aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

24/03/17 : Après avoir été reçu par le maire d'Anglet Claude Olive à l'Espace de l'Océan pour parler tourisme, François Fillon tiendra une réunion publique ce soir à 18h30, halle Iraty à Biarritz. Demain samedi, il passera la journée au Pays basque intérieur.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

21/03/17 : Décès d'H.Emmanuelli."La France perd aujourd’hui un grand homme, le Lot-et-Garonne un voisin bienveillant sur lequel il pouvait compter, les élus et militants socialistes un camarade et un ami." Jacques Bilirit, vice-psdt du CD47.

21/03/17 : Vive émotion ce matin au Conseil départemental des Landes où vient d'être annoncée la mort de son président et ancien ministre Henri Emmanuelli.

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

15/03/17 : La Rochelle va accueillir la 1ère étape de l’#intercoTOUR, tour de France des villes interconnectées, le 23 mars au Musée maritime, de 9h à 18h. Elus, experts et public échangeront sur la modalités et avantages de l’Opendata pour les territoires.

14/03/17 : Quoi de neuf en 2017 pour transmettre son exploitation agricole ? La Chambre d’agriculture47 organise la 13ème journée de la transmission dans le cadre de la 15aine de la transmission en Nouvelle Aquitaine lundi 20 mars à 15h dans ses locaux à Agen.

12/03/17 : Saint-Jean-Pied-de-Port, étape basque incontournable du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, capitale de la Basse Navarre, aux 55 000 touristes/l'an, a été désigné 154e Village plus beau de France. A voir, sa citadelle dessinée par Vauban.

10/03/17 : L'aéroport de Bergerac Dordogne Périgord a enregistré 305 323 passagers en 2016, soit une progression de 8,48 % par rapport à 2015. L'infrastructure figure désormais à la 27e place des aéroports les plus fréquentés en France, gagnant deux places.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

  • 19/03/17 | La Rochelle : début de chantier pour un futur centre de performance sportif

    Lire

    La Rochelle aura bientôt un centre de performance sportif pour son équipe de rugby, le Stade Rochelais. A la fois lieu de formation, d’entraînement, de vie du club et pôle santé, il accueillera d’autres sports comme le Pole France Voile ou le rugby fauteuil. La première pierre a été posée le 18 mars, en présence du secrétaire d’Etat aux sport Thierry Braillard.Les joueurs ont signé à cette occasion un partenariat avec la préfecture pour mener des actions de prévention routière auprès des jeunes.

  • 18/03/17 | Week-end musées Télérama en Dordogne

    Lire

    Les 18 et 19 mars, le site-musée Vesunna et le Musée d’art et d’archéologie du Périgord à Périgueux participent à l'opération « Week-end musées Télérama ».Au Musée d’art et d’archéologie du Périgord : accès aux collections et à l'exposition temporaire d'Anne Slacik "L'eau et les rêves", jeux de piste, jeux de société. A Vesunna, accès au site et à 15 h, dernières visites commentées de l’exposition" Ils sont Food ces Romains!" avant démontage. Entrée libre pour 4 personnes sur présentation du « pass » présent dans « Télérama » des 8 et 15 mars.

  • 16/03/17 | 20 000 € pour le gagnant du premier Hackathon de La Rochelle

    Lire

    La Ville de La Rochelle organise son premier Hackathon du 21 au 23 mars au Musée maritime. Il réunira une soixantaine de participants individuels, développeurs, universitaires et entreprises. Ils auront 48 heures pour créer une application informatique de représentation graphique et cartographique des informations de l’Open Data de la Ville. Le lauréat recevra 20 000 euros pour transformer le prototype en application opérationnelle. Il sera accompagné jusqu’à la réalisation finale du projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La Nouvelle-Aquitaine prend sa part dans l'accueil des migrants de Calais

22/09/2016 | Jeudi 22 septembre, Pierre Dartout, Préfet de région et de Gironde a reçu les journalistes pour une conférence de presse de rentrée très marquée par l'actualité nationale

Le préfet de Région ALPC et de Gironde, Pierre Dartout, entouré de Samuel Bouju, directeur de cabinet et Michel Stoumbof, secrétaire général pour les affaires régionale ALPC

Pour la première fois, un dispositif important de visio-conférence était mis en place pour le traditionnel rendez-vous médiatique de rentrée du Préfet de Région. Un signe de la réorganisation territoriale régionale saisi par le Préfet pour souligner qu'au niveau de l'administration régionale d'Etat,la réorganisation se déroule convenablement. Toutefois l'annonce de Pierre Dartout qui aura marqué cette conférence de presse concerne l'accueil dans la région de 900 migrants, tout droit venus de Calais. Les douze préfectures départementales se mobilisent pour trouver des lieux adaptés à ces accueils. Un exercice qu'elles connaissent puisque 500 personnes venant de Calais, ont d'ores et déjà étaient accueillies et réparties sur l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine.

« Concernant les 500 personnes venues de Calais et déjà présentes sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, les choses se passent bien, quel que soit leur lieu d'accueil, zones rurale, urbaine ou métropolitaine. Désormais l'objectif sur l'ensemble de la région est l'accueil de 900 autres migrants entre les différents départements, mais pour autant sans objectif chiffré de répartition par département », a annoncé Pierre Dartout ce 22 septembren lequeli veillera cela dit à ce qu'il n'y ait pas de trop forts déséquilibres. Un impératif de temps : que les lieux d'accueil soient prêts à mi-octobre.

700 nouvelles places en CADA au niveau régionalLa démarche placée sous la responsabilité des Préfets de département consiste actuellement en la recherche de sites permettant cet accueil avec des critères tels que « la qualité des bâtiments, le nombre de personnes pouvant être accueillies, la facilité d'accès pour les associations qui gèrent les sites et accompagnent les migrants dans leur démarches ». Locaux disponibles, logements vacants, centre de vacances, etc.... Mais au delà des critères techniques de ces lieux, la recherche se fait de manière concertée, notamment avec les communes, pour lesquelles assure Pierre Dartout « l'accueil des migrants ne coûtera rien ». A ce sujet et face des contestations possibles, le préfet a tenu à souligner que sur cette question de la répartition des migrants de Calais, « nous sommes face à un enjeu national grave auquel tout le monde doit contribuer. Le traitement du dossier Calais est une exigence qui s'impose à tous». D'autant assure-t-il que ces accueils provisoires seront de courtes durées, 2 ou 3 mois maximum.
En effet poursuit-il, « dans la grande majorité, ces personnes sont des demandeurs d'asile, ils ont donc vocation à être reconduits en Centre d'accueil de demandeurs d'asile CADA, c'est ce qui se fait actuellement pour les 500 premiers migrants arrivés. » Conséquence : ce sont environ 700 places supplémentaires qui s'apprêtent à être créées en CADA sur l'ensemble de la nouvelle région, et 244 en Gironde, en plus des 691 places ouvertes, avec, si le nombre venait à manquer, une priorité pour les familles avec enfants.
Si le Préfet ne donne ni de nombre, ni d'emplacements de sites d'accueil des migrants de Calais, il tient à éviter tout malentendu ou « désinformation » : « Dans aucun des 12 départements de Nouvelles-Aquitaine le placement des personnes accueillies ne se fera au détriment de l'hébergement d'urgence des personnes « non étrangères ». L'ampleur de l'effort les concernant reste maintenu », assure-t-il fortement.

Si la nouvelle région s'apprête donc à recevoir ces 900 migrants, issus du démantèlement du camp de Calais, "elle ne baisse pas la garde sur la maîtrise des flux migratoires". En Gironde le rythme des reconduites à la frontière s'est accélérée avec un nombre de personnes reconduites à la frontière estimé en augmentation de 6,5 à 7% par rapport à 2015. « Elles étaient 1830 en 2015, elles sont déjà 1630 au mois de septembre 2016 », détaille le Préfet.

Etat d'urgence: 230 perquisitions depuis novembre 2015Autre sujet référent à l'actualité nationale, le Préfet a signalé qu'outre les 210 perquisitions réalisées entre novembre 2015 et juillet 2016, le prolongement de l'état d'urgence le 22 juillet dernier a ainsi donné lieu à 20 perquisitions supplémentaires dont 9 sur le seul département de la Gironde. « Sur ces 230 perquisitions le taux d'infractions relevées est compris entre 10 et 15%, ce qui est un bon ratio à presque équivalent à la moyenne nationale », estime-t-il. A ce même chapitre sur la sécurité des populations, après avoir salué l'engagement constant des forces de police et de gendarmerie, il s'est félicité que "les choses se soient bien passées cet été sur l'ensemble des grands rassemblements, festival ou autre manifestations touristiques d'une région particulièrement attractive en été", en période de vigilance très forte. Autre raison de se satisfaire pour le Préfet : la rentrée qui s'est réalisée dans de bonnes conditions « si ce n'est les fausses alertes dans 3 établissements scolaires de la Région ». A ce propos, concernant les 2 fausses alertes qui ont eu lieu Gironde ayant entraîné une mobilisation importante des forces de sécurité, il a annoncé sa décision que l'Etat se porte partie civile dans les procédures judiciaires qui ont été lancées.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3848
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !