Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/18 : Charentes : la rivière Né passe en alerte de crise, niveau sécheresse. Un arrêté prévoit l'interdiction totale des prélèvements à usage d’irrigation agricole, y compris les cultures dérogatoires déclarées, à partir de ce matin 8h.

19/09/18 : Pont de l'île de Ré : Menée cette nuit, la visite d'inspection des services spécialisés du réseau scientifique et technique de l'Etat a confirmé le bien-fondé des mesures de restriction de circulation, qui restent appliquées jusqu'à nouvel ordre.

19/09/18 : Forum pour l’emploi organisé par l’ARCA, Association pour la Relation Client en Nouvelle-Aquitaine, jeudi 20 sept de 9h à 13h à la Maison des Associations de Mérignac. 10 recruteurs présents et 150 postes à pourvoir immédiatement.

19/09/18 : Fermeture du Pont d’Aquitaine dans les deux sens sur la section de la rocade A630 entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 19 à 21h au jeudi 20 sept à 6h, du jeudi 20 à 21h au vendredi 21 sept à 6h, du samedi 22 à 22h au dimanche 23 sept à 18h.

19/09/18 : Charente-Maritime : un nouvel arrêté limite l'irrigation à compter de ce matin 9h à un volume hebdomadaire de 7% du volume restant à consommer depuis le 15 juin, sur les bassins Seudre, Bruant, Charente aval, Marais Sud et Nord de Rochefort, Seugne.

19/09/18 : La Rochelle : suite à un appel à la grève de la CGT et de la CFDT, un peu plus d'un bus sur deux ne circulent pas ce matin. aucun bus ne circule ce mercredi matin sur les quatre lignes Illico, ainsi que sur les lignes 6, 7, 8, 11, 13, et 16.

18/09/18 : Charente-Maritime : Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les auteurs d'"un président ne devrait pas dire ça", seront à l'Agora de Saint-Xandre (près de La Rochelle) pour une conférence-débat le mercredi 26 septembre à partir de 18h30.

18/09/18 : Charente-Maritime : Une visite d'inspection étant programmée ce soir au sein du pont de Ré, la circulation est interdite à tous les poids lourds de plus de 3,5 tonnes à compter de 20h ce mardi 18 septembre jusqu'à 7h mercredi 19 septembre.

18/09/18 : La Rochelle : pour lancer officiellement la nouvelle saison 2018-2019, le Carré Amelot ouvre ses portes et organise les festivités "Déambulation et petites formes" samedi 22 de 14h30 à 20h30, avec des spectacles, ateliers et expositions. Gratuit.

18/09/18 : La Rochelle s’engage dans une série d’actions de sensibilisation au Self data. La Ville organise une Conférence publique, "Données personnelles, et si on en parlait ?", jeudi 20 septembre à 18 heures au Musée maritime La Rochelle.

18/09/18 : C'est confirmé, Florence Parly, la Ministre des Armées sera présente le 2ème jour du Salon ADS SHOW, à Mérignac, le jeudi 27 septembre.+ d'info

18/09/18 : A Bordeaux, le Centre Régional Information Jeunesse organise un Jobs Dating Spécial Rentrée ces 18 et 19 septembre: 200 offres d'emploi dans la garde d'enfants, animation, grande distribution, soutien scolaire, propreté et hôtellerie restauration+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/09/18 | Gironde : les ministres "en action"

    Lire

    Programme chargé pour les visites ministérielles en Gironde ce vendredi. Les ministres de l'Agriculture et de l'Environnement (François De Rugy et Stéphane Travert), en "opération séduction post-Hulot", visitent une entreprise développant une micro-algue censée remplacer les intrants chimiques en viticulture et un domaine viticole en agriculture raisonnée (château Sénéjac). Bruno Le Maire devait rencontrer syndicats et élus autour du dossier Ford Blanquefort à Bordeaux. Enfin, la ministre des transports Elizabeth Borne, intervenait à 15h à l'occasion d'une conférence "mobilité et santé" à Bordeaux.

  • 21/09/18 | A Bergerac, le service civique recrute

    Lire

    Le BIJ/Espace Jeunes de la Communauté d’Agglomération de Bergerac organise un speed-dating consacré au service civique le 26 septembre de 14h30 à 17h. L’objectif de cet évènement est de mettre en relation les structures avec les jeunes recherchant une mission de service civique. Les jeunes auront 5 minutes pour convaincre les 5 structures présentes : l’association Overlook, l’USB Basket, le collège Max Bramerie, le lycée des Métiers du Sud Périgord et le lycée Jean Capelle.

  • 21/09/18 | L'Hermione repart en 2019, direction la Normandie

    Lire

    L'Hermione reprendra la route en 2019. Pour le 75e anniversaire du débarquement de juin 44, l'Hermione se rendra en Normandie avec des escales à Cherbourg (6 au 8 mai), Rives-en-Seine (du 4 au 6 juin), Ouistreham et Rouen, avec un temps fort lors de l’escale à l’Armada de Rouen du 7 au 16 juin. L'Hermione fera également un arrêt à Nantes et à Saint-Nazaire pour les festivités Débords de Loire du 23 au 27 mai. Départ le 27 avril 2019 de Rochefort.

  • 21/09/18 | Port de Bordeaux : la qualité de l'air mesurée

    Lire

    L'agence Atmo Nouvelle Aquitaine a rendu ce vendredi un rapport étudiant l'impact sur l'air de l'activité maritime au port de la lune, après une campagne de mesure réalisée entre avril et mai. Résultats : l'influence des paquebots maritimes est jugée "négligeable" sur la concentration de polluants étudiés (dioxyde de soufre, dioxyde d'azote et particules fines) sur les deux rives de la Garonne et "les diverses émissions urbaines, dont le trafic routier, sont les principales responsables de la pollution sur le quai" malgré la source supplémentaire de dioxyde d'azote représentée par les paquebots fluviaux.

  • 21/09/18 | La fermeture du pont de pierre contestée

    Lire

    L'association de commerçants de la rive droite bordelaise Esprit Bastide a annoncé ce jeudi avoir déposé une requête auprès du tribunal administratif de Bordeaux pour attaquer l'arrêté municipal du 5 juillet dernier actant la fermeture du pont de pierre aux automobilistes, confirmée après une expérimentation débutée en août 2017. L'association déplore notamment "l’absence d’étude(s) d’impact sur l’environnement économique ou sur l’environnement tout court." La requête devrait donner lieu à une audience dont la date n'a pour l'instant pas été déterminée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La nouvelle région est installée, Alain Rousset à sa tête

04/01/2016 | C'est sans suspens qu'Alain Rousset a été élu ce 4 janvier en fin de matinée, Président du Conseil régional de la nouvelle grande Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

Alain Rousset ''Fier et heureux''à l'issue du dépouillement des votes des élus régionaux le désignant comme le Président de la nouvelle Région

A Bordeaux, l'hémicycle du Conseil régional n'avait que rarement été aussi plein, mais il faudra désormais s'y faire. Et pour cause, ce 4 janvier, ce sont les quelques 183 nouveaux élus régionaux qui siégeaient (ils étaient en réalité 181 présents), par ordre alphabétique, sur les bancs de la toute jeune assemblée. Venus des quatre coins de la nouvelle grande région, ils ont eu pour mission principale de procéder à la désignation de leur président(e). Sans grande surprise Alain Rousset l'a emporté face à Jacques Colombier, seul autre candidat à cette élection présidentielle ; Virginie Calmels expliquant un peu plus tard son choix de ne pas se porter candidate par respect «pour la victoire sans aucune ambiguïté» du candidat socialiste à la sortie des urnes le 13 décembre dernier.

C'est sous la présidence de droit du doyen des élus régionaux, le centriste et Maire de Biarritz, Michel Veunac, 69 ans, que s'est ouverte la séance d'installation du nouveau Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes pour lequel celui-ci a souhaité, en ce début de mandature, « hauteur de vue, droiture et courage ». Un président temporaire qui a donc chapeauté l'élection d'un autre, sous le regard attentif du cadet des élus, le périgourdin Benjamin Delrieux, 24 ans, désigné pour l'occasion, et par la loi, secrétaire de séance. Après le passage des 181 élus présents par l'isoloir et le dépouillement des bulletins, c'est donc Alain Rousset qui a été logiquement élu Président de l'assemblée régionale. A son compte : 108 voix, soit une de plus que sa propre majorité. 29 voix sont allées au candidat FN, autant dire autant que son groupe en compte, tandis que 45 bulletins, attribuables au Centre et aux Républicains ont été déclarés blancs ou nuls.

"Rechercher des majorités d'idées"Le premier Président de la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, qui entame là son quatrième mandat régional, s'est dit à la fois « ému et fier » et prêt à endosser le rôle, « avec bonheur, gravité et une grande responsabilité ».

Une responsabilité « qui pèse sur les épaules de chacun des élus régionaux », a-t-il souligné dans son discours de mandature, avant d'insister sur l'idée du rassemblement au regard des élections de décembre. « Nous rassemblons les forces, nous rassemblons les identités, nous rassemblons 5,8 M d'hommes et de femmes à qui il faudra apporter notre souci du quotidien et la préparation de l'avenir ». Rassemblement encore, énonçant « le défi singulier » de cette assemblée, celui d'« ouvrir, rechercher des majorités d'idées et des majorités de projets ».
Autre défi rappelé par le Président de la désormais plus grande région de France : « la proximité ». Il y sera répondu d'une part « par des élus qui représenteront la région sur le territoire, pour coordonner et accompagner les dossiers sur le territoire », d'autre part par la création « très rapidement » prévue d'une « « DATAR »  qui aura une capacité d'analyse et d'action auprès des territoires les plus en déprise ». L'idée affirmée au global est celle d'une « co-construction des stratégies territoriales » tant avec les territoires, qu'avec les acteurs des mondes associatif, citoyen, industriel, etc... Une co-construction comme « une nouvelle démocratie territoriale, plus ouverte plus collaborative ». En tout cas, promet-il « il n’y aura pas de centralisme bordelais, ni sur le plan économique, ni sur le plan culturel ni sur le plan éducatif et universitaire ».

Alain Rousset, a retrouvé son siège de président de région ce 4 janvier 2016. Un même siège pour une nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Chaentes

Quatre groupes d'oppositionAutre ambition d'Alain Rousset, « inventer une administration du futur, pas plus chère » qui intègrera par exemple, « des équipes mobiles sur les territoires ». Il invite l'assemblée « à réfléchir à une nouvelle forme d'action publique » liant tout à la fois « quotidien et solidarité » au bénéfice des citoyens. Une action publique également porteuse de politiques de prévention, prévention en matière de décrochage scolaire et de santé notamment.
Quant au reste des axes politiques énoncés, il a repris les grandes lignes de sa campagne, en matière de modernisation des infrastructures, de développement du réseau haut débit, de la sa stratégie de l'innovation en matière économique, la création d'un fonds d'investissement régional, celle d'un service public régional de l'emploi, la forêt et la chimie verte, la poursuite du programme Usines du futur...

Quant à l'opposition composée de 4 groupes: Front National, les Républicains, le Modem et l'UDI, auquel il faut ajouter un « intergroupe » entre Les républicains et le Modem, elle pourrait peut être être amenée à évoluer, Joan Taris, du Modem se disant ouvert à un rapprochement avec le groupe UDI, présidé par le maire d'Agen, Jean Dionis du Séjour. Tous deux en tous cas, se sont dit ouverts à "des convergences de fond" avec le Président Rousset et la majorité ; séduits semble-t-il par l'idée de "majorité de projets" lancée par ce dernier dans son discours. Du côté du Front national, Jacques Colombiers, présentant son groupe comme « une opposition pas systématique ni stérile, mais une opposition claire ». Quant à Virginie Calmels, elle positionne son groupe Les Républicains « dans une opposition présente, vigilante et responsable ».

Virginie Calmels, Présidente du groupe Les Républicains, lors du vote pour le Président de la Région


Toujours pas de nomEnfin, si la nouvelle grande région a désormais une existence, une assemblée installée et un président élu, elle n'a toujours pas de nom définitif. Un "détail" d'importance qu'il s'agit de choisir avec soin, car "nommer c'est inscrire dans l'histoire une immense région", estime Alain Rousset. Ce nom, qui doit "parler à tous les habitants" et résonner comme "une marque, pour nos produits agroalimentaires ou notre tourisme", sera voté par l'assemblée régionale "d'ici le mois de juin" annonce le Président, pour que le Conseil d'Etat puisse le valider par décret, le 1er octobre 2016.

A la suite de l'élection du Président, cette séance d'installation a également donné lieu à l'élection des quinze vice-présidents du Conseil régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes dont la liste est à retrouver ci-dessous. A noter la place symbolique du Président sortant du Conseil régional du Limousin Gérard Vandenbroucke, et à travers lui de la ruralité, en Premier Vice-Président du nouveau Conseil régional.

  1. Gérard Vandenbroucke (Haute-Vienne PS) : Aménagement du territoire, politique contractuelle et Très Haut Débit

  2. Nathalie Lanzi (Deux-Sèvres PS) : Jeunesse, sport, culture et patrimoine

  3. Jean-François Macaire (Vienne PS) : Finances, budget

  4. Françoise Coutant (Charente EELV) : Transition énergétique

  5. Bernard Uthurry (Pyrénées-Atlantiques PS) : Développement économique et économie numérique

  6. Nathalie Delcouderc (Corrèze PS) : Economie territoriale, ESS

  7. Jean-Louis Nembrini (Gironde SC) : Education et lycées

  8. Sandrine Derville (Pyrénées-Atlantiques PS) : Tourisme

  9. Gérard Blanchard (Charente-Maritime SC) : Enseignement supérieur et recherche

  10. Isabelle Boudineau (Gironde PS) : Europe et international

  11. Jean-Pierre Raynaud (Dordogne SC) : Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer et montagne

  12. Catherine Veyssy (Gironde PS) : Formation professionnelle, apprentissage et emploi

  13. Renaud Lagrave (Landes PS) : Infrastructures, transport, mobilités

  14. Geneviève Barat (Creuse PS) : Ruralité, vivre ensemble, vie associative et citoyenneté

  15. Nicolas Thierry (Gironde EELV) : Environnement et biodiversité

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5501
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !