Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/05/21 | Le SunSka Festival annulé, mais remplacé

    Lire

    L'organisation du festival s'est « résignée » à annuler le SunSka, initialement prévu du 6 au 8 août prochains. « Nous rêvions juste de liberté » avance la direction du festival, qui a préféré annuler, ne sachant pas quels dispositifs sanitaires seront en vigueur au mois d'août. Afin de garder le lien avec son public, le festival se transformera en « Été SunSka », comme en 2020 : tous les jeudis à partir du 8 juillet, un évènement se déroulera au Domaine de Nodris, dans le Médoc, et le Festival organisera des concerts gratuits le long de la côte Atlantique.

  • 07/05/21 | Lavavaix-les-Mines (23) : un potager pour nourrir les écoliers

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-Mines en Creuse va créer un potager en permaculture qui fournira la cantine scolaire. Ce projet s’inscrit dans l’appel à manifestation d’intérêt du Cluster Ruralité qui a été lancé fin 2020 avec pour ambition de soutenir et d’accompagner les initiatives d’intérêt général issues du monde rural. La commune, grâce à cela, va bénéficier d’une aide de 50 000 euros.

  • 07/05/21 | Le Concours des Saveurs cherche des dégustateurs

    Lire

    Chaque année lors du Concours des Saveurs plus de 100 produits sont dégustés à l’aveugle afin de récompenser les meilleurs produits et recettes de la Région. Pour cette année 2021, la prochaine session aura lieu le 21 mai à Tulle. Elle recherche des jurés pour déguster différents produits comme les huiles de noix du Périgord AOP, les jus et confitures ou encore les vins de Corrèze et les vins Charentais IGP notamment. Pour s'inscrire.

  • 07/05/21 | Charente: la boucherie devient ambulante

    Lire

    La commune de Lignières-Sonneville en Charente accueille depuis 1950 une boucherie-charcuterie qui compte une boutique et un local de production. Elle souhaite désormais proposer ses produits dans les communes dépourvues de boucherie-charcuterie. Elle va donc se doter d’un camion-magasin pour répondre à la demande en forte croissance. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de les aider à acquérir ce bien.

  • 06/05/21 | Nouvelle forme de transport d'utilité sociale à Mourenx

    Lire

    L’Atelier Chantier d’Insertion CIEL réalise sur le bassin de Lacq des travaux d’utilité sociale à destination des acteurs locaux du bassin de Lacq au travers de plusieurs supports d’insertion. L’association met en place un projet de micro-transport d’utilité sociale pour permettre le déplacement des personnes en insertion. Dans un transport micro-collectif (8 personnes) ou individuel (4 personnes), les bénéficiaires pourront se déplacer jusqu'à 50km autour de Mourenx où se situe le garage social de la structure en charge de l’entretien et de la réparation des véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région attend le feu vert de l’État pour les travaux de la ligne Limoges-Angoulême

20/11/2020 |

Comité de ligne TER Limoges-Angoulême

Le comité de lignes TER concernant les lignes Limoges-Poitiers, Limoges-Angoulême et Limoges-Ussel s’est déroulé, le 19 novembre, en présence de représentants de SNCF Voyageurs, SNCF Réseau et SNCF Gares & Connexions via écrans interposés. L’occasion de faire le point sur les travaux et les nouvelles offres tarifaires alors que les usagers de la ligne Limoges-Angoulême, fermée à partir de Saillat-sur-Vienne, attendent avec impatience le démarrage des travaux.

C’est le point noir des dessertes TER en Nouvelle-Aquitaine, la circulation sur la ligne Angoulême-Limoges est interrompue depuis deux ans et demi, les trains ne roulent plus qu’entre Saillat-sur-Vienne et Limoges, une situation qui exaspère les usagers.
La Région attend que l’État débloque les fonds nécessaires pour ces travaux qui lui incombent. La réfection de la ligne est estimée entre 160 et 170 millions d’euros suivant le scénario qui sera retenu. « La Région se bat pour que l’État mette enfin en place un comité de pilotage pour débuter les études explique William Jacquillard, conseiller régional délégué aux gares et à l’Intermodalité, elle a mis 50 % du financement sur la table depuis l’année dernière et placé ce dossier en haut de la pile, mais l’Etat continue de faire la sourde oreille. Il devrait y avoir peut-être une réponse de la part de la Préfète de Région que l’on espère avant la fin de l’année pour ce comité de pilotage. Cela permettrait de faire le tour financier et d’engager les études. La Région est au maximum de ce qu’elle peut faire pour que cela démarre le plus vite possible. »
Si les études étaient lancées en 2021, elles dureraient un an puis trois ans de travaux seront nécessaires pour la réfection complète de la ligne soit une perspective de réouverture en 2026. La Région a déjà inscrit un million d’euros pour les études. « Nous nous sommes engagés sur aucune fermeture de lignes à notre initiative ajoute l’élu, la Région investira 532 millions d’ici 2027 dans les infrastructures, dont 85 millions pour Angoulême-Limoges, sur un total de 1,1 milliard.» De plus, 300 millions d’euros sont inscrits au budget régional 2020 pour les TER, hors investissements.

Des comités de lignes 100 % en visio

 En dépit du contexte sanitaire, la Région a maintenu ces rendez-vous avec les usagers en proposant une version 100 % digitale. Ces temps d’échanges destinés à tous ceux qui empruntent le TER ont été diffusés en direct via jeparticipetrains.fr. Dix-huit comités de lignes ont été planifiés depuis la mi-septembre, le dernier étant prévu le 30 novembre.

Sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, 92,7 % des trains étaient arrivés à l’heure en 2019 et 91,8 % au 1er semestre 2020 et moins de 2 % ont été supprimés ce semestre là. Pour la ligne Angoulême-Limoges, les chiffres sont meilleurs que la moyenne régionale avec 95,8 % de trains à l’heure au 1er semestre 2020 et 0,7 % supprimés, une baisse de plus d’un point en un an. Sur la ligne Poitiers-Limoges, 70,3 % étaient à l’heure sur la même période et 3,6 % supprimés, des résultats « catastrophiques annonce William Jacquillard mais les problèmes d’infrastructures sont connus ce qui entraîne des chutes en termes de trains à l’heure. Nous attendons les explications de SNCF réseau » Quant à la ligne Limoges-Ussel, 93,4 % des trains étaient ponctuels l’heure au 1er trimestre et 1,3 % avaient été supprimés.

Des travaux en cours

Dans les avenants CPER Limousin et Poitou-Charentes, un budget de16 M€ est inscrit pour réaliser des études de régénération de l’axe Poitiers-Limoges et effectuer potentiellement des travaux d’urgence avec 8 M€ financés par la Région. Les études préliminaires pour la régénération de la voie ont été lancées cette année pour un montant de deux millions dont la moitié financée par la Région. Sur la ligne Le Palais-Meymac, le système de signalisation arrivant en fin de vie, la Région s’est mobilisée pour lancer des études en vue de son remplacement dès 2021 afin d’éviter l’interruption du trafic. Le financement des études préliminaires sera soumis aux votes lors de la commission permanente du 23 novembre, soit 385 000 € avec une part régionale de 50 %. Des travaux de modernisation ont été menés à la gare de Montmorillon avec reprise de la cour, des abords, de la signalisation et rénovation du bâtiment voyageurs. A la demande des usagers, un arrêt supplémentaire a été ajouté le matin depuis le 26 octobre à Saint-Brice-sur-Vienne en direction de Limoges.

Nouvelle offre pour les télétravailleurs le 1er décembre
A compter du 1er décembre, les TER s’adaptent à la crise avec le PASS abonné télétravail, un abonnement de 20 ou 30 voyages par mois éligible à la prime transport et jusqu’à 20 % de réductions supplémentaires par rapport à l’abonnement classique. Il est en vente dans les gares dès aujourd’hui. Pour doper la fréquentation des TER, des offres tarifaires attractives sont proposées depuis la rentrée dont l’abonnement Pass abonné moins de 28 ans (hebdomadaire, mensuel ou annuel) avec une réduction supplémentaire de 33 % par rapport au Pass abonné tout public pour les déplacements fréquents sur un trajet identifié en Nouvelle-Aquitaine. Ces abonnés bénéficient, en prime, d’une offre de parrainage avec réduction de 50 % pour le parrain et le filleul.

Initiée depuis quelques mois, la démarche Optim’TER se poursuit pour établir un diagnostic afin de proposer des trains supplémentaires sur les cinq lots de la région et améliorer les temps de trajet en optimisant les moyens. « Les lots 3 (étoile de Périgueux et Vallée de la Dordogne) et 4 (étoile de Bordeaux) seront les premiers à bénéficier d’améliorations d’horaires en 2021 et 2022, puis le lot 5 (Sud-Aquitaine) et 2 (étoile de Limoges et Brive) en 2023 » assure-t-il. Trois nouvelles offres seront déclinées, à savoir Facilit’R avec des trains fréquents et à heures fixes en périphérie urbaine, Liné’R, des trains desservant tous les arrêts pour un service de proximité et Direct’R, des trains rapides pour relier plus vite une ville à l’autre, avec moins d’arrêts, comme par exemple Limoges à Bordeaux.

Fin des rames diesel en 2030
La Région s’est fixé pour objectif de verdir sa flotte en remplaçant tous les moteurs diesel de ses trains en 2030 par des technologies respectueuses de l’environnement, telles que des trains hybrides, à batteries rechargeables, à hydrogène voire à base d’agrocarburants. « Aujourd’hui, nous sommes plus en avance sur les batteries rechargeables et les premières rames circuleront en 2023 » précise-t-il. Enfin, il a rappelé que les personnes en situation de handicap bénéficient d’un service gratuit dans 49 gares de la Région avec un accompagnant en gare jusqu’au train pour le départ/montée, les correspondances entre TER et l’arrivée/descente. Ce service est proposé six jours sur sept (sauf dimanches), de 7 h à 19 h en gares d’Aixe-sur-Vienne, Angoulême, Bellac, Eymoutiers, Limoges, Meymac, Poitiers, Saint-Junien et Ussel.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Région Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
7599
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !