerre et sa viande de cheval en supplément ! Quant aux abertzale, ils gagnent du terrain avce le vote de protestation. Il n'y a pas d'adhésion, je ne suis pas sûr que leurs électeurs d'un jour aient lu leur programme

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !