Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région Nouvelle Aquitaine investit cinq millions d'euros sur le Grand Bergeracois

18/07/2019 | Le contrat de dynamisation et de cohésion territoriale du Grand Bergeracois a été signé ce 17 juillet par Alain Rousset à Bergerac.

Alain Rousset a signé le contrat de territoire avec les EPCI  du Grand Bergeracois

Le contrat de dynamisation et de cohésion territoriale du Grand Bergeracois a été signé hier par le président de la Région et fait partie des 14 nouveaux contrats de territoires régionaux. Il concerne la communauté d'agglomération Bergeracoise et les Communautés de communes de Montaigne Montravel et Gurson, des Portes Sud Périgord et des Bastides Dordogne-Périgord, comprenant 131 communes et 100 191 habitants. Il porte sur un engagement financier de 5,1 millions d'euros pour accompagner les mutations économiques, affirmer la vocation agricole du Grand Bergeracois et renforcer son attractivité.

Lors de la séance plénière du conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine du 24 juin dernier, 14 nouveaux contrats de territoires ont été votés dont celui du Grand Bergeracois. Pour ce vaste territoire, qui réunit une communauté d'agglomération (la CAB) et quatre communautés de communes, soit quelque 101 000 habitants, cela signifie que la Région va apporter une enveloppe financière pour développer des projets économiques, agricoles, culturels. Ce contrat a été signé ce mercredi 17 juillet par Alain Rousset et par les représentants des collectivités concernées à Bergerac. Il va concerner 37 projets structurants et 20 autres dossiers en construction et va permettre de répondre à trois enjeux principaux. "Trois enjeux principaux ont été au préalable identifiés au cours de réunions avec des élus du territoire et aussi des représentants de la société civile," a tenu à rappeler Anne Claude Tusseau, déléguée générale du Grand Bergeracois. "Il s'agit notamment d'offrir plus de valeur ajoutée sur ce territoire à partir des activités déjà présentes dans un contexte où le tissu économique a subi de profondes mutations. Il y a eu notamment un effondrement de l'activité productive concurrentielle. Il ne faut pas oublier que le grand Bergeracois souffre de profondes fragilités sociales avec un taux de chômage élevé et un taux de précarité importante. Le seuil de pauvreté est supérieur à 17 %. Le deuxième enjeu est de réaffimer la vocation agricole et productive du territoire, notamment en consommant localement. Le troisième enjeu est de renforcer l'attractivité et le rayonnement du grand Bergeracois, notamment se démarquer de la métropole bordelaise en valorisant ses atouts." La question des mobilités en milieu rural, notamment le ferroviaire avec la ligne Bergerac-Sarlat, est sous jacente de ce troisième enjeu. Elle a été abordée par plusieurs élus, président d'EPCI. "Le contrat concerne également le tourisme, la préservation des milieux naturels,  la culture comme levier de développement, le projet alimentaire du territoire avec la structuration de filières et la création de nouveaux débouchés, notamment par la présence des deux abattoirs. Ce contrat concerne également le soutien régional à l'ingénierie, en particulier dans les domaines de l'économie et de l'emploi avec des mises à disposition de personnel," précise Christophe Cathus, conseiller régional du territoire.

Des exemples de projets inscrits au contrat

 37 projets structurants ont été retenus, une vingtaine d'autres dossiers sont sur les rails. Pour la Région, il s'agit d'un engagement financier de 5,1 millions auxquels s'ajoutent plus de 100 000 euros d'aide à l'ingénierie, ainsi que le dispostif Cadet (contrat néo-aquitain de développement territorial.)  Vincent Bergeon, le directeur de l'interprofession des vins de Bergerac et de Duras a présenté le projet Vitirev qui concerne des pratiques viticoles plus respectueuses de l'environnement, en limitant au maximum le recours aux pesticides et l'émergence de projets au sein de l'ensemble de la filière en faveur de la transition environnementale : expérimentations, stations métérologiques, certifications des vignobles. Karima Giresse, directrice du CTIFL (centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) de Lanxade a présenté le projet de plateforme d'innovation pour les agroéquipements dédiées aux fruits et légumes. "Ce dossier appelé Titec vise d'abord à travailler la réduction de produits phytosanitaires avec des alternatives qu'elles soient mécaniques ou via des solutions de bio controles. Il s'agit de créer les outils qui seront utilisés demainC'est le seul centre qui aura cette spécialisation de robotique agricole et il devrait être opérationnel l'an prochain." Le domaine social n'est pas pas oublié dans ce contrat de territoire, avec par exemple le projet de la maison d'enfants Saint Joseph, qui met en oeuvre des solutions pour permettre l'inclusion de jeunes majeurs par l'accès au logement, à bas coût, de qualité et de proximité. 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3774
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !