Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

  • 27/10/21 | Jean Prou nommé président du Parc Marin de l'estuaire et des pertuis

    Lire

    Mi-octobre, le conseil de gestion du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis charentais a élu Jean Prou à sa tête. Ancien directeur du centre Ifremer de La Tremblade (17), Jean Prou y siégeait jusqu'alors en qualité de personnalité qualifiée sur les sujets conchylicoles. Il a fait part de sa volonté de "reconstruire un lien solide et efficient entre les équipes du Parc, de l’OFB (Office français de la biodiversité, ndlr) et le nouveau conseil", notamment en vue de "rendre opérationnel le plan de gestion"

  • 27/10/21 | Un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques

    Lire

    La société Game Partners à Niort, spécialiste du game design, est en train de développer un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques. Ce jeu va permettre aussi d'éduquer les utilisateurs face aux risques de cyber-attaques. L'expérimentation de ce jeu sera effectuée en entreprises mais également dans l'enseignement supérieur de Nouvelle-Aquitaine, dont l'IRIAF à Niort et Excelia à La Rochelle.

  • 27/10/21 | L'excellence néo-aquitaine au Carrousel du Louvre

    Lire

    A l'occasion de la 26ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tiendra du 28 au 31 octobre au Carrousel du Louvre, 12 entreprises néo-aquitaines des métiers d'art représenteront la région Nouvelle-Aquitaine sur la thématique « Patrimoine et Territoires ». Issue d'un partenariat entre la Région, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la présence de ces artisans mettra en avant le savoir-faire, l'innovation et l'expertise de Nouvelle-Aquitaine.

  • 26/10/21 | Le festival de Ménigoute rempile du 26 octobre au 1er novembre

    Lire

    Annulé l'an dernier à la dernière minute, le festival du documentaire animalier à Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, revient pour sa 37e édition. Une quarantaine de films du monde entier sont à découvrir, dont un certain nombre prévus l'an dernier. La plupart sont suivis d'une rencontre avec le réalisateur. Des débats sont prévus par ailleurs avec des naturalistes. Plusieurs animations nature sont également au programme, comme une sortie découverte à la réserve de Moeze Oléron (17).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Gironde accentue son soutien au milieu rural

08/01/2018 | Le département approfondit sa politique d'aménagement du territoire et pousse le haut débit.

1

C'est une des confirmations les plus intéressantes mises en avant par Jean-luc Gleyze, président du Conseil départemental à l'occasion des voeux à la presse ce 8 janvier. Le département, dont il n'a pas manqué de rappeler qu'il était le plus grand de France, entend renforcer son soutien au milieu rural. Et, ceci, à un moment où il se réjouit, par ailleurs, de son dynamisme démographique - 15.000 nouveaux venus en 2015, 18-20.000 désormais. Bien sûr l'attractivité de la métropole n'est pas pour rien dans cette croissance mais, justement, au-delà du périmètre urbain, la Gironde connaît des difficultés inhérentes à tous les territoires ruraux.

Et il n'est pas difficile de comprendre qu'après avoir, dès son accession à la présidence, promu avec l'implication, en première ligne, de sa première vice-présidente, Christine Bost, huit pactes territoriaux, Jean-Luc Gleyze veuille renforcer cette politique d'aménagement du territoire. La Gironde, pour toute une série de villes et communes considérées comme faisant partie du milieu rural, va donc pousser à la réalisation de contrats de ville d'équilibre où il sera mis, entre autre, l'accent sur les services publics, la couverture médicale, l'emploi, le numérique.... Des villes ont été citées - La Réole, Langon, Pauillac, Blaye, Castillon, Coutras, Lesparre... mais la liste est loin d'être exhaustive; il s'agira en l'occurrence qu'elles jouent le rôle de "pôle de centralité" pour les pays alentour. En quelque sorte de relais vers le tissu de ces communes qui ont besoin d'être soutenues et dont les dernières élections ont révélé, souvent, l'ampleur du vote protestataire. "Nous sommes en capacité de déployer une batterie d'outils" insiste Jean-Luc Gleyze qui a rappelé, notamment, la création de Gironde Ressources, au printemps de l'an dernier, une manière de guichet où les agents et techniciens du département se tiennent à la disposition des élues et agents communaux. Par ailleurs deux maisons de services au public vont être expérimentées à Saint-André de Cubzac et Bazas. Quant à l'ambitieux plan collège déjà présenté qui prévoit la création d'au moins 12 établissements, à l'horizon 2024, il va démarrer.

Le plan fibre optique plus rapide que prévu

S'agissant de l'économie et de l'emploi le président, soulignant que les départements ne disposaient plus de la compétence, s'est félicité que l'existence de l'EPF, l'Etablissement public foncier - hérité de l'ex-Poitou-Charentes -  puisse permettre l'acquisition de superficies pour des zones d'activité ou d'habitat. Mais l'un des volets les plus importants, à la fois pour le développement économique et les services à la personne c'est, évidemment, la couverture numérique du vaste territoire girondin, "l'e-mobilité" selon le mot de Jean-Luc Gleyze, ces 23.000 kilomètres de fibres à déployer qui le seront plus rapidement que prévu - moins de dix ans contre vingt d'abord envisagés - et dont le chantier va en effet s'accélérer. "C'est un des plus gros marchés nationaux notait Matthieu Rouveyre, vice-président en charge du numérique, évoquant une mise en concurrence de tous les gros opérateurs et " une négociation pied à pied" pendant un an. Interrogé sur LE sujet des déplacements, de ces fameuses mobilités qui posent problème, bien au-delà des "assises" du même nom, Jean-Luc Gleyze a appelé une pluralité de solutions; il a surtout fait preuve d'un certain optimisme autour de la naissance d'un Syndicat Mixte des Mobilités, à la fois sur l'intérêt du président de la métropole Aain Juppé, sur celui d'Alain Rousset qui l'inscrirait à l'agenda de la session plénière de Mars du Conseil régional et de son vice-président aux infrastructures, Renaud Lagrave, un syndicat mixte Nouvelle Aquitaine pouvant avoir une déclinaison précise, en l'occurrence girondine.  Parmi les questions qui furent adressées aux élus présents l'une d'elles, concernant la réduction de la vitesse à 80km/heure sur des routes dites secondaires, Alain Renard, vice-président en charge du dossier, a fait remarquer que davantage d'expérimentation aurait sans doute été souhaitable et que la Gironde dépensait quelques 40 millions de travaux sur le réseau. Et ceci, au moment où le président du Sénat, Gérard Larcher, demande par ailleurs, haut et fort, au premier ministre, de rendre publics les résultats de celle lancée voilà deux ans.

Demain La Gironde en mode "Road movie"...

En marge de cette matinée de voeux a été dévoilé, par le biais d'une bande annonce (Ici et maintenant la Gironde s'invente) " un Road movie" destiné à "mettre en valeur des Girondins qui changent le monde". Ce département, dont le président a décidé d'expérimenter le revenu du base et d'y intéresser onze autres départements de l'Hexagone, entend mettre en valeur toutes les initiatives innovantes et positives, de "la Capacité alimentaire au zéro déchets et à l'économie circulaire...". C'est ainsi, que de septembre à novembre 2017, les  réalisateurs, Chloé Legrand et Olivier Desagnat, de l'association d'Asques et d'Ailleurs, ont tourné un documentaire de 52 minutes où il sera question de "futur désirable".  Rendez vous très attendu, en mars prochain.

Lire aussi:

Gironde: Les Conseils de territoire, c'est toujours un succès
Plan Collèges Ambition 2024 en Gironde: "on ne peut qu'approuver"... ou presque 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5771
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !