aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La nouvelle région au chevet des Lycées Professionnels

11/02/2016 | Une rencontre a eu lieu aujourd'hui sur le campus de Talence qui rassemblait des acteurs politiques de la région et les représentants des lycées professionnels.

Journée de réflexion autour de la formation professionnelle à Talence

Une réflexion commune. C'est ce qui a été souhaité ce jeudi 11 février par la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes dans le cadre d'une rencontre avec les responsables et représentants des lycées professionnels des trois régions. Elle a réuni plus de 350 proviseurs, directeurs, gestionnaires ou chefs de travaux de la grande région pour un débat construit autour, notamment, des nouvelles orientations des lycées professionnels et CFA, dont les dispositifs devraient être renforcés dès la rentrée prochaine.

Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a donc convié un amphithéâtre entier composé d'environ 500 personnes à l'EINSEIRB-MATMECA de Talence ce jeudi 11 février, majoritairement des représentants de lycées professionnels des trois régions confondus, pour une réflexion commune autour de la promotion de la formation professionnelle. Le but : fludifier les parcours des étudiants et les passerelles qui permettent d'y accéder. "Les parents n'y voient pas forcément clair dans les parcours, le décrochage reste la plaie de notre système" a ainsi affirmé Jean-Louis Nembrini, vice-président du Conseil régional en charge de l'éducation et des lycées, qui a soumis l'idée de mettre en place un futur "réseau d'ambassadeurs des lycées". 

Une réflexion globale

Cette réunion à grande échelle s'est également voulue comme un témoignage de la collaboration entre le rectorat et la région, par la présence d'Olivier Dugrip, recteur de la région académique et de l'académie de Bordeaux. Selon lui, 46% des bacheliers professionnels ont décroché un emploi dans les six mois qui ont suivi leur diplôme dans la région. "Nous avons une ambition : celle d'avoir une politique unique, globale, cohérente fondée sur une seule et même carte des formations régionales", a ajouté le recteur. Un chantier de taille : rien que sur l'académie de Bordeaux, on compte en effet 44 960 étudiants entrants pour la rentrée 2015, et l'uniformisation des filières risque d'être un processus complexe compte-tenu de la diversification des formations et de l'étendue du nouveau territoire. "Les bacheliers pros admis en BTS représentent actuellement 30% de la capacité totale de ces formations. Il demeure donc encore des marges de progression", a ajouté Olivier Dugrip, qui a rappelé la nécessité de mettre en oeuvre le plan gouvernemental annoncé en janvier qui prévoit 500 formations nouvelles dans les métiers d'avenir et l'engagement de 1000 professeurs supplémentaires d'ici 2017. 

Des propositions inter-régionales

L'ambition affichée de l'académie de Bordeaux est ainsi de former quelques 300 nouveaux apprentis par an. Pour cela, elle s'est doté de 12 nouvelles formations à la réntrée précédente et de 122 apprentis. "Toutes nos places ne sont pas pourvues, loin s'en faut. La faute peut-être à une frilosité des entreprises et à un manque de travail commun. Les quelques réserves corporatistes et revendications professionnelles ne sauraient faire front à l'enjeu national de l'apprentissage", a terminé le recteur. Un avis partagé par Pierre-Yves Duwoye, recteur de l'académie de Limoges, qui a profité de la tribune qui lui était offerte pour faire quelques propositions. Mettre l'apprentissage dans une logique de continuité en prévoyant des passerelles, "concevoir une ingénierie du parcours pour s'adapter aux élèves et aux besoins de l'industrie", ouvrir un CFA Académique pour piloter l'ensemble des CFA régionaux, avoir une mixité des publics dès l'entrée dans les formations. Le responsable a aussi, non sans une pointe d'ironie, abordé le sujet sensivle des subventions que la région attribue au rectorat. "Il faut une convention claire sur ce point, une base de données unique entre la région et le rectorat, et pas des subventions au coup par coup. Enfin, on nous demande de former 500 000 apprentis au niveau national, mais pour l'instant ils ne sont pas pris en compte dans les effectifs..." a gentiment raillé Pierre-Yves Duwoye. 

Les quelques instants d'échanges avec la salle ont été suivis de quelques "exemples de bonnes pratiques" déjà mis en place par la région comme l'aide aux devoirs, Cap Métiers ou les Olympiades des Métiers. Reste que cette réflexion autour d'une grande filière professionnelle régionale va évidemment de pair avec le souhait, exprimé par Alain Rousset durant la campagne, de centraliser au niveau régional l'ensemble du service public de l'emploi. Selon les données récoltées dans le budget primitif 2015, la part budgétaire consacrée à la formation professionnelle et à l'apprentissage était de 19,34% avec 275 millions d'euros pour la seule région Aquitaine. Avec 115 centres de formation d'apprentis, 181 000 étudiants, 296 lycées et 6 grands pôles universitaires, la tâche risque de prendre une ampleur différente... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3230
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !