aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La Gironde revoit "sa mission historique de solidarité" avec son nouveau Pacte Territorial d'Insertion

05/01/2015 | Chaque mois, le département de Gironde verse 19M€ de RSA. Pourtant toutes les personnes en situation de précarité ne font pas valoir leurs droits. Y remédier est un des buts du nouveau PTI

Signature du Pacte Territorial d'Insertion 2015-2017 par le Président d Conseil générla de Gironde et ses 12 partenaires, ce 5 janvier 2015 à l'Hôtel du Département

Ce 5 janvier dans l'après-midi, dans les Salons du Conseil général de Gironde, la table des signataires était longue. Et pour cause, ils étaient douze représentants de collectivités ou structures compétentes en matière d'insertion, à signer au côté de Philippe Madrelle, Président du Conseil général, le nouveau Pacte territorial d'Insertion 2015-2017. Une signature multiple, symbole de la nouvelle méthode mise en œuvre par le Conseil général pour la réalisation de ce document ; celle de la coordination, de l'échange et d'un travail commun entre ces différents et nombreux partenaires, pour une plus grande efficacité des dispositifs et objectifs opérationnels mis en place par ce pacte, au bénéfice des personnes les plus démunies.

L'Etat, la Région Aquitaine, la Caisse d'Allocations Familiales, la Mutualité Sociale Agricole, Pôle Emploi, les Missions Locales, l'Union départemenales des Centres Communaux d'Actions Sociales, et bien d'autres acteurs de l'insertion, ont tous contribué à l'élaboration du Programme Départemental d'Insertion, décliné en Pacte d'insertion territorial signé ce 5 janvier. Une élaboration ouverte à laquelle ont travaillé quelques 150 contributeurs à travers plus de 50 ateliers. Un mode de travail tout à fait inédit en Gironde comme en France, qui offre selon Martine Jardiné, la Vice Présidente du CG chargée du Logement, Habitat, Développement Social - Précarité Insertion, «l'opportunité aux acteurs de mieux se connaître et ainsi d'avoir à l'avenir une action globale moins fragmentée et donc plus efficace pour les personnes vulnérables». Des acteurs de l'insertion spécialisés dans leur domaine propre, à la vision jusque-là parfois trop segmentée : emploi, santé, logement, RSA, MSA....

« Grâce aux ateliers mis en place, on a vu un bouillonnement d'idées se créer entre les acteurs sur les dispositifs à mettre en place. C'est le résultat d'une gouvernance fondamentalement innovante », se réjouit Matine Jardiné tout autant que son Président, Philippe Madrelle, et les différents représentants de structures présents à cette signature. D'autant qu'au-delà de ces acteurs institutionnels ou associatifs, le travail mené pour répondre au mieux aux besoins des personnes en situation vulnérable, s'est également attaché dans un premier temps à justement entendre ces personnes vulnérables lors, notamment, d'un "colloque inversé". Au total, c'est un processus de longue haleine, démarré en 2013 qui vient de s'achever, en partie, ce 5 janvier 2015.

"Garantir un accès aux droits fondamentaux"En partie, car il s'agit désormais de mettre en œuvre les objectifs et dispositifs compris dans ce document. Le PTI veut en effet apporter la réponse à trois objectifs fondamentaux rappelés par Philippe Madrelle : « D'abord, garantir aux personnes en situation de précarité un accès au droits fondamentaux en favorisant l'accès au RSA aux personnes qui ignorent ou refusent d'y prétendre, ou encore en améliorant l'accès aux soins ou au logement. Ensuite, aider les personnes les plus vulnérables dans leur insertion socioprofessionnelle avec l'accès à la formation, continuité des parcours, améliorer l'accès à l'emploi,... Enfin, renouveler les modes de gouvernance en renforçant la transversalité des politiques et la coordination territoriale ».
De grands objectifs fondamentaux, déclinés en objectifs stratégiques et dispositifs concrets que l'ensemble des partenaires du pacte se sont engagés à évaluer de manière régulière. Des évaluations qui se feront par le biais de rencontres régulières des acteurs « au minimum deux fois par an », imagine aisément Martine Jardiné.

« Ce PTI est à la convergence de l'ensemble de notre politique de solidarité », estime la Vice Présidente. « Nous sommes en plein dans la mission historique du Conseil général », renchérit Philippe Madelle, qui signe là, et pour les trois ans à venir, un de ses derniers actes politiques forts en tant que Président du Conseil général de Gironde.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !