aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : La Préfète se rendra au commissariat de police de Périgueux, le 25 avril à 11 h pour une minute de silence en hommage à Xavier Jugelé, assassiné le 20 avril. La minute de silence sera observée à la même heure dans la Cour d'honneur de la Préfecture.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La Maison de l'Aquitaine : « un outil optimisé au maximum »

29/01/2013 | Philippe Dorthe semble être un président comblé. A la tête de la Maison de l'Aquitaine depuis 2008, il l'a vue évoluer et arriver même au maximum de ses capacités.

Philippe Dorthe, président de la Maison de l'Aquitaine, Conseiller régional

Le 5 février, la Maison de l'Aquitaine située au 21 de la rue des Pyramides dans le 1er arrondissement de Paris, fête ses dix ans. Le Président du Conseil régional d'Aquitaine, Alain Rousset, avait mené à bien ce projet. L'actuel président de la Maison de l'Aquitaine et Conseiller régional, Philippe Dorthe, l'a toujours soutenu depuis le début. Au conseil d'administration avant d'en devenir président en 2008, il livre son point de vue sur cette Maison des Aquitains pour Aqui.

@qui.fr : La Maison de l'Aquitaine est peut-être un peu méconnue des habitants de la région. Quel est son utilité et son rôle ?
Philippe Dorthe : A l'époque où on critique beaucoup les structures délocalisées des collectivités ou les maisons des départements, la Maison de l'Aquitaine n'a absolument pas le même rôle que ce type de structure qu'on a pu voir à Paris. Quand en 2003, le président du Conseil régional, Alain Rousset, a décidé de créer la Maison de l'Aquitaine, c'était avant tout, pour en faire un centre d'affaires pour les entreprises régionales. Les petites entreprises avaient peu de moyens pour louer des locaux dans de grands hôtels parisiens, comme ça se fait traditionnellement. Autour de ça, bien sûr, la Maison de l'Aquitaine est aussi une vitrine de ce que peut offrir la région. Elle n'est pas vouée uniquement au tourisme, même si en Aquitaine celui-ci représente le deuxième poste du budget avec 14 millions de touristes et 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Son but est aussi de montrer les produits du terroir et les produits phares : le vin, le foie gras, le caviar de Gironde, les asperges du blayais et des Landes, les pruneaux et les fraises de l'Agenais. Il s'agit d'une vitrine qui donne des informations sur les spécificités industrielles et économiques de la région.

@ : Quel bilan pouvez-vous tirer de cette décennie de la Maison de l'Aquitaine ?
P.D : On a commencé doucement. Aujourd'hui, on est arrivé, un peu victime de notre succès, au maximum de nos capacités. Le centre d'affaires recense plus de 700 locations aux 2/3 payantes ; de leur côté, les associations ne paient pas. 80% de ces locations sont des locations d'Aquitains et 80% de ces entreprises reçoivent des clients qui ne le sont pas. On a également mis en œuvre de l'information touristique à la demande. Sur les sept agents de la Maison de l'Aquitaine, deux personnes sont spécialisées dans l'accueil touristique. Cette année nous avons par exemple reçu 4 000 personnes en entretien individuel qui souhaitaient avoir des informations précises sur des destinations et le tourisme. Ainsi, 15 000 personnes ont été sensibilisées ; elles sont venues prendre des documents sans demander d'informations précises. Puis, il y a aussi des gens qui découvrent fortuitement nos installations. Par exemple, la Maison de l'Aquitaine est placée à dix mètres de l'office de tourisme de Paris et quasiment autant de la bouche de métro Pyramides. Elle voit passer 5 millions de personnes et nous avons donc 2 millions de personnes impactées par la vitrine. Le bilan est donc très positif, mais il soulève la question de savoir comment on va pouvoir arriver à développer notre activité principale de centre d'affaires dans des locaux qui sont maintenant un peu surbookés. Il faudrait peut-être essayer de trouver des locaux plus grands. C'est une question à laquelle on réfléchit.


@ Quels sont les projets futurs de cette Maison de l'Aquitaine ?
P.D : On continue toujours à fonctionner avec nos produits phares. C'est à dire les grands temps forts de la Maison comme le banc des vendanges où on assure la promotion du terroir vinicole. On fait venir tous les professionnels de l'appellation qui présentent leurs produits. Nous avons le marché de Noël, une grande manifestation où tous les produits régionaux sont représentés. Une nouveauté: cela va être la deuxième année que nous avons créé un fonds de dotation ; une structure associative à l'intérieur de la Maison de l'Aquitaine qui permet de collecter des fonds. Cet argent peut servir seulement à diverses actions. Par exemple, nous participons régulièrement à la fête des vendanges de Montmartre ; une manifestation extrêmement populaire où nous avons un stand où on présente les vins d'Aquitaine et les produits touristiques. Des événements sont organisées tout au long de l'année pour les Aquitains de Paris : des manifestations plus culturelles, des expositions notamment celles sur « La Maison de l'Aquitaine : 10 ans, 10 portraits » du 4 février au 8 mars ou entre le 18 mars et le 3 mai sur « La fascination de Lascaux », mais aussi des conférences qui sont réalisées et assurées par des Aquitains célèbres comme le psychiatre et anthropologue, Philippe Brenot, le 14 février. Aujourd'hui, la Maison de l'Aquitaine, en terme de dimension, est arrivée au taquet. Nos programmes sont quasiment en flux tendus. Je crois qu'on est arrivé au maximum de ce que l'on peut proposer et dans une dimension de qualité de très haut de gamme. Mais la vraie question est de savoir comment on va trouver les solutions pour passer à la vitesse supérieure sachant qu'aujourd'hui on a un outil qui est optimisé au maximum. C'est un peu la rançon de la gloire.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !