aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/01/17 : Dans un courrier adressé à Dominique Bussereau, la ministre de la santé Marisol Touraine donne son aval au centre hospitalier de Royan (Vaux-sur-Mer) pour la construction d'un bâtiment en vue d'accueillir un IRM spécialisé en ostéo articulaire.

17/01/17 : La RN 134 a été rouverte à la circulation en vallée d'Aspe, ce mardi, par le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Si l'accès au tunnel du Somport est rétabli, ce n'est par contre pas le cas de celui menant au col du Somport.

17/01/17 : Le plan "grand froid" est de nouveau activé en Charente-Maritime, depuis hier soir. Des températures allant jusqu'à -10 degrés étant attendues la nuit d'ici vendredi. Les 175places supplémentaires créées lors de la 1re vague de froid sont maintenues.

16/01/17 : En raison de la météo et du risque d'avalanche, la RN 134 est fermée aux poids lourds en vallée d'Aspe (64) dans le sens France-Espagne à partir de Gurmençon, et aux véhicules légers à partir d'Urdos. L'accès au col et au tunnel du Somport est fermé.

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/01/17 | Compensations environnementales LGV et A65: le Sénat enquête

    Lire

    Depuis fin 2016, une Commission d'enquête du Sénat se penche sur les mesures de compensation des atteintes à la biodiversité engagées sur des grandes infrastructures. Sont notamment étudiés par cette Commission présidée par Chantal Jouanno, le suivi des mesures mises en oeuvre dans le cadre de la construction de l'A65 et la réalisation en cours des mesures de compensation de la LGV Tours-Bordeaux. Deux infrastructures pour lesquelles le Préfet de région Pierre Dartout sera auditionné la semaine prochaine. Objectif de cette commission d'enquête: apprécier l'efficacité et surtout l'effectivité du système de mesures compensatoires existant.

  • 17/01/17 | Saisie record de civelles braconnées

    Lire

    Les douanes d’Arcachon ont intercepté dans la nuit du 16 au 17 janvier au péage de Saugnacq-et-Muret un convoi provenant d’Espagne avec à son bord 520 kg de civelles braconnées pour une expédition vers la Thaïlande. La cargaison évaluée à 600 000 euros a été remise aux services des Affaires maritimes de la DDTM de la Gironde qui ont procédé à leur remise à l’eau en coopération avec les services de l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Espèce migratoire en voie de disparition, l’alevin de l’anguille est classé espèce vulnérable par l’Union européenne et par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

  • 17/01/17 | L'Université de La Rochelle va créer un Master en biotechnologie appliqué soutenu par l'Europe

    Lire

    Un projet de Master en biotechnologies bleues, coordonné par l'Université de La Rochelle et porté par un consortium de sept partenaires européens (universités et entreprises), vient d'être retenu pour être financé par l'Europe. Ce master bénéficiera de 667 692 € d'aides, soit 80% du budget total, et développé en coopération avec des entreprises du secteur, pour mieux répondre aux besoins du monde économique. Il pourra se faire en partie en apprentissage.

  • 17/01/17 | Promotion des produits agricoles : partenariat SUA/Département

    Lire

    En 2017, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne et le Sporting Union Agen Lot-et-Garonne poursuivent leur partenariat visant à faire du stade Armandie et des rencontres du club de rugby une vitrine du savoir-faire agricole du Lot-et-Garonne et de ses productions. Comme l’an passé, différentes filières seront à l’honneur tout au long de la saison. Exemple, lors du match Agen - Béziers le 10 février, le pruneau sera mis en avant avec la dégustation de produits notamment.

  • 16/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid encore renforcé

    Lire

    Des températures pouvant atteindre -7° localement, le préfet Pierre DARTOUT a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid, à partir de ce 17 janvier, pour permettre la mise à l’abri des personnes vulnérables. Cela se traduit par l’ouverture en lien avec la mairie de Bordeaux et les associations de protection civile de 70 places supplémentaires dans deux salles, le renforcement du 115, celui des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles: 1 089 places étaient ouvertes dimanche pour l’accueil des sans-abri : 833 places pérennes et 256 au titre du dispositif hivernal. 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La nouvelle région est installée, Alain Rousset à sa tête

04/01/2016 | C'est sans suspens qu'Alain Rousset a été élu ce 4 janvier en fin de matinée, Président du Conseil régional de la nouvelle grande Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

Alain Rousset ''Fier et heureux''à l'issue du dépouillement des votes des élus régionaux le désignant comme le Président de la nouvelle Région

A Bordeaux, l'hémicycle du Conseil régional n'avait que rarement été aussi plein, mais il faudra désormais s'y faire. Et pour cause, ce 4 janvier, ce sont les quelques 183 nouveaux élus régionaux qui siégeaient (ils étaient en réalité 181 présents), par ordre alphabétique, sur les bancs de la toute jeune assemblée. Venus des quatre coins de la nouvelle grande région, ils ont eu pour mission principale de procéder à la désignation de leur président(e). Sans grande surprise Alain Rousset l'a emporté face à Jacques Colombier, seul autre candidat à cette élection présidentielle ; Virginie Calmels expliquant un peu plus tard son choix de ne pas se porter candidate par respect «pour la victoire sans aucune ambiguïté» du candidat socialiste à la sortie des urnes le 13 décembre dernier.

C'est sous la présidence de droit du doyen des élus régionaux, le centriste et Maire de Biarritz, Michel Veunac, 69 ans, que s'est ouverte la séance d'installation du nouveau Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes pour lequel celui-ci a souhaité, en ce début de mandature, « hauteur de vue, droiture et courage ». Un président temporaire qui a donc chapeauté l'élection d'un autre, sous le regard attentif du cadet des élus, le périgourdin Benjamin Delrieux, 24 ans, désigné pour l'occasion, et par la loi, secrétaire de séance. Après le passage des 181 élus présents par l'isoloir et le dépouillement des bulletins, c'est donc Alain Rousset qui a été logiquement élu Président de l'assemblée régionale. A son compte : 108 voix, soit une de plus que sa propre majorité. 29 voix sont allées au candidat FN, autant dire autant que son groupe en compte, tandis que 45 bulletins, attribuables au Centre et aux Républicains ont été déclarés blancs ou nuls.

"Rechercher des majorités d'idées"Le premier Président de la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, qui entame là son quatrième mandat régional, s'est dit à la fois « ému et fier » et prêt à endosser le rôle, « avec bonheur, gravité et une grande responsabilité ».

Une responsabilité « qui pèse sur les épaules de chacun des élus régionaux », a-t-il souligné dans son discours de mandature, avant d'insister sur l'idée du rassemblement au regard des élections de décembre. « Nous rassemblons les forces, nous rassemblons les identités, nous rassemblons 5,8 M d'hommes et de femmes à qui il faudra apporter notre souci du quotidien et la préparation de l'avenir ». Rassemblement encore, énonçant « le défi singulier » de cette assemblée, celui d'« ouvrir, rechercher des majorités d'idées et des majorités de projets ».
Autre défi rappelé par le Président de la désormais plus grande région de France : « la proximité ». Il y sera répondu d'une part « par des élus qui représenteront la région sur le territoire, pour coordonner et accompagner les dossiers sur le territoire », d'autre part par la création « très rapidement » prévue d'une « « DATAR »  qui aura une capacité d'analyse et d'action auprès des territoires les plus en déprise ». L'idée affirmée au global est celle d'une « co-construction des stratégies territoriales » tant avec les territoires, qu'avec les acteurs des mondes associatif, citoyen, industriel, etc... Une co-construction comme « une nouvelle démocratie territoriale, plus ouverte plus collaborative ». En tout cas, promet-il « il n’y aura pas de centralisme bordelais, ni sur le plan économique, ni sur le plan culturel ni sur le plan éducatif et universitaire ».

Alain Rousset, a retrouvé son siège de président de région ce 4 janvier 2016. Un même siège pour une nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Chaentes

Quatre groupes d'oppositionAutre ambition d'Alain Rousset, « inventer une administration du futur, pas plus chère » qui intègrera par exemple, « des équipes mobiles sur les territoires ». Il invite l'assemblée « à réfléchir à une nouvelle forme d'action publique » liant tout à la fois « quotidien et solidarité » au bénéfice des citoyens. Une action publique également porteuse de politiques de prévention, prévention en matière de décrochage scolaire et de santé notamment.
Quant au reste des axes politiques énoncés, il a repris les grandes lignes de sa campagne, en matière de modernisation des infrastructures, de développement du réseau haut débit, de la sa stratégie de l'innovation en matière économique, la création d'un fonds d'investissement régional, celle d'un service public régional de l'emploi, la forêt et la chimie verte, la poursuite du programme Usines du futur...

Quant à l'opposition composée de 4 groupes: Front National, les Républicains, le Modem et l'UDI, auquel il faut ajouter un « intergroupe » entre Les républicains et le Modem, elle pourrait peut être être amenée à évoluer, Joan Taris, du Modem se disant ouvert à un rapprochement avec le groupe UDI, présidé par le maire d'Agen, Jean Dionis du Séjour. Tous deux en tous cas, se sont dit ouverts à "des convergences de fond" avec le Président Rousset et la majorité ; séduits semble-t-il par l'idée de "majorité de projets" lancée par ce dernier dans son discours. Du côté du Front national, Jacques Colombiers, présentant son groupe comme « une opposition pas systématique ni stérile, mais une opposition claire ». Quant à Virginie Calmels, elle positionne son groupe Les Républicains « dans une opposition présente, vigilante et responsable ».

Virginie Calmels, Présidente du groupe Les Républicains, lors du vote pour le Président de la Région


Toujours pas de nomEnfin, si la nouvelle grande région a désormais une existence, une assemblée installée et un président élu, elle n'a toujours pas de nom définitif. Un "détail" d'importance qu'il s'agit de choisir avec soin, car "nommer c'est inscrire dans l'histoire une immense région", estime Alain Rousset. Ce nom, qui doit "parler à tous les habitants" et résonner comme "une marque, pour nos produits agroalimentaires ou notre tourisme", sera voté par l'assemblée régionale "d'ici le mois de juin" annonce le Président, pour que le Conseil d'Etat puisse le valider par décret, le 1er octobre 2016.

A la suite de l'élection du Président, cette séance d'installation a également donné lieu à l'élection des quinze vice-présidents du Conseil régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes dont la liste est à retrouver ci-dessous. A noter la place symbolique du Président sortant du Conseil régional du Limousin Gérard Vandenbroucke, et à travers lui de la ruralité, en Premier Vice-Président du nouveau Conseil régional.

  1. Gérard Vandenbroucke (Haute-Vienne PS) : Aménagement du territoire, politique contractuelle et Très Haut Débit

  2. Nathalie Lanzi (Deux-Sèvres PS) : Jeunesse, sport, culture et patrimoine

  3. Jean-François Macaire (Vienne PS) : Finances, budget

  4. Françoise Coutant (Charente EELV) : Transition énergétique

  5. Bernard Uthurry (Pyrénées-Atlantiques PS) : Développement économique et économie numérique

  6. Nathalie Delcouderc (Corrèze PS) : Economie territoriale, ESS

  7. Jean-Louis Nembrini (Gironde SC) : Education et lycées

  8. Sandrine Derville (Pyrénées-Atlantiques PS) : Tourisme

  9. Gérard Blanchard (Charente-Maritime SC) : Enseignement supérieur et recherche

  10. Isabelle Boudineau (Gironde PS) : Europe et international

  11. Jean-Pierre Raynaud (Dordogne SC) : Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer et montagne

  12. Catherine Veyssy (Gironde PS) : Formation professionnelle, apprentissage et emploi

  13. Renaud Lagrave (Landes PS) : Infrastructures, transport, mobilités

  14. Geneviève Barat (Creuse PS) : Ruralité, vivre ensemble, vie associative et citoyenneté

  15. Nicolas Thierry (Gironde EELV) : Environnement et biodiversité

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4450
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !