Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Gironde milite pour une "solidarité territoriale"

03/09/2020 | Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde, a fait sa rentrée politique ce jeudi 3 septembre dans un contexte de plan national de redressement économique.

1

Solidarité, proximité, service public, tel était le "mantra" de Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, lors de sa rentrée politique ce jeudi 3 septembre. Elle intervient au moment précis où le gouvernement annonce un vaste Plan de Relance à la somme symbolique de 100 milliards d'euros. Au-delà de l'appel à la solidarité nationale passé durant le confinement, c'est vers une "solidarité territoriale" que le chef de file départemental souhaiterait se diriger, non sans conditions et aides financières extérieures...

Une main tendue, mais une main ferme. C'est à ça que ressemblait le discours de rentrée de Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, ce jeudi 3 septembre à Bordeaux, au moment de faire le point sur les sujets d'actualités et ceux qui occuperont la collectivité pour les mois à venir. "Nous ne sommes pas dans le post-covid, cette réalité s'impose toujours à nous", a répété l'élu. Au moment où la Gironde est en zone rouge et où les autorités de santé évoquent un virus qui "reste dangereux", les centres de dépistages ne désemplissent pas et viennent saturer les laboratoires d'analyse mais "le laboratoire départemental d'analyse est mis à disposition depuis fin mai. Pour l'instant, nous n'avons pas été sollicité par l'ARS ni par le CHU", a rappelé le responsable. Face au regain de l'épidémie, la collectivité a dû prendre quelques mesures : la fermeture de plusieurs casernes de pompiers, du domaine de loisirs de Blasimon, d'une maison départementale à Bordeaux Lac ou encore, lors de cette rentrée qui s'est "globalement bien passée", de la fermeture du service de restauration dans un collège de Villenave d'Ornon. 

France Relance

Derrière le volet sanitaire figurent en bonne place l'économie et le social. Pour la première, Jean-Luc Gleyze a rappelé les ambitions, toujours intactes, du plan collège (640 millions d'euros pour la construction de 13 nouveaux collèges, la réfection de dix déjà existants et l'extension des capacités de plusieurs autres), tout en précisant "l'obligation de recourir à l'emprunt pour tenir les délais" même si "les entreprises font tout pour rattraper le temps perdu". Hasard du calendrier, c'est aussi ce jeudi que Jean Castex a choisi pour présenter le plan "France Relance". Un plan que le responsable départemental, avant son annonce détaillée, espérait ambitieux à l'égard des collectivités territoriales.

"Nous espérons que dans les 100 milliards d'euros, il y en aura un certain nombre qui seront consacrés aux investissements des collectivités parce que nous sommes fortement contributeurs de la relance économique et de la relance de l'emploi. Nous avons souffert à la fois en recettes et en dépenses puisque nous avons pris des mesures. On a des interrogations sur la fin de l'année budgétaire. Nous espérons que l'État sera là. Il nous a appelé au titre de la solidarité nationale, il faut maintenant qu'il soit présent au titre de la solidarité territoriale". Bémol ou non, après le plan d'urgence pour les finances des collectivités territoriales, les regards du gouvernement semblent portés davantage sur l'économie, les entreprises et la transition écologique. Le 90ème congrès de l'Assemblée des Départements de France, début novembre, devrait à coup sûr y revenir...

Gironde en commun

En attendant, pour la collectivité girondine, l'investissement continue. Le plan collège est toujours prévu, le plan Gironde Haut Méga pour faire venir la fibre dans les territoires atteindra bientôt 100 000 prises raccordées (pour un objectif de 500 000 d'ici 2024). En tout, on arrive à un volet investissement total annuel établi à environ 230 millions d'euros. "Nous savons que nous allons dépasser le milliard promis en début de mandature. La manière dont la relance s'opère nous importe. J'ai récemment écrit au Président de la République pour lui demander de financer des projets portés par les collectivités territoriales qui sont le premier investisseur public. Nous avons un timing serré, des projets aboutis qui attendent des financements, notamment européens, et des besoins déjà identifiés".

À l'échelon local, l'élu milite en tout cas pour une collaboration accrue entre la gauche régionale, métropolitaine et la gauche verdie qui compose désormais le paysage politique bordelais. À cette fin, en plus de rencontres en cours avec les chefs de files des différentes collectivités, Jean-Luc Gleyze met en ligne ce jour un "manifeste pour une Gironde en commun". Dans ce texte, il précise être "persuadé qu'il ne faut pas attendre que toutes les solutions viennent d'en haut" et milite pour "une dynamique partenariale qui privilégie les complémentarités plutôt que la concurrence entre les territoires girondins". Gironde en commun est ainsi présentée, à l'image de Solutions Solidaires, comme une "plateforme de valeurs partagées sur notre vision commune et ce que nous pouvons porter ensembles. Nous devons faire de cette période du COVID-19 une chance parce qu'elle nous a invité à mettre le doigt sur à quoi peut ressembler un effondrement de société". 

Solidarité compensatoire

Une société dont, à l'en croire, on mesure déjà la hausse de la précarité avec une augmentation ("d'environ 6% même si ces chiffres restent à consolider") des bénéficiaires du RSA depuis le déconfinement. Nous voyons aussi émerger de nouveaux profils : des petits autoentrepreneurs qui avaient lancé leur activité juste avant le confinement, des intérimaires, des saisonniers, des intermittents ou des salariés victimes de l'ubérisation du travail". À chaque fois qu'il le peut (et cette fois aussi, donc), Jean-Luc Gleyze rappelle que le RSA "est une délégation accordée par l'État qui relève de la solidarité nationale. Or, les recettes perçues par les collectivités sont passées de 100 à environ 50%, ce qui traduit la réalité d'un transfert non compensé".

Un pan spécifique du RSA dédié aux saisonniers a d'ailleurs été récemment reconduit par le département, qui permet aux bénéficiaires de cumuler leur allocation et les revenus saisonniers dans six départements (Gironde, Dordogne, Landes, Charentes et Lot-et-Garonne), jusqu'au 31 octobre 2020. L'action sociale passe aussi par d'autres rendez-vous dans les prochains mois : la sélection des projets qui occuperont le Domaine de Nodris, l'inauguration du premier village de fratries à Sablons le 17 septembre, qui bénéficiera à 54 enfants en besoin de protection, le panel citoyen qui tiendra sa plénière à l'automne ou encore le budget participatif destiné aux jeunes (11 à 30 ans) qui a déjà réuni 214 projets qui seront analysés dans un jury citoyen en novembre. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6644
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !