Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Mont-de-Marsan: La démocratie participative à l'épreuve des faits

05/12/2014 | Pour les élus et techniciens aquitains réunis à l'Hôtel de Ville de Mont-de-Marsan, l'ADN des conseils de quartiers c'est la proximité

ForumDémocratieLocale

Une dizaine de villes d'Aquitaine étaient réunies vendredi à Mont-de-Marsan pour confronter leurs expériences de participation citoyenne lors du 4e forum régional de la démocratie participative. Un constat commun : les conseils de quartiers qui n'attirent malheureusement que très peu les jeunes, sont désormais un élément essentiel de la vie locale et associative, à encourager.

En ouverture du Forum, Geneviève Darrieussecq l'a d'emblée souligné : « nous ne sommes pas des élus mandarins qui assènent des vérités », « une partie de la population a envie de participer», « ça fait partie de l'action publique du XXIe siècle ». La maire de Mont-de-Marsan qui a lancé, dès son élection en 2008, 9 conseils de quartiers dans sa ville et dont on murmure qu'elle pourrait se présenter aux départementales ou aux régionales, dit vouloir impulser une « démocratie locale simple, souple, adaptable ».
Car la demande est forte de la part de citoyens qui ne veulent plus « seulement mettre un bulletin dans l'urne et se taire pendant 6 ans », a renchéri son adjointe Marie-Christine Bourdieu.
Pas des maires de quartiersForumDémocratieLocaleMont-de-Marsan a ainsi récemment proposé une grande concertation pour la rénovation du quartier Saint-Médard. L'association Passeurs, un collectif d'architectes-paysagistes de Bordeaux, a travaillé près d'un an et demi avec les habitants, les commerçants, les élus, les techniciens, pour sortir un projet partagé de réaménagement urbain cet automne. « On met en place des démarches où les habitants ont leur place » car « chaque usager est expert de l'usage de son territoire », explique Antoine Luginbülh, paysagiste. Zone commerciale, circulation à 30km/h, parkings, boulodrome, jeux d'enfants, végétation, et piste cyclable... Reste à lancer l'étude financière avant peut-être un début des travaux fin 2015...

Des projets d'envergure comme celui-ci ne sont toutefois pas le quotidien de la participation citoyenne qui doit trouver un point d'équilibre entre trop d'ambition et pas assez. Car de l'avis de plusieurs participants, comme Patrick Destizon, adjoint à la mairie de Biarritz, « il faut parfois recadrer des présidents de conseils de quartier qui auraient tendance à se prendre pour le maire du quartier », « ce ne sont pas des conseils municipaux bis » même si c'est « une courroie de transmission très importante pour les projets de la ville et les remontées d'informations ». Ils ont d'ailleurs obtenu dans la station balnéaire basque un droit de propositions pour des votes en Conseil municipal.

Des jeunes absentsGlobalement, les informations qui remontent de ces conseils concernent essentiellement les problèmes de voirie, de voisinage. Mais les élus essaient de faire prendre un peu de hauteur. Comme à Anglet où la nouvelle municipalité « a l'ambition d'amener à plus de réflexion sur la stratégie des quartiers et les évolutions à long terme » dans les « 7 nouveaux ilôts » référents où un vieux bus repeint aux couleurs des quartiers va servir de permanences début 2015.
Des sommes d'argent sont parfois allouées à des conseils de quartier mais, comme l'a signalé la mairie de Blanquefort qui distribuait 15.000€ par an et par quartier, ils avaient au bout d'un moment « beaucoup de mal à trouver des projets en rapport avec ces enveloppes ».
Mais pour Frédérique Fabre, déléguée à Talence, « l'apprentissage de la démocratie passe par l'apprentissage de l'achat public », c'est formateur pour les habitants qui se rendent compte que « tout est plus compliqué que pour les particuliers ».
Autre constat partagé : les jeunes, plutôt rétifs aux formes classiques d'engagement, sont les grands absents de ces conseils, où les retraités ont souvent la part belle. Une réflexion sur l'utilisation des réseaux sociaux pour tenter de les attirer s'est d'ailleurs engagée.
Dans cet esprit, du côté de Billère, près de Pau, partant du principe qu'il y a un rejet global de tout ce qui est institutionnel, on a décidé de repartir de zéro, selon Céline Garlenq, responsable du service démocratie locale : « on va demander aux gens comment ils ont envie de participer, qu'ils proposent d'autres formes que les conseils de quartiers ». « Ca va prendre plus de temps que si on imposait une charte mais en terme de résultat on espère construire quelque chose de plus approprié ».
Une façon de lutter contre une société de plus en plus individualiste où les liens se déshumanisent chaque jour un peu plus.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
6654
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Roger Lévy | 08/12/2014

Pessac est riche de 17 syndicats et comités de quartiers INDEPENDANTS, dont le plus ancien remonte à 1909. Ils sont organisés en une fédération depuis 1936. La démocratie participative est leur raison d'être, et la "sectorisation" dirigée par des élus municipaux n'apporte pas de plus-value par rapport l'action de la fédération, au service de l'INTERET GENERAL. Comme il est souligné dans l'article, les habitants ont une réelle expertise sur les transports, l'urbanisme et le cadre de vie. Et, à travers ces structures associatives ils peuvent se défendre contre les projets immobiliers ou urbanistiques remettant en cause leur cadre de vie. Ils sont également une force de proposition pouvant apporter beaucoup dans la prise de décision d'une municipalité ou d'une communauté de commines.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !