aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La nouvelle région au chevet des Lycées Professionnels

11/02/2016 | Une rencontre a eu lieu aujourd'hui sur le campus de Talence qui rassemblait des acteurs politiques de la région et les représentants des lycées professionnels.

Journée de réflexion autour de la formation professionnelle à Talence

Une réflexion commune. C'est ce qui a été souhaité ce jeudi 11 février par la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes dans le cadre d'une rencontre avec les responsables et représentants des lycées professionnels des trois régions. Elle a réuni plus de 350 proviseurs, directeurs, gestionnaires ou chefs de travaux de la grande région pour un débat construit autour, notamment, des nouvelles orientations des lycées professionnels et CFA, dont les dispositifs devraient être renforcés dès la rentrée prochaine.

Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a donc convié un amphithéâtre entier composé d'environ 500 personnes à l'EINSEIRB-MATMECA de Talence ce jeudi 11 février, majoritairement des représentants de lycées professionnels des trois régions confondus, pour une réflexion commune autour de la promotion de la formation professionnelle. Le but : fludifier les parcours des étudiants et les passerelles qui permettent d'y accéder. "Les parents n'y voient pas forcément clair dans les parcours, le décrochage reste la plaie de notre système" a ainsi affirmé Jean-Louis Nembrini, vice-président du Conseil régional en charge de l'éducation et des lycées, qui a soumis l'idée de mettre en place un futur "réseau d'ambassadeurs des lycées". 

Une réflexion globale

Cette réunion à grande échelle s'est également voulue comme un témoignage de la collaboration entre le rectorat et la région, par la présence d'Olivier Dugrip, recteur de la région académique et de l'académie de Bordeaux. Selon lui, 46% des bacheliers professionnels ont décroché un emploi dans les six mois qui ont suivi leur diplôme dans la région. "Nous avons une ambition : celle d'avoir une politique unique, globale, cohérente fondée sur une seule et même carte des formations régionales", a ajouté le recteur. Un chantier de taille : rien que sur l'académie de Bordeaux, on compte en effet 44 960 étudiants entrants pour la rentrée 2015, et l'uniformisation des filières risque d'être un processus complexe compte-tenu de la diversification des formations et de l'étendue du nouveau territoire. "Les bacheliers pros admis en BTS représentent actuellement 30% de la capacité totale de ces formations. Il demeure donc encore des marges de progression", a ajouté Olivier Dugrip, qui a rappelé la nécessité de mettre en oeuvre le plan gouvernemental annoncé en janvier qui prévoit 500 formations nouvelles dans les métiers d'avenir et l'engagement de 1000 professeurs supplémentaires d'ici 2017. 

Des propositions inter-régionales

L'ambition affichée de l'académie de Bordeaux est ainsi de former quelques 300 nouveaux apprentis par an. Pour cela, elle s'est doté de 12 nouvelles formations à la réntrée précédente et de 122 apprentis. "Toutes nos places ne sont pas pourvues, loin s'en faut. La faute peut-être à une frilosité des entreprises et à un manque de travail commun. Les quelques réserves corporatistes et revendications professionnelles ne sauraient faire front à l'enjeu national de l'apprentissage", a terminé le recteur. Un avis partagé par Pierre-Yves Duwoye, recteur de l'académie de Limoges, qui a profité de la tribune qui lui était offerte pour faire quelques propositions. Mettre l'apprentissage dans une logique de continuité en prévoyant des passerelles, "concevoir une ingénierie du parcours pour s'adapter aux élèves et aux besoins de l'industrie", ouvrir un CFA Académique pour piloter l'ensemble des CFA régionaux, avoir une mixité des publics dès l'entrée dans les formations. Le responsable a aussi, non sans une pointe d'ironie, abordé le sujet sensivle des subventions que la région attribue au rectorat. "Il faut une convention claire sur ce point, une base de données unique entre la région et le rectorat, et pas des subventions au coup par coup. Enfin, on nous demande de former 500 000 apprentis au niveau national, mais pour l'instant ils ne sont pas pris en compte dans les effectifs..." a gentiment raillé Pierre-Yves Duwoye. 

Les quelques instants d'échanges avec la salle ont été suivis de quelques "exemples de bonnes pratiques" déjà mis en place par la région comme l'aide aux devoirs, Cap Métiers ou les Olympiades des Métiers. Reste que cette réflexion autour d'une grande filière professionnelle régionale va évidemment de pair avec le souhait, exprimé par Alain Rousset durant la campagne, de centraliser au niveau régional l'ensemble du service public de l'emploi. Selon les données récoltées dans le budget primitif 2015, la part budgétaire consacrée à la formation professionnelle et à l'apprentissage était de 19,34% avec 275 millions d'euros pour la seule région Aquitaine. Avec 115 centres de formation d'apprentis, 181 000 étudiants, 296 lycées et 6 grands pôles universitaires, la tâche risque de prendre une ampleur différente... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3288
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !