Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/03/19 | Bordeaux : un tunnel sous la Garonne

    Lire

    Le Nord de la France possède le tunnel sous la Manche, la capitale girondine aura également son tunnel subaquatique. La seule différence est que ce dernier ne permettra pas le transit de voyageurs. En effet, le tunnel sous la Garonne est destiné au transfert et traitement des eaux usées de la Rive Droite. Il reliera les quartiers Bastide et Brazza à la station d'épuration Louis Fargue, située à côté du pont Jacques-Chaban-Delmas sur la rive gauche.

  • 19/03/19 | Neuf nouveaux cars au bioéthanol pour l'île de Ré

    Lire

    Neuf nouveaux cars au bioéthanol viennent d'être inaugurés sur la ligne 3 La Rochelle-Ré, avec des services numériques à bord, un meilleur confort et des nouvelles fréquences de passage. Ce biocarburant 2e génération est obtenu par fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut, ensuite distillé et déshydraté - fourni par Raisinor France, société basée à Coutras (G33). La Région a investi 2,385M€ dans cette opération sur une période de six ans.

  • 19/03/19 | Finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

    Lire

    La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu le 19 mars à la Salle de spectacle de la Maison des Arts de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a réuni les 16 candidats sélectionnés au sein des universités de Bordeaux, Pau et La Rochelle. Ce concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU), propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes. Leur exposé s'est voulu le plus clair possible pour le grand public. L'enjeu : une place en demi-finale nationale, à Paris en avril prochain.

  • 19/03/19 | La Quinzaine des talents agenais

    Lire

    Le théâtre Ducourneau d'Agen organise du mardi 19 au vendredi 29 mars la première Quinzaine des talents agenais. En partenariat avec la ville d'Agen, le théâtre souhaite soutenir des acteurs culturels locaux et les aider à se développer professionnellement. Plusieurs pièces et un concert de gospel auront lieu au théâtre Ducourneau. Des pièces seront proposées également à Saint-Hilaire-de-Lusignan et Pont-du-Casse. Toute la programmation est à retrouver ici.

  • 18/03/19 | Le maire de Poitiers rencontre des jeunes pour le climat

    Lire

    7 jeunes représentants poitevins de l’association « Youth for climate » ont choisi ce lundi 18 mars de sécher les cours pour rencontrer Alain Claeys. Le maire de Poitiers leur a parlé des initiatives en matière d’écologie lancées sur le territoire de Grand Poitiers. Il a aussi évoqué les objectifs du plan climat-air-énergie territorial : réduction à l’horizon 2030 de 25% des consommations d’énergie, et la multiplication par 3,6 de la production d’énergie renouvelable. À la fin de l’entrevue, Alain Claeys a signé des mots d’absence et leur a donné rendez-vous dans un mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Nouvelle-Aquitaine verdit son discours

11/01/2019 | Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, a clairement souhaité lors de ses voeux à la presse ce lundi 11 décembre, être fer de lance sur l'écologie.

Rousset voeux 2019

La lutte contre l'isolement des habitants de la Nouvelle-Aquitaine a paru, aux côtés des ambitions d'accélération en termes d'accompagnement de la transition écologique, être l'un des objectifs principaux de 2019 lors des voeux du président de la Région, Alain Rousset, prononcés ce vendredi 11 janvier à Bordeaux. Ce dernier a ainsi insisté sur sa volonté de désenclaver toujours plus les territoires mais aussi d'aider la région à devenir pilote en termes d'écologie pour les années à venir, et ce dans tous les domaines. Il a, enfin, apporté une interprétation toute personnelle aux mouvements sociaux qui secouent actuellement le pays, reflet selon lui d'un ruissellement illusoire.

Verdissement

"Il faut vraiment qu'on se prenne en main sur les territoires dans tous les domaines de notre vie collective. Je crois que plus personne n'a de doutes sur les conséquences de l'impact humain sur le climat", a répété à l'envie ce vendedi 11 janvier Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, lors d'une tradtionnelle cérémonie de voeux. La volonté de verdissement de la politique régionale a été plutôt répétée, et ce dans divers domaines. "Un territoire peut-il être exemplaire dans un certain nombre de politiques ? Peut-on sortir rapidement des pesticides sans pénaliser l'agriculture française ?", a insisté le président de la Nouvelle-Aquitaine, apparemment volontaire pour être une région pilote en termes de transition climatique (que ce soit au travers d'un fonds d'investissements agricole pour financer la transition écologique ou la volonté, plus politique, de passer la totalité du réseau de transports régional à l'hydrogène ou à l'électrique dans les prochaines années). "Il faut mettre tout le monde autour de la table. Pas simplement les élus dans leur diversité politique mais aussi la société civile, que ce soit les usagers des transports, les habitants des logements qui ont des passoires thermiques et qui payent une fracture thermique considéable, les agriculteurs, les industriels, les usagers... Il y a une opportunité technologique, en dehors d'une exigence sociale humaine", a redit Alain Rousset, affirmant avoir sollicité par deux fois Emmanuel Macron sur l'idée d'un "territoire pilote" sans avoir, pour le moment, obtenu de réponse.

Désenclavement

Autre point d'insistance notable : celui du désenclavement des territoires. "Il faut désisoler nos concitoyens", a invité Alain Rousset, qui a promis la tenue d'un grand débat sur le sujet, auquel il invitera les 4400 maires de la grande région, le 1er février prochain à Angoulême. "Il y a un besoin de lutter contre l'isolement, l'injustice. Ce débat autour de l'ascenceur social, je ne l'entends pas au niveau national, y compris au niveau du parti auquel j'appartiens. C'est pour ça que, par exemple, nous avons décidé d'augmenter de 30% la rémunération des stagiaires, qui passe de 650 à 850 euros dans la formation professionnelle. Si vous n'attirez pas, comment voulez-vous que des jeunes arrêtent de bénéficier de ce système de solidarités pour rentrer en formation si leur revenu est inférieur ? ça correspond aussi à une volonté d'attractivité du travail".

Entre concertation et conciliation

Au travers de son discours, Alain Rousset a également, de manière plus mesurée, insisté sur le mouvement des gilets jaunes et ses conséquences sur la gestion des politiques publiques. "La centralisation n'amène que des révoltes et n'amène pas la réforme, qui vient avant tout du terrain", a-t-il répété, rejoignant indirectement les propos du président du Conseil départemental, dans un contexte local particulièrement virulent puisque la contestation sociale y apparaît toujours plus dynamique qu'ailleurs. "Je ne crois pas plus au ruissellement des riches vers les pauvres. Il n'y a pas de ruissellement de la métropole vers l'arrière pays. C'est une discussion qu'il faut engager avec la métropole; je sais qu'Alain Juppé y est prêt. Il y a un vrai malaise sur le sentiment de décrochage territorial. C'est pour ça que l'un des deux grands objectifs de cette année 2019, c'est le développement territorial, comment contrer cet isolement, créer du lien et du collectif. Il faut anticiper sur les nouveaux médicaments, les réseaux très haut-débit, la façon de former les jeunes, les infrastructures. L'idée selon laquelle il faut favoriser les plus riches parce qu'ils investiraient plus dans la création d'entreprise, on sait que ça ne marche pas. Ce qui a marché à un moment, c'est la possibilité, plutôt que de payer l'ISF, d'accompagner la création d'entreprises. On a perdu un milliard d'euros de financements pour la création de start-ups en divisant l'ISF par deux. S'il n'y a pas un sursaut du mouvement des gilets jaunes pour éliminer les actes de violence, ce serait catastrophique. Cela doit être un sursaut démocratique, social et collectif dans le respect et le dialogue", a-t-il notamment déclaré. En guise de réponse aux "assises territoriales demandées par Alain Juppé, le chef de file régional a précisé que selon lui, ces dernières existaient déjà. "Pendant l'élaboration du SRADDET (Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires), on a fait des dizaines de réunions et consulté des milliers de personnes", a précisé l'élu, invitant le maire de Bordeaux à participer à ces diverses conférences, au premier rang desquelles un futur "Forum Européen du Développement Rural" devrait être très scruté.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2691
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !