Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

  • 28/02/20 | Exposition "Espace Nature" à Rochefort Océan (17)

    Lire

    Du 25 février au 28 mars 2020, l’Expo Espace Nature aura lieu à Rochefort Océan, pour le plaisir des visiteurs qui découvriront au fil des photographies un périple de 18 mois sur le thème de l’écohabitat. L’occasion de découvrir d’autres modes et matériaux de construction en accord avec l’environnement. A travers ces images, l’exposition tend à ouvrir le champ des possibles dans l’esprit des visiteurs, en encourageant l’émergence de nouvelles pratiques.

  • 27/02/20 | L'octogénaire qui avait attaqué la mosquée de Bayonne est décédé

    Lire

    Claude Sinké, 84 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque de la mosquée de Bayonne qui avait fait deux blessés est décédé. Placé en détention provisoire au Centre pénitencier de Mont-de-Marsan, le procureur de la ville a indiqué qu'il était décédé mercredi après avoir été conduit aux urgences de l'hôpital, son état de santé s'étant aggravé. Il disait vouloir "venger l'attentat de Notre Dame de Paris" dont il pensait que la responsabilité de l'incendie incombait à des musulmans.

  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région Nouvelle Aquitaine investit cinq millions d'euros sur le Grand Bergeracois

18/07/2019 | Le contrat de dynamisation et de cohésion territoriale du Grand Bergeracois a été signé ce 17 juillet par Alain Rousset à Bergerac.

Alain Rousset a signé le contrat de territoire avec les EPCI  du Grand Bergeracois

Le contrat de dynamisation et de cohésion territoriale du Grand Bergeracois a été signé hier par le président de la Région et fait partie des 14 nouveaux contrats de territoires régionaux. Il concerne la communauté d'agglomération Bergeracoise et les Communautés de communes de Montaigne Montravel et Gurson, des Portes Sud Périgord et des Bastides Dordogne-Périgord, comprenant 131 communes et 100 191 habitants. Il porte sur un engagement financier de 5,1 millions d'euros pour accompagner les mutations économiques, affirmer la vocation agricole du Grand Bergeracois et renforcer son attractivité.

Lors de la séance plénière du conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine du 24 juin dernier, 14 nouveaux contrats de territoires ont été votés dont celui du Grand Bergeracois. Pour ce vaste territoire, qui réunit une communauté d'agglomération (la CAB) et quatre communautés de communes, soit quelque 101 000 habitants, cela signifie que la Région va apporter une enveloppe financière pour développer des projets économiques, agricoles, culturels. Ce contrat a été signé ce mercredi 17 juillet par Alain Rousset et par les représentants des collectivités concernées à Bergerac. Il va concerner 37 projets structurants et 20 autres dossiers en construction et va permettre de répondre à trois enjeux principaux. "Trois enjeux principaux ont été au préalable identifiés au cours de réunions avec des élus du territoire et aussi des représentants de la société civile," a tenu à rappeler Anne Claude Tusseau, déléguée générale du Grand Bergeracois. "Il s'agit notamment d'offrir plus de valeur ajoutée sur ce territoire à partir des activités déjà présentes dans un contexte où le tissu économique a subi de profondes mutations. Il y a eu notamment un effondrement de l'activité productive concurrentielle. Il ne faut pas oublier que le grand Bergeracois souffre de profondes fragilités sociales avec un taux de chômage élevé et un taux de précarité importante. Le seuil de pauvreté est supérieur à 17 %. Le deuxième enjeu est de réaffimer la vocation agricole et productive du territoire, notamment en consommant localement. Le troisième enjeu est de renforcer l'attractivité et le rayonnement du grand Bergeracois, notamment se démarquer de la métropole bordelaise en valorisant ses atouts." La question des mobilités en milieu rural, notamment le ferroviaire avec la ligne Bergerac-Sarlat, est sous jacente de ce troisième enjeu. Elle a été abordée par plusieurs élus, président d'EPCI. "Le contrat concerne également le tourisme, la préservation des milieux naturels,  la culture comme levier de développement, le projet alimentaire du territoire avec la structuration de filières et la création de nouveaux débouchés, notamment par la présence des deux abattoirs. Ce contrat concerne également le soutien régional à l'ingénierie, en particulier dans les domaines de l'économie et de l'emploi avec des mises à disposition de personnel," précise Christophe Cathus, conseiller régional du territoire.

Des exemples de projets inscrits au contrat

 37 projets structurants ont été retenus, une vingtaine d'autres dossiers sont sur les rails. Pour la Région, il s'agit d'un engagement financier de 5,1 millions auxquels s'ajoutent plus de 100 000 euros d'aide à l'ingénierie, ainsi que le dispostif Cadet (contrat néo-aquitain de développement territorial.)  Vincent Bergeon, le directeur de l'interprofession des vins de Bergerac et de Duras a présenté le projet Vitirev qui concerne des pratiques viticoles plus respectueuses de l'environnement, en limitant au maximum le recours aux pesticides et l'émergence de projets au sein de l'ensemble de la filière en faveur de la transition environnementale : expérimentations, stations métérologiques, certifications des vignobles. Karima Giresse, directrice du CTIFL (centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) de Lanxade a présenté le projet de plateforme d'innovation pour les agroéquipements dédiées aux fruits et légumes. "Ce dossier appelé Titec vise d'abord à travailler la réduction de produits phytosanitaires avec des alternatives qu'elles soient mécaniques ou via des solutions de bio controles. Il s'agit de créer les outils qui seront utilisés demainC'est le seul centre qui aura cette spécialisation de robotique agricole et il devrait être opérationnel l'an prochain." Le domaine social n'est pas pas oublié dans ce contrat de territoire, avec par exemple le projet de la maison d'enfants Saint Joseph, qui met en oeuvre des solutions pour permettre l'inclusion de jeunes majeurs par l'accès au logement, à bas coût, de qualité et de proximité. 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5408
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !