Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région n'entend pas laisser le TER sur une voie de garage

30/03/2017 | Avec l'arrivée de la LGV, le 2 juillet prochain, la Région veut jouer la carte de la complémentarité entre les trains à grande vitesse et ceux du quotidien.

La région veut jouer la complémentarité TGV / TER

Avec l’avènement de la Ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux, 85% des horaires des Trains express régionaux changeront à partir du 2 juillet. Au-delà du gain de temps, la Région et les usagers espèrent une amélioration sensible de la qualité de service. Renaud Lagrave, le vice président en charge des transports a présenté les principaux chantiers :parmi ceux ci la nouvelle politique tarifaire des TER et la complémentarité entre le TGV et ces trains du quotidiens. Enfin, la Région s’engage dans un bras de fer avec la SNCF pour améliorer la qualité du réseau et la ponctualité.

On va vivre en 2017 un véritable big-bang régional, annonce Renaud Lagrave vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge des infrastructures et des transports. Le 2 juillet, le TGV permettra de rejoindre Paris en un oeu plus de deux heures. A partir du 1er septembre, la Région prend à sa charge l'ensemble des transports ferroviaires et scolaires dans les douze départements. Dans ce contexte, le conseil régional entend profiter de l'arrivée de la Ligne à grande vitesse pour améliorer la qualité du réseau des trains express régionaux et le service à l'usager. Ils sont 53 000 Néo Aquitains à emprunter chaque jour ces trains du quotidien. "Nous avons réalisé un travail de Romain pour harmoniser l'offre ferroviaire sur l'ensemble de la Nouvelle Aquitaine. La LGV doit être complémentaire du TER et permettre à des habitants de Bergerac, Agen de rejoindre Paris plus rapidement qu'actuellement,"  précise Renaud Lagrave. Selon lui, les territoires doivent bénéficier d'un effet TGV. 

La fréquentation des TER en baisse

Or, le vice- président en chargé des transports et des infrastructures fait le constat suivant, en Nouvelle Aquitaine, la fréquentation des TER est en diminution de 6 % : en cause, une dégradation de la ponctualité liée à la mauvaise qualité du réseau. Renaud Lagrave dénonce le manque d'investissements de SNCF. "Tous les jours, on nous annonce des limitations de vitesse, parfois à 30 ou à 40 km/h sur certaines portions, autant préférer le scooter ou le co voiturage. Presque toutes les lignes sont concernées." Il cite pour exemple  la ligne Bordeaux Nantes, jugée pourtant comme un axe prioritaire, ou encore Bordeaux Saintes. Alain Rousset a demandéà Patrick Jeantet PDG de SNCF réseau un plan d'urgence d'investissements.  Le Conseil régional a engagé un vaste programme de modernisation du transport  ferroviaire régional pour un montant de 485 millions d'euros sur 2017 et 2018 avec l'acquisition de 37 régiolis. 

De nouveaux tarifs pour développer la clientèle

La région souhaite développer la fréquentation des trains express régionaux. Cela passe par une nouvelle politique tarifaire harmonisée. A partir de début avril, les jeunes de moins de 28 ans voyageant occasionnellement bénéficieront d'un tarif préférentiel et harmonisé à l'ensemble du territoire.  Six paliers de 4 à 19 euros sont proposés pour couvrir l’ensemble du territoire : parcours de 0 à 43 km pour 4 euros, de 44 à 80 km  pour 7 euros, de 81 à 123 km pour 10 euros  (Limoges -Périgueux, de 124 à 156 km (Poitiers-Limoges par exemple) pour 13 euros, de 157 à 204 km (Poitiers-Saintes par exemple) pour 16 euros et enfin 19 euros pour tout trajet au-delà de 205 km. « Ce tarif offre en moyenne 45 % de réduction, affirme Renaud Lagrave. Mais ce n’est pas tout : nous avons décidé de créer un tarif dédié aux groupes scolaires. L’objectif est de rendre le train moins cher possible pour les établissements de Nouvelle-Aquitaine de la maternelle au lycée mais aussi les centres d’apprentis et les instituts médico-éducatifs. » L'ensemble de ces changements feront l'objet des comité de lignes pour informer les usagers et dresser un état des lieux de ce qui ne va pas, de ce qui mérite d'être améliorés, dans une large concetation. Le premier comité de ligne a lieu lundi prochain à Biganos à 18 heures. Le ferroviaire n'est pas le seul gros chantier qui attend Renaud Lagrave, il  y a aussi celui de la nouvelle organisation des transports scolaires et inter urbains dans les 12 départements dès le 1 er septembre . Le bus devra être aussi complémentaire de l'offre ferroviaire. Ce dossier suscite dèja des inquiétudes chez les personnels des sociétés de transports et chez les usagers. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
70326
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballotage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain