Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région attend le feu vert de l’État pour les travaux de la ligne Limoges-Angoulême

20/11/2020 |

Comité de ligne TER Limoges-Angoulême

Le comité de lignes TER concernant les lignes Limoges-Poitiers, Limoges-Angoulême et Limoges-Ussel s’est déroulé, le 19 novembre, en présence de représentants de SNCF Voyageurs, SNCF Réseau et SNCF Gares & Connexions via écrans interposés. L’occasion de faire le point sur les travaux et les nouvelles offres tarifaires alors que les usagers de la ligne Limoges-Angoulême, fermée à partir de Saillat-sur-Vienne, attendent avec impatience le démarrage des travaux.

C’est le point noir des dessertes TER en Nouvelle-Aquitaine, la circulation sur la ligne Angoulême-Limoges est interrompue depuis deux ans et demi, les trains ne roulent plus qu’entre Saillat-sur-Vienne et Limoges, une situation qui exaspère les usagers.
La Région attend que l’État débloque les fonds nécessaires pour ces travaux qui lui incombent. La réfection de la ligne est estimée entre 160 et 170 millions d’euros suivant le scénario qui sera retenu. « La Région se bat pour que l’État mette enfin en place un comité de pilotage pour débuter les études explique William Jacquillard, conseiller régional délégué aux gares et à l’Intermodalité, elle a mis 50 % du financement sur la table depuis l’année dernière et placé ce dossier en haut de la pile, mais l’Etat continue de faire la sourde oreille. Il devrait y avoir peut-être une réponse de la part de la Préfète de Région que l’on espère avant la fin de l’année pour ce comité de pilotage. Cela permettrait de faire le tour financier et d’engager les études. La Région est au maximum de ce qu’elle peut faire pour que cela démarre le plus vite possible. »
Si les études étaient lancées en 2021, elles dureraient un an puis trois ans de travaux seront nécessaires pour la réfection complète de la ligne soit une perspective de réouverture en 2026. La Région a déjà inscrit un million d’euros pour les études. « Nous nous sommes engagés sur aucune fermeture de lignes à notre initiative ajoute l’élu, la Région investira 532 millions d’ici 2027 dans les infrastructures, dont 85 millions pour Angoulême-Limoges, sur un total de 1,1 milliard.» De plus, 300 millions d’euros sont inscrits au budget régional 2020 pour les TER, hors investissements.

Des comités de lignes 100 % en visio

 En dépit du contexte sanitaire, la Région a maintenu ces rendez-vous avec les usagers en proposant une version 100 % digitale. Ces temps d’échanges destinés à tous ceux qui empruntent le TER ont été diffusés en direct via jeparticipetrains.fr. Dix-huit comités de lignes ont été planifiés depuis la mi-septembre, le dernier étant prévu le 30 novembre.

Sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, 92,7 % des trains étaient arrivés à l’heure en 2019 et 91,8 % au 1er semestre 2020 et moins de 2 % ont été supprimés ce semestre là. Pour la ligne Angoulême-Limoges, les chiffres sont meilleurs que la moyenne régionale avec 95,8 % de trains à l’heure au 1er semestre 2020 et 0,7 % supprimés, une baisse de plus d’un point en un an. Sur la ligne Poitiers-Limoges, 70,3 % étaient à l’heure sur la même période et 3,6 % supprimés, des résultats « catastrophiques annonce William Jacquillard mais les problèmes d’infrastructures sont connus ce qui entraîne des chutes en termes de trains à l’heure. Nous attendons les explications de SNCF réseau » Quant à la ligne Limoges-Ussel, 93,4 % des trains étaient ponctuels l’heure au 1er trimestre et 1,3 % avaient été supprimés.

Des travaux en cours

Dans les avenants CPER Limousin et Poitou-Charentes, un budget de16 M€ est inscrit pour réaliser des études de régénération de l’axe Poitiers-Limoges et effectuer potentiellement des travaux d’urgence avec 8 M€ financés par la Région. Les études préliminaires pour la régénération de la voie ont été lancées cette année pour un montant de deux millions dont la moitié financée par la Région. Sur la ligne Le Palais-Meymac, le système de signalisation arrivant en fin de vie, la Région s’est mobilisée pour lancer des études en vue de son remplacement dès 2021 afin d’éviter l’interruption du trafic. Le financement des études préliminaires sera soumis aux votes lors de la commission permanente du 23 novembre, soit 385 000 € avec une part régionale de 50 %. Des travaux de modernisation ont été menés à la gare de Montmorillon avec reprise de la cour, des abords, de la signalisation et rénovation du bâtiment voyageurs. A la demande des usagers, un arrêt supplémentaire a été ajouté le matin depuis le 26 octobre à Saint-Brice-sur-Vienne en direction de Limoges.

Nouvelle offre pour les télétravailleurs le 1er décembre
A compter du 1er décembre, les TER s’adaptent à la crise avec le PASS abonné télétravail, un abonnement de 20 ou 30 voyages par mois éligible à la prime transport et jusqu’à 20 % de réductions supplémentaires par rapport à l’abonnement classique. Il est en vente dans les gares dès aujourd’hui. Pour doper la fréquentation des TER, des offres tarifaires attractives sont proposées depuis la rentrée dont l’abonnement Pass abonné moins de 28 ans (hebdomadaire, mensuel ou annuel) avec une réduction supplémentaire de 33 % par rapport au Pass abonné tout public pour les déplacements fréquents sur un trajet identifié en Nouvelle-Aquitaine. Ces abonnés bénéficient, en prime, d’une offre de parrainage avec réduction de 50 % pour le parrain et le filleul.

Initiée depuis quelques mois, la démarche Optim’TER se poursuit pour établir un diagnostic afin de proposer des trains supplémentaires sur les cinq lots de la région et améliorer les temps de trajet en optimisant les moyens. « Les lots 3 (étoile de Périgueux et Vallée de la Dordogne) et 4 (étoile de Bordeaux) seront les premiers à bénéficier d’améliorations d’horaires en 2021 et 2022, puis le lot 5 (Sud-Aquitaine) et 2 (étoile de Limoges et Brive) en 2023 » assure-t-il. Trois nouvelles offres seront déclinées, à savoir Facilit’R avec des trains fréquents et à heures fixes en périphérie urbaine, Liné’R, des trains desservant tous les arrêts pour un service de proximité et Direct’R, des trains rapides pour relier plus vite une ville à l’autre, avec moins d’arrêts, comme par exemple Limoges à Bordeaux.

Fin des rames diesel en 2030
La Région s’est fixé pour objectif de verdir sa flotte en remplaçant tous les moteurs diesel de ses trains en 2030 par des technologies respectueuses de l’environnement, telles que des trains hybrides, à batteries rechargeables, à hydrogène voire à base d’agrocarburants. « Aujourd’hui, nous sommes plus en avance sur les batteries rechargeables et les premières rames circuleront en 2023 » précise-t-il. Enfin, il a rappelé que les personnes en situation de handicap bénéficient d’un service gratuit dans 49 gares de la Région avec un accompagnant en gare jusqu’au train pour le départ/montée, les correspondances entre TER et l’arrivée/descente. Ce service est proposé six jours sur sept (sauf dimanches), de 7 h à 19 h en gares d’Aixe-sur-Vienne, Angoulême, Bellac, Eymoutiers, Limoges, Meymac, Poitiers, Saint-Junien et Ussel.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Région Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
6299
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur Politique | 23/02/2021

La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement