Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La métropole bordelaise et la théorie de "la ville archipel"

19/10/2012 | Sur le thème des liens entre territoires voisins, la géographe Nadine Cattan livre un regard audacieux sur quelques paradigmes urbains de l'aménagement du territoire

Soirée de la coopérative métropolitaine consacrée aux liens entre territoires voisins

Pour Nadine Cattan, géographe au CNRS, l’aménagement du territoire doit se baser sur une approche par «systèmes urbains» plutôt qu'à l'échelle de la ville ou de la métropole. La raison à cela? « Il faut jouer avec les autres territoires et pas contre eux. Si on ne pense l’aménagement du territoire que sur la proximité, alors on a une vision dépassée du développement territorial ». Un point de vue a priori plutôt téméraire en introduction d’un séminaire organisée dans le cadre de la coopérative métropolitaine ayant pour but la réflexion autour d’un projet a priori «seulement» métropolitain…

Si pour la géographe, le seul échelon de la ville en terme d’analyse de l’aménagement urbain ne peut plus suffire c’est parce les villes sont aujourd’hui dans « un monde de flux» et de relations entre des territoires « en interdépendance et en articulation ». Selon elle, ce sont désormais trois échelons que les aménageurs et donc les politiques doivent avoir à l’esprit pour inscrire au mieux l’aménagement du territoire « dans une réalité mobile » qui nous entoure. Le premier niveau d’étude du système urbain reste celui de la proximité dont les échanges s’inscrivent le plus souvent dans des limites régionales. La deuxième échelle à prendre en considération est celle de la «transversalité métropolitaine» du système qui analyse les connections avec les autres villes françaises et enfin, en troisième niveau d’analyse, les échanges entre l’espace urbain en question et Paris.

Un réseau de proximité de 15 villesConcernant Bordeaux, ou plus exactement son système urbain de proximité, Nadine Cattan souligne que celui-ci se constitue d’un réseau de 15 villes dont 9 d’entre elles sont des villes d’Aquitaine avec lesquelles les échanges se font dans tous les domaines : loisir, travail et lien économique. Mais, et c’est une particularité du système urbain de Bordeaux, 4 de ces échanges de proximité se font avec des villes hors régions : Sainte, Angoulême, Cognac et Royan avec lesquelles les échanges marquent « des migrations résidentielles ou de loisir, mais pas économiques », souligne la géographe. Du point de vue de sa transversalité métropolitaine, Bordeaux est connectée avec 21 autres villes notamment du Sud Est et de la façade atlantique. De quoi placer la capitale Aquitaine, en 4ème position des villes ayant le plus d’échanges inter-métropolitains de ce style. Quant à sa connexion avec Paris, « le système urbain bordelais est très focalisé sur la ville centre, Bordeaux, ce qui n’est pas la règle générale des autres systèmes urbains français », note Nadine Catan.

La "ville archipel"Pour autant, que ce soit d’un point de vue local ou national, Bordeaux n’échappe pas à ce phénomène de « ville archipel » comme Nadine Cattan, aime à désigner ces nouveaux systèmes urbains. Un système de territoire, fait de pôle et de flux, qui selon elle, « effraie car interpelle sur notre capacité à gérer la discontinuité des territoires ». Le défi consiste alors à « savoir proposer de nouveaux cadres que sont "le passage", "l’inter-relation" mais surtout « l’éphémère » dans le sens où toute une population passe, travaille ou s’amuse sur un lieu mais n’y dors pas et donc n’y vote pas ». De quoi au final s’interroger sur « l’invention d’une nouvelle gouvernance en réseau ». Une question dont la métropole bordelaise d’aujourd’hui et de demain devra visiblement se saisir, bien au-delà de ses relations avec son cercle urbain de proximité.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1277
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Frem' | 19/10/2012

Il serait temps que les élus, décideurs et responsables politiques de l'agglomération bordelaise se saisissent de cette "nouvelle gouvernance en réseau". En novembre 2007, au pin galant, François BEAUCIRE, professeur de géographie à Paris I expliquait devant un impressionnant parterre d'élus girondins l'avantage de la ville étalée et fragmentée "à l'allemande" réussissant un équilibre intéressant entre unité urbaine centrale et pôles périphériques, citant l'exemple de Karlsuhe... Quand à la notion de Ville Archipel, le Pays de Rennes en a fait un sujet de débat sur la planification stratégique depuis 2000...

tractionette | 25/10/2012

Il ne s'agit pas d'une approche urbaine très originale bien avant la "ville archipel", il y avait la ville diffuse développée pas l'urbaniste Bruno Secchi.
La ville centre est un modèle qui a volé en éclat depuis bien longtemps, la ville d'aujourd'hui était déjà pré sentie avec les travaux d'Archigram, qui aujourd'hui ne constituent plus une utopie mais la ville d'aujourd'hui.
Il est temps que l'on se détache de ce modèle de la centralité comme solution à tous les maux de la ville.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !