Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/01/19 | Bruges : une marche pour la propreté

    Lire

    Marcher pour se mettre au vert. C'est dans ce but que le collectif Les Coquelicots de Bruges organise ce dimanche 20 janvier une collecte des déchets "oubliés" de 9h30 à 11h30. Le collectif lance cet appel parce que, selon lui, "mieux vaut trier et recycler les déchets que les laisser par terre". Les Coquelicots de Bruges appellent les habitants à se rendre au Parking Arc en Ciel (Rue Jean Claudeville) armés de gants et de seaux pour commencer la collecte, après une boisson chaude.

  • 19/01/19 | Esprit du Sud 40, pour défendre la culture gasconne

    Lire

    Présidée par Dominique Graciet, la toute nouvelle association landaise, née ce mercredi, entend protéger et promouvoir les patrimoines culturels immatériels locaux, autour de la chasse, de la pêche, de la tauromachie, des courses landaises mais aussi côté agriculture et gastronomie (foie gras, ortolans). Elle réunit déjà des représentants des CCI, Chambres de Métiers et d’Agriculture, de l'Observatoire national des cultures taurines ou des élus. Pour adhérer, contact@espritdusud40.com

  • 19/01/19 | Métropole : la fusion avec le département enterrée.

    Lire

    Le département et la métropole ont annoncé conjointement ce vendredi le renoncement du maire de Bordeaux, Alain Juppé, à faire partie des métropoles fusionnant avec leurs départements respectifs. Il s'agissait d'un projet gouvernemental de transfert de compétences entre collectivités évoqué dernièrement par le biais d'une rencontre entre plusieurs présidents de métropoles et Emmanuel Macron. Après cette annonce, le président du département a annoncé qu'il était prêt à participer à des "assises du territoires", souhaitées début janvier par le maire de Bordeaux.

  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Nouvelle-Aquitaine verdit son discours

11/01/2019 | Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, a clairement souhaité lors de ses voeux à la presse ce lundi 11 décembre, être fer de lance sur l'écologie.

Rousset voeux 2019

La lutte contre l'isolement des habitants de la Nouvelle-Aquitaine a paru, aux côtés des ambitions d'accélération en termes d'accompagnement de la transition écologique, être l'un des objectifs principaux de 2019 lors des voeux du président de la Région, Alain Rousset, prononcés ce vendredi 11 janvier à Bordeaux. Ce dernier a ainsi insisté sur sa volonté de désenclaver toujours plus les territoires mais aussi d'aider la région à devenir pilote en termes d'écologie pour les années à venir, et ce dans tous les domaines. Il a, enfin, apporté une interprétation toute personnelle aux mouvements sociaux qui secouent actuellement le pays, reflet selon lui d'un ruissellement illusoire.

Verdissement

"Il faut vraiment qu'on se prenne en main sur les territoires dans tous les domaines de notre vie collective. Je crois que plus personne n'a de doutes sur les conséquences de l'impact humain sur le climat", a répété à l'envie ce vendedi 11 janvier Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, lors d'une tradtionnelle cérémonie de voeux. La volonté de verdissement de la politique régionale a été plutôt répétée, et ce dans divers domaines. "Un territoire peut-il être exemplaire dans un certain nombre de politiques ? Peut-on sortir rapidement des pesticides sans pénaliser l'agriculture française ?", a insisté le président de la Nouvelle-Aquitaine, apparemment volontaire pour être une région pilote en termes de transition climatique (que ce soit au travers d'un fonds d'investissements agricole pour financer la transition écologique ou la volonté, plus politique, de passer la totalité du réseau de transports régional à l'hydrogène ou à l'électrique dans les prochaines années). "Il faut mettre tout le monde autour de la table. Pas simplement les élus dans leur diversité politique mais aussi la société civile, que ce soit les usagers des transports, les habitants des logements qui ont des passoires thermiques et qui payent une fracture thermique considéable, les agriculteurs, les industriels, les usagers... Il y a une opportunité technologique, en dehors d'une exigence sociale humaine", a redit Alain Rousset, affirmant avoir sollicité par deux fois Emmanuel Macron sur l'idée d'un "territoire pilote" sans avoir, pour le moment, obtenu de réponse.

Désenclavement

Autre point d'insistance notable : celui du désenclavement des territoires. "Il faut désisoler nos concitoyens", a invité Alain Rousset, qui a promis la tenue d'un grand débat sur le sujet, auquel il invitera les 4400 maires de la grande région, le 1er février prochain à Angoulême. "Il y a un besoin de lutter contre l'isolement, l'injustice. Ce débat autour de l'ascenceur social, je ne l'entends pas au niveau national, y compris au niveau du parti auquel j'appartiens. C'est pour ça que, par exemple, nous avons décidé d'augmenter de 30% la rémunération des stagiaires, qui passe de 650 à 850 euros dans la formation professionnelle. Si vous n'attirez pas, comment voulez-vous que des jeunes arrêtent de bénéficier de ce système de solidarités pour rentrer en formation si leur revenu est inférieur ? ça correspond aussi à une volonté d'attractivité du travail".

Entre concertation et conciliation

Au travers de son discours, Alain Rousset a également, de manière plus mesurée, insisté sur le mouvement des gilets jaunes et ses conséquences sur la gestion des politiques publiques. "La centralisation n'amène que des révoltes et n'amène pas la réforme, qui vient avant tout du terrain", a-t-il répété, rejoignant indirectement les propos du président du Conseil départemental, dans un contexte local particulièrement virulent puisque la contestation sociale y apparaît toujours plus dynamique qu'ailleurs. "Je ne crois pas plus au ruissellement des riches vers les pauvres. Il n'y a pas de ruissellement de la métropole vers l'arrière pays. C'est une discussion qu'il faut engager avec la métropole; je sais qu'Alain Juppé y est prêt. Il y a un vrai malaise sur le sentiment de décrochage territorial. C'est pour ça que l'un des deux grands objectifs de cette année 2019, c'est le développement territorial, comment contrer cet isolement, créer du lien et du collectif. Il faut anticiper sur les nouveaux médicaments, les réseaux très haut-débit, la façon de former les jeunes, les infrastructures. L'idée selon laquelle il faut favoriser les plus riches parce qu'ils investiraient plus dans la création d'entreprise, on sait que ça ne marche pas. Ce qui a marché à un moment, c'est la possibilité, plutôt que de payer l'ISF, d'accompagner la création d'entreprises. On a perdu un milliard d'euros de financements pour la création de start-ups en divisant l'ISF par deux. S'il n'y a pas un sursaut du mouvement des gilets jaunes pour éliminer les actes de violence, ce serait catastrophique. Cela doit être un sursaut démocratique, social et collectif dans le respect et le dialogue", a-t-il notamment déclaré. En guise de réponse aux "assises territoriales demandées par Alain Juppé, le chef de file régional a précisé que selon lui, ces dernières existaient déjà. "Pendant l'élaboration du SRADDET (Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires), on a fait des dizaines de réunions et consulté des milliers de personnes", a précisé l'élu, invitant le maire de Bordeaux à participer à ces diverses conférences, au premier rang desquelles un futur "Forum Européen du Développement Rural" devrait être très scruté.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1951
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !