Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérée de troubles à l’ordre public au Vieux Port".

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/03/19 | Grande America : la toxicité des produits à bord se confirme

    Lire

    La préfecture maritime a publié hier soir la liste des produits contenus à bord du Grande America, confirmant que la pollution ne sera pas liée qu'aux hydrocarbures. Le navire contenait à son départ 365 conteneurs dont 45 de matières dangereuses: de l'Hydrogénosulfure de sodium, du White Spirit, du phosphate de zinc, du polyéthersiloxane, du prothioconazole, du chloro-méthyl, de l'acide sulfurique, de l'acide chlorhydrique et divers aérosols.

  • 22/03/19 | Ecoles : fermeture de 31 classes à la rentrée en Charente-Maritime

    Lire

    L'inspection académique fermera 31 classes dont une école (Saint-Exupéry à Saintes) à la rentrée prochaine. Le sort de 7 classes reste en suspens d'ici juin. La Charente-Maritime devrait perdre en septembre 644 inscriptions sur les 4937 enfants actuellement en école publique. Une chute démographique observée depuis plusieurs années qui impacte aujourd'hui les effectifs scolaires, selon l'Académie. Le doublement des classes de CP-CE1 en zone prioritaire devrait permettre l'ouverture de 12 classes.

  • 22/03/19 | Job dating à Pau

    Lire

    Le 26 mars prochain, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un job dating à destination des jeunes. Cette initiative « 1er stage, 1er job » a pour but de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel mais aussi de pouvoir décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. Une dizaine d’entreprises seront présentes dont le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Square Habitat notamment. Inscription obligatoire

  • 22/03/19 | Trélisssac, ville étape du 52e Tour du Limousin-Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Trélissac sera ville étape du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine pour la cinquième fois. Après avoir accueilli deux départs en 1999 et en 2014, ainsi que les arrivées de deux étapes en 1999 et en 2012, cette commune aux portes de Périgueux accueillera la deuxième étape du 52ème Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine le jeudi 22 août, étape tracée en intégralité sur les routes du département de la Dordogne. Le départ s'effectue depuis la base départementale de Rouffiac.

  • 22/03/19 | Limoges : une convention pour loger les jeunes

    Lire

    Le CCAS de la Ville de Limoges et l'Association Varlin Pont-Neuf s'engagent à mettre à disposition des logements pour les jeunes en insertion. Limoges poursuit ainsi sa démarche d'aide aux jeunes en difficulté dans le cadre du dispositif Allocation Logement Temporaire (ALT) conduit par l'Accueil Social des Jeunes. Grâce à ce partenariat, les deux parties pourront profiter pleinement des compétences de chacune, tout en permettant un meilleur accompagnement et logement des jeunes en insertion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La liste Front de Gauche de Gironde se lance dans les régionales

23/10/2015 | Le chef de file du Front de Gauche, Olivier Dartigolles, a réuni une grande partie de la liste Gironde qui mènera campagne pour les régionales de décembre

En tant que chef de file, Olivier Dartigolles a officialisé le lancement de la campagne pour sa liste girondine

L'égalité territoriale. Ce sont ces mots qui sont le plus revenus dans les discours des colistiers de la liste girondine du Front de gauche, présentée ce jeudi 22 octobre à Bègles pour une entrée officielle en campagne dans le cadre des élections régionales de décembre. Réunis autour d'Olivier Dartigolles, chef de file des communistes qui s'est déjà illustré dans le courant de l'été à travers un périple de 15 000 kilomètres dans les gares de la région, tout ont affiché leur volonté de "combat de l'austérité", alors même qu'un sondage BVA pour la presse régionale montre que le Front de Gauche et les Verts pourraient ne pas atteindre 10% au premier tour.

Environ une cinquantaine de personnes étaient réunies ce jeudi dans un petit bar de Bègles pour le lancement officiel de la campagne de la liste girondine du Front de Gauche portée par le chef de file Olivier Dartigolles. Une liste hétéroclite malgré l'absence effective d'alliance avec des partis comme EELV ou Nouvelle Donne : parmi les vingt premiers colistiers on trouve notamment Vincent Maurin, conseiller municipal de Bordeaux, Christine Boronat du Parti de Gauche dans le langonnais, Brigitte Lopez d'Ensemble mais aussi pas mal de citoyens et de syndicalistes engagés pour la première fois dans cette "liste rouge". Pour autant, cette union n'est pas sans heurts : le récent référendum sur l'unité de la gauche a autant été boudé par le FdG que par les verts.  "N'est pas Podemos qui veut", souligne Brigitte Lopez. "C'est très difficile de faire rentrer la population dans ces élections régionales. Ils ne comprennent rien à la réforme territoriale", a pour sa part ajouté Olivier Dartigolles, qui fait revenir la loi NOTRe dans ses discours depuis de nombreuses semaines déjà. L'occasion était trop belle pour ne pas recommencer, et d'insister sur l'affaire qui secoue actuellement la direction d'Air France. "Beaucoup de syndicalistes ont décidé de ne plus accepter cette situation. Nous n'insultons pas les syndicalistes, ils sont sur nos listes, qui comptent un électeur sur quatre en Gironde", a précisé le chef de file. Les actualités du Front de Gauche devraient prendre un nouvel essor dans les prochaines semaines à l'issue de ce lancement girondin de la campagne des régionales. Le 5 novembre prochain, les militants et les candidats retourneront à Bègles pour un grand meeting régional en présence de Marie-Georges-Buffet. Jean-Luc Mélenchon, lui devrait s'inviter à la Tribune dans le courant du mois de novembre en Limousin, tandis qu'un troisième meeting devrait se tenir en Poitou-Charentes. 

Un sondage en défaveur

"Nous allons boucler nos listes", réaffirme Olivier Dartigolles. La campagne, elle, devrait s'articuler autour de trois axes selon le responsable : "l'anti-austérité, l'égalité des territoires et la transition énergétique". Reste qu'il sera difficile pour le Front de Gauche d'afficher une réelle unité après l'échec du consensus sur le référendum de la gauche. Pour "faire parler les sans voix", comme le dit Vincent Maurin, il faudra aussi combattre les chiffres du dernier sondage BVA pour la presse régionale publié ce vendredi. On y apprend notamment qu'à six semaines du premier tour, le candidat socialiste Alain Rousset serait en tête au premier tour (36%) et vainqueur au second (46%), les Républicains suivant à six points derrière et le FN arrivant en troisième position (20% au premier tour, 21% au second). Quand au Front de Gauche et aux écologistes, elles seraient en dessous des 10% au premier tour. Plus éloquent : 37% des électeurs du Front de Gauche pourraient s'abstenir en cas "d'absence d'un de leurs favoris". Malgré l'écho "inédit" qu'aura trouvé la campagne d'Olivier Dartigolles sur les "trains du quotidien", rien n'est donc encore joué pour l'union rouge. 

L'info en plus : voici les vingt premiers noms de la liste gironde du Front de Gauche dévoilée ce jeudi 22 octobre à Bègles. 

  1. Vincent Maurin (enseignant PCF) Bordeaux

  2. Christine Boronat (PG) langonnais

  3. Nabil Ennajhi (mouvement social) syndicaliste commerce

  4. Brigitte Lopez (Ensemble) Bordeaux

  5. Stéphane Denoyelle (maire PCF) Saint Pierre d’Aurillac

  6. Annie Descot (Ensemble) Sud Gironde

  7. Miguel Menendez PG, élu Floirac

  8. Framboise Timonier (syndicaliste culture) Bordeaux

  9. Benoit Tourne MRC

  10. Véronique Lelibon (syndicaliste membre du CESR) Mérignac

  1. Raymond Rodriguez (maire de Gauriac, PCF)

  2. Evelyne Beggart (élu présidente maintenant à gauche)

  3. Adrien Rayssac étudiant PG

  4. Laurence Laborde Enseignante Ensemble

  5. Olivier Sorce cheminot

  6. Christine Texier élue Bégles

  7. Yann Couvida universitaire

  8. Maude Mathieu (syndicaliste energie) Pessac

  9. Stéphane Le Bot élu Médoc

  10. Josette Mugron (maire Frontenac)

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5052
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
mathely | 24/10/2015

Le commentaire sur le référendum d'union de la gauche n'est pas clair. S'agit-il de celui des socialistes ou un autre ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !