aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La GRANDE REGION au centre des débats de la prochaine plénière du Conseil régional d'Aquitaine

20/06/2015 | Le futur rapprochement des trois régions constitue un volet important de la prochaine session plénière du Conseil régional, ce lundi 22 juin à Bordeaux.

La prochaine plénière du Conseil régional se tient le 22 juin

Enfin dans le vif du sujet. Après avoir, par diverses réunions, plans et effets d'annonces, esquissé les contours de la nouvelle grande région (future "Nouvelle Aquitaine" ?), les élus du Conseil régional d'Aquitaine attaquent enfin le dur, avec pas moins de 9 délibérations à l'ordre du jour de la plénière du 22 juin prochain. Au menu, un important volet sur la formation, l'accompagnement des PME la transition énergétique ou encore la question du très haut débit ou la présentation du schéma commun de desserte ferroviaire 2017. Un coup d'accélérateur qui, en pleine campagne des régionales, n'est sans doute pas un hasard du calendrier...

Alors même qu'un sondage Ifop pour Sud-Ouest et France Bleu paru ce mardi donnait la gauche gagnante aux prochaines régionales de décembre à 49% au second tour (contre 33% pour la liste de droite dirigée par Virginie Calmels et 18% pour le Front National), les choses semblent s'accélérer pour le président de la région Aquitaine. En effet, la prochaine plénière du Conseil régional, qui se tiendra le 22 juin prochain, compte bien rentrer dans le vif du sujet sur certains dossiers importants de la future grande région.

Un programme chargéSi elle n'a pas encore de nom (elle pourrait s'appeller La Nouvelle Aquitaine selon certaines sources mais un nom définitif ne devrait pas être choisi avant juillet 2016), celle qui cristallise toutes les passions ces derniers mois se voit affublée de priorités. Parmi ces grands axes, les orientations en faveur du développement des filières prioritaires (on en compte une dizaine parmi lesquelles la filière agro-alimentaire, le bois, l'aéronautique ou encore le numérique, d'autres moins évidentes comme les matériaux avancés, la chimie verte ou la filière écotechnologique), l'accompagnement des PME (20 millions d'euros financés paritairement par les trois régions pour les soutenr à l'échelle de la grande région, qui passera notamment par un appel à projet commun : Usine du Futur qui s'étale sur 18 mois), la formation professionnelle  (via, entre autres, l'augmentation des nombres d'apprentis accueillis dans les CFA et un plan d'action commun pour mobiliser les entreprises, faciliter les contacts entre l'offre et la demande, promouvoir les métiers et préparer un conventionnement simultané de tous les CFA de la future région d'ici 2018). 

Figurent également parmi les volets importants la transition énergétique (avec, là aussi un plan commun sur la base d'un Schéma Régional Climat Energie qui vise à augmenter de 20 à 30% l'efficacité énergétique et à réduire du même nombre l'émission de gaz à effet de serre), la mise en place d'un dispositif régional commun pour étendre la couverture du très haut débit, un coup de pouce commun aux tiers lieux , un schéma de mobilité ferroviaire et poursuite de l'action en faveur de la LGV, dont la région estime que l'offre proposée par le médiateur de la SNCF n'est pas suffisante pour la liaison entre Bordeaux et Paris. L'un des buts serait de supprimer la correspondance à Périgueux entre Bordeaux et Limoges pour diminuer le temps de parcours (entre 2h20 et 2h30 contre 3 heures aujourd'hui) entre les deux agglomérations. 

Des ambitions régionalesPour Alain Rousset, les enjeux sont évidemment forts dans ces premières délibérations communes qui seront reprises dans les trois assemblées plénières d'Aquitaine, de Limousin et de Poitou-Charentes. "Il est important que dans ce regroupement, les régions qui fusionnent puissent continuer à travailler. Il faut pour cela accélérer l'harmonisation de nos actions et l'accompagnement des entreprises, mais aussi de l'écosystème. Concernant les secteurs prioritaires, dont la silver économie est le onzième, nous n'avons pas eu de difficultés particulières à les déterminer et à les rapprocher". 

Concernant les Tiers-Lieux, ils semblent être un enjeu important pour les régions, qui a d'ailleurs lancé un appel à manifestation d'intérêt (lancé en 2012 et 2013 et renouvelé en 2014 et 2015, pour un coût total de 3,15 millions d'euros) portant sur le rapport entre le numérique et le télétravail (sachant qu'il existerait aujourd'hui un million d'actifs faisant au moins 30 kilomètres par jour), qui pourrait représenter 300 tiers-lieux potentiels à l'échelle des trois régions, contre une soixantaine en Aquitaine actuellement. Autre idée abordée : celle du rapprochement des fonds de capital risque via la création d'un "fond de fonds" (la nouvelle région rassemble en effet une vingtaine de fonds, qui pourraient être regroupés à termes), avec pour but de développer une "institut de participation régionale, faute d'avoir une banque régionale". 

Focus sur les Start-upsLes start-ups ne sont pas oubliées, avec l'idée du partage d'une "plateforme aquitaine start-up qui pourrait développer une marque territoriale. On lancera d'ailleurs un évènement qui poursuivra l'initiative des InnovaDays d'Unitech, et on ouvrira un site "maison des entrepreneurs aquitains et même un "innovation cloud" où l'on concentrerait l'innovation comme on le fait actuellement pour la musique", affirme Alain Rousset.

"La France est le pays qui aide le plus les entreprises, mais mal. J'ai récemment proposé au Premier Ministre de doubler ou tripler le budget régional pour accompagner des entreprises sans fiscalité supplémentaire. En contrepartie, elles s'engageraient à doubler le nombre d'entreprises aidées, et à créer ainsi 160 000 emplois supplémentaires au lieu de l'objectif actuel de 80 000. Il faut choisir entre la décentralisation et la déconcentration". En tout cas, au vu de ce programme, une conclusion s'impose, le chantier s'accélère pour les trois présidents, même si Alain Rousset devra tout de même confirmer son ancrage régional avant d'engager d'autres réformes et délibérations communes, certainement plus ambitieuses. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2293
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !