Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Quand Elisabeth Borne comme Surfrider Foundation se fait avocate des océans en marge du G7

23/08/2019 | Elisabeth Borne s'est rendue à Biarritz pour signer une charte "plage sans déchet plastique" et a encouragé l'ONG

Elibeth Borne G7 Biarritz

Ministre de la transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne s'est rendue à Biarritz afin de faire le point sur la mobilisation du territoire en matière d'initiatives éco-responsables prises pour le sommet du G7. À cette occasion elle a signé avec le maire Michel Veunac une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques". Puis elle s'est rendue au Pavillon de l'Océan, mis en place par Surfrider Foudation pour saluer son initiative à l'occasion du G7 d'une déclaration "Océan call for G7" qui vise aussi à la création d'une charte préservation de la biodiversité en haute mer

Après le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et celle des Armées, Florence Parly, c'est la nouvelle ministre de la transition écologique Élisabeth Borne qui s'est rendue jeudi à Biarritz pour se rendre compte sur le terrain de la mobilisation du territoire en matière d'initiatives écoresponsables. Elle était déjà venue sur la Côte basque quand, déjà ministre des Transports, elle avait découvert à Anglet les vélos à hydrogène créés par l'entreprise biarrote Pragma industrie. Avant de faire le point des initiatives en matière de transport qui annonçait l'arrivée du Trambus mis en service dans la première semaine de septembre dans l'agglomération.
Il n'est pas étonnant qu'elle ait donc rencontré quasiment les mêmes acteurs locaux, le président de la Communauté territoriale Pays basque, maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray; le président des mobilités, Claude Olive, la députée Florence Lasserre et... les vélos à hydrogène crées par Pierre Forté et son équipe. Qui a pu remercier la ministre d'avoir boosté les ventes de son invention... 200 d'entre eux seront mis à disposition des journalistes, voire des délégués des représentants des nations du G7 qui en ont déjà réservé.

Une charte pour pour "une plage sans déchet plastique"

Mais la première étape de la minsitre avait d'abord pour cadre la mairie de Biarritz où elle était accueillie par Michel Veunac et l'ensemble de son Conseil municipal, dont l'adjoint à l'environnement Guillaume Barucq, afin de signer une Charte d'engagement pour une plage sans déchet plastique. La ministre a listé 15 gestes concrets pour réduire ses déchets au quotidien et les collectivités qui signent cette charte doivent s'engager à cocher le plus grand nombre de cases. "Je pense que nous en avons coché quelques unes ici", a répondu le maire. Mais le grand objectif de la station balnéaire est de récupérer les déchets plastiques qui souillent l'océan. Aux usagers des plages aussi à être sensibilisés à ne pas répandre ce poison dans l'océan. Mais le chantier est vaste...
"La transition écologique ne peut pas se faire sans l'engagement de chacun", a répondu Elisabeth Borne. Les collectivités peuvent agir sans attendre. Cette charte est la capacité de chacun de s'en emparer et je vous remercie de vous engager dans cette charte. "
Après le déjeuner, c'est en TramBus, électrique et silencieux, non polluant que la ministre et les élus se sont rendus à la halle Iraty. Avant que 10 sur les 17 qui seront mis en circulation dans quelques jours entre Tarnos et Biarritz soient utilisés par les journalistes pour se rendre du centre de presse dans les zones réservées au G7.
Là elle a été accueillie par Jean-Pierre Thébaut, ambassadeur du G7 qui lui a fait visiter l'immense salle de presse mais aussi la ferme solaire installée au pied de la Halle Iraty ou encore le recyclage des installations du G7 après le sommet.

Pour résoudre les problèmes du monde, il faut protéger la planète

 Dernière étape pour la ministre accueillie par Florent Marcoux, le président exécutif, et Antidia Citores, porte parole de l'ONG, au siège de Surfrider Foundation,  le Pavillon de l'Océan, voulu par l'association qui souhaite élaborer, pendant ce sommet une déclaration commune à plusieurs ONG, "Océans call for G7" (L'appel des océans au G7). Après les propos de Pierre Touja, fondateur de l'application Surfrider Foundation Europe et Delphine Levi Alvares, – en anglais — de Break free from pastic, la ministre est entrée en lice:
"Vous avez à la fois abordé les défis climatiques et écologiques et les moyens de les relever. Pour s'attaquer aux problèmes qui menacent les océans, y apporter une réponse,  je crois essentiel, d'en parler, d'échanger et y apporter une réponse. Ensemble. Et je voudrais remercier le travail accompli par la Fondation Surfrider Europe et la plateforme " Climat et Océans". Et je suis satisfaite que ces océans soient ainsi placés au premier des rangs d'un des plus grands rendez-vous internationaux, ce sommet du G7. Certes ce sommet du G7 ne parlera pas uniquement d’océans et de l'environnement, ce thème sera central pour nous. En effet, si la priorité de la présidence française est placée sous le signe des inégalités, il est clair que les inégalités environnementales engendrent souvent toutes les autres. Les dérèglements climatiques touchent davantage les pauvres que les riches, les femmes que les hommes, les pays en guerre que les pays en paix. Nous ne pourrons jamais régler les problèmes du monde si nous ne protégeons pas notre planète. L'océan est un bien commun qui nécessite donc pour le protéger une mobilisation internationale. La France qui possède la deuxième surface maritime mondiale a un rôle d'une responsabilité particulière. Protéger les océans est un axe prioritaire du plan de biodiversité adopté en juillet 2018 qui inclut, sur le plan international de permettre  la France de soutenir un plan ambitieux pour la reconquête de la protection de la biodiversité. Le gouvernement est par ailleurs pleinement engagé dans la création et la gestion d'aires marines protégées. Porter leur part à 30% en 2020, dont un tiers sous protection forte, voilà notre ambition."

Un accord international pour la biodiversité en haute mer

Et la ministre de la transition écologique d'ajouter:" Nous œuvrons pour l'adoption d'un accord international qui soit juridiquement contraignant sur la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité marine en haute mer. C'est un univers fascinant à une époque où presque chaque mètre carré sous terre a été exploré et attribué. La haute mer est un de nos derniers biens communs que nous devons protéger tous ensemble. Enfin l'océan zéro plastique est pour la France une priorité nationale, européenne et internationale. 80% des déchets viennent de la terre et 3/4 d'entre eux sont des déchets plastiques. Ils ne menacent pas seulement la biodiversité marine mais posent des questions en termes de santé humaine. C'est pourquoi nous avons fait le choix d'un projet d'économie circulaire  qu'un projet de loi sur la lutte contre les gaspillages viendra renforcer."
Autant de sujets qui ne manqueront pas d'interpeller...le président des Etats Unis que les sujets de pollution et de péril en la planète mettront peut-être en meilleure disposition qu'il ne l'était lors du précédent G8.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4102
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet