Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La bascule au Pays basque malgré la revanche du PS Etcheto à Bayonne

29/03/2015 | Trois cantons conservés par le PS, dont Bayonne 3 qui offre une revanche à Henri Etcheto. Brisson retrouve des couleurs à Biarritz, Anglet repasse à droite, EH Bai troisième force politique

Jean-Réné Etchegaray, le maire de Bayonne proclame les résultats de Bayonne 1 entouré des vainqueurs Florence Lasserre-David et Claude Olive le maire d'Anglet.

Le gag de ces élections départementales au Pays basque aura été assurément le soutien de l'ancien maire UDI Jean Grenet envers son neveu par alliance Henri Etcheto (PS) au détriment d'Yves Ugalde, de sa famille politique. Avec 25 000 suffrages le Parti abertzale EH Baï est le troisième au Pays basque et offre même un plébiscite à son représentant à Saint-Pierre d'Irube avec 78% des suffrages. Il est vrai contre l'unique candidat du Front national dans ce deuxième tour. Enfin Jean-Jacques Lasserre est assuré de retrouver la présidence du Parlement de Navarre

Une certaine incertitude régnait la semaine dernière sur l'ensemble du Pays basque. Certes le canton d'Anglet, opposant le conseiller général sortant PS Guy Mondorge, associé à Sandrine Derville, semblait promis à basculer vers un nouveau tandem Patrick Chasseriaud (UMP)-Nicole Darasse (UDI). Comme celui, mixte au nom du découpage électoral appelé Bayonne 1 et qui a avalé le nord d'Anglet dans son escarcelle. Là, le conseiller général sortant et maire d'Anglet, Claude Olive, associé à Florene Lasserre-David avait presque atteint 48%. Deux essais qui allaient être largement transformés ce  dimanche soirr. En revanche, en cette agglomération Côte basque Adour, Henri Etcheto n'avait que 40 voix de retard dans un canton Bayonne 3 taillé à sa mesure. Et un renfort étonnant, celui de l'ancien maire UDI Jean Grenet qui lui apportait un soutien "familial" contre le candidat Yves Ugalde, son ancien directeur de cabinet, qui faisait pouirtant partie de  sa famille politique. Règlement d'un vieux contentieux avec ce dernier. Mais apparemment quelques abertzale se sont fait pardonner "la trahison" des municipales.
A Bayonne 2, associé à la ville de Boucau, vieux bastion de gauche, Christophe Martin, le conseiller général sortant a réussi, tant bien que mal  à réunir  PC et Front de gauche. Il n'y aura pas eu de frondeurs déterminants.
Plus au sud à Biarritz, à la faveur de la fonte d'un canton au nom du nouveau découpage, l'UMP Max Brisson retrouvait sur sa route Guy Lafite (PRG) associé à Ghis Hayes (PS), adversaires des municipales. Hier soir, il a, comme Henri Etcheto, pris sa revanche mais, surtout, avec sa stratégie de rassemblement bâtie avec Jean-Jacques Lasserre, redonné des couleurs à une UMP un peu pâle au Conseil général
La résistance socialiste, on peut dire cela, s'est enfin concrétisée à  Hendaye aussi où le Parti socialiste a résisté avec son maire, Kotte Ecenaro qui avait une confortable avance.

La confirmation du vote abertzaleLe véritable noeud du basculement se trouvait en fait plus au coeur du Pays basque. Confortant de bons premiers résultats aux municipales, la plateforme souverainiste de gauche abertzale Euskal Herria bai (EH Bai), présente dans cinq des douze cantons basques  avait capacité à jouer les arbitres. Avec l'option de l'obtention d'un canton à Saint-Pierre d'Irube face au Front national, ce qui s'est produit et qui fait d'Alain Iriart, le maire de Saint-Pierre-d'Irube le chef de file des Basques au Parlement de Navarre. On relèvera que la Navarre est une des Provinces...basque. Le parti basque avait décidé de jouer la neutralité. Bien que chacun savait, comme cela pouvait bien être le cas, que des voix basques pouvaient s'éparplller vers la droite. Mais enfin la voie basque se révèle bien comme étant la troisième force politique du Pays basque et sera présente dans deux cantons. A Saint-Jean-de-Luz, face au candidat de l'UMP, il parvient à recueillir 45% des suffrages. "Nous avons totalisé 25 000 suffrages à ce deuxième tour", commente Alain Iriart.Alain Iriart, maire de Saint-Pierre d'Irube représentant du parti EH Bai, est satisfait du résultat des abertzale
Une leçon que ne manquera pas de retenir Jean-Jacques Lasserre qui était assuré, avant que l'on finisse de faire les décomptes béarnais, de retrouver son siège de président du Parlement de Navarre, puisque la bascule était acquise en fin de soirée. Pour le plus grand plaisir de... François Bayrou assurément. Ils entraient triomphalement dans la permanence de Bizanos, en banlieue paloise.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4859
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
François | 30/03/2015

Le retour de Lasserre ! On ne fait pas une politique d'avenir sur une revanche ! Avec Aguerre et sa viande de cheval en supplément ! Quant aux abertzale, ils gagnent du terrain avce le vote de protestation. Il n'y a pas d'adhésion, je ne suis pas sûr que leurs électeurs d'un jour aient lu leur programme

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !