Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Nouvelle-Aquitaine verdit son discours

11/01/2019 | Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, a clairement souhaité lors de ses voeux à la presse ce lundi 11 décembre, être fer de lance sur l'écologie.

Rousset voeux 2019

La lutte contre l'isolement des habitants de la Nouvelle-Aquitaine a paru, aux côtés des ambitions d'accélération en termes d'accompagnement de la transition écologique, être l'un des objectifs principaux de 2019 lors des voeux du président de la Région, Alain Rousset, prononcés ce vendredi 11 janvier à Bordeaux. Ce dernier a ainsi insisté sur sa volonté de désenclaver toujours plus les territoires mais aussi d'aider la région à devenir pilote en termes d'écologie pour les années à venir, et ce dans tous les domaines. Il a, enfin, apporté une interprétation toute personnelle aux mouvements sociaux qui secouent actuellement le pays, reflet selon lui d'un ruissellement illusoire.

Verdissement

"Il faut vraiment qu'on se prenne en main sur les territoires dans tous les domaines de notre vie collective. Je crois que plus personne n'a de doutes sur les conséquences de l'impact humain sur le climat", a répété à l'envie ce vendedi 11 janvier Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, lors d'une tradtionnelle cérémonie de voeux. La volonté de verdissement de la politique régionale a été plutôt répétée, et ce dans divers domaines. "Un territoire peut-il être exemplaire dans un certain nombre de politiques ? Peut-on sortir rapidement des pesticides sans pénaliser l'agriculture française ?", a insisté le président de la Nouvelle-Aquitaine, apparemment volontaire pour être une région pilote en termes de transition climatique (que ce soit au travers d'un fonds d'investissements agricole pour financer la transition écologique ou la volonté, plus politique, de passer la totalité du réseau de transports régional à l'hydrogène ou à l'électrique dans les prochaines années). "Il faut mettre tout le monde autour de la table. Pas simplement les élus dans leur diversité politique mais aussi la société civile, que ce soit les usagers des transports, les habitants des logements qui ont des passoires thermiques et qui payent une fracture thermique considéable, les agriculteurs, les industriels, les usagers... Il y a une opportunité technologique, en dehors d'une exigence sociale humaine", a redit Alain Rousset, affirmant avoir sollicité par deux fois Emmanuel Macron sur l'idée d'un "territoire pilote" sans avoir, pour le moment, obtenu de réponse.

Désenclavement

Autre point d'insistance notable : celui du désenclavement des territoires. "Il faut désisoler nos concitoyens", a invité Alain Rousset, qui a promis la tenue d'un grand débat sur le sujet, auquel il invitera les 4400 maires de la grande région, le 1er février prochain à Angoulême. "Il y a un besoin de lutter contre l'isolement, l'injustice. Ce débat autour de l'ascenceur social, je ne l'entends pas au niveau national, y compris au niveau du parti auquel j'appartiens. C'est pour ça que, par exemple, nous avons décidé d'augmenter de 30% la rémunération des stagiaires, qui passe de 650 à 850 euros dans la formation professionnelle. Si vous n'attirez pas, comment voulez-vous que des jeunes arrêtent de bénéficier de ce système de solidarités pour rentrer en formation si leur revenu est inférieur ? ça correspond aussi à une volonté d'attractivité du travail".

Entre concertation et conciliation

Au travers de son discours, Alain Rousset a également, de manière plus mesurée, insisté sur le mouvement des gilets jaunes et ses conséquences sur la gestion des politiques publiques. "La centralisation n'amène que des révoltes et n'amène pas la réforme, qui vient avant tout du terrain", a-t-il répété, rejoignant indirectement les propos du président du Conseil départemental, dans un contexte local particulièrement virulent puisque la contestation sociale y apparaît toujours plus dynamique qu'ailleurs. "Je ne crois pas plus au ruissellement des riches vers les pauvres. Il n'y a pas de ruissellement de la métropole vers l'arrière pays. C'est une discussion qu'il faut engager avec la métropole; je sais qu'Alain Juppé y est prêt. Il y a un vrai malaise sur le sentiment de décrochage territorial. C'est pour ça que l'un des deux grands objectifs de cette année 2019, c'est le développement territorial, comment contrer cet isolement, créer du lien et du collectif. Il faut anticiper sur les nouveaux médicaments, les réseaux très haut-débit, la façon de former les jeunes, les infrastructures. L'idée selon laquelle il faut favoriser les plus riches parce qu'ils investiraient plus dans la création d'entreprise, on sait que ça ne marche pas. Ce qui a marché à un moment, c'est la possibilité, plutôt que de payer l'ISF, d'accompagner la création d'entreprises. On a perdu un milliard d'euros de financements pour la création de start-ups en divisant l'ISF par deux. S'il n'y a pas un sursaut du mouvement des gilets jaunes pour éliminer les actes de violence, ce serait catastrophique. Cela doit être un sursaut démocratique, social et collectif dans le respect et le dialogue", a-t-il notamment déclaré. En guise de réponse aux "assises territoriales demandées par Alain Juppé, le chef de file régional a précisé que selon lui, ces dernières existaient déjà. "Pendant l'élaboration du SRADDET (Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires), on a fait des dizaines de réunions et consulté des milliers de personnes", a précisé l'élu, invitant le maire de Bordeaux à participer à ces diverses conférences, au premier rang desquelles un futur "Forum Européen du Développement Rural" devrait être très scruté.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4915
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !