Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La Région veut soutenir la revitalisation des centres bourgs

16/09/2018 | Une réunion du groupe de travail sur les centre-bourgs, dans le cadre de la Conférence Territoriale de l’Action Publique s'est tenue cette semaine à Périgueux.-

Germinal Peiro, Martine Pinville et Laurence Rouède, conseillères régionales

La loi NOTRe du 7 août 2015, portant sur la nouvelle organisation territoriale, a attribué à la Région la compétence de chef de file en matière de développement économique et d'aides aux entreprises. Cette semaine a eu lieu à Périgueux, une réunion du groupe de travail de la Conférence Territoriale de l’Action Publique de la Région Nouvelle-Aquitaine sur les politiques de soutien à la revitalisation des centres bourgs, en présence de Germinal Peiro et Martine Pinville, conseillère régionale et ancienne Secrétaire d’État chargée du commerce et Laurence Rouede, conseillère régionale .

"Le souci de l'aménagement du terriroire passe réellement pour nous, par le maintien de la vie économique et sociale dans les anciens chefs lieux de canton, qui sont des éléments structurants où l'on trouve un collège, un centre de secours, des médecins et des commerces. C'est à partir de ces centres bourgs, que l'on peut aménager le territoire avec autour des communes qui pour beaucoup d'entres elles ont perdu tout commerce et tout service public. C'est la réalité de la Dordogne." Tel est le constat que fait Germinal Peiro, président du conseil départemental de la Dordogne, à l'issue d'un atelier décentralisé à Périgueux sur les politiques de soutien de la Région à la revitalisation des centres bourgs. Cette réunion de travail de la conférence territoriale de l'Action publique de la Région Nouvelle-Aquitaine a accuelli des élus de Dordogne, des autres départements de la Nouvelle-Aquitaine, des techniciens et des collectivités.
Avec la Loi Nôtre, la Région est devenue le chef de file en matière de développement économique. Cette réunion de travail était présidée par Martine Pinville, conseillère régionale et ancienne Secrétaire d’État chargée du commerce et Laurence Rouède, conseillère régionale, et présidente du conseil d'administration de l'EPF (outil d'améngement foncier auquel le département de la Dordogne a adhéré). "Dans le cadre de ces réunions de travail, et de l'aménagement du territoire, on a mis en évidence qu'il y avait une dévitalisation des centres bourgs surtout en zones rurales, précise Martine Pinville. "Un des objectifs de la Région est donc de retravailler à la revitalisation des centres bourgs et la redynamiser les centres des petites villes, en identifiant les besoins et les attentes. Tout ceci ne peut se faire qu'en étroit partenariat avec les territoires eux mêmes, les collectivités et les communautés de communes", explique Martine Pinville. Les échanges au cours de cette réunion ont permis d'identifier les difficultés de ces communes. Exemple, le développement de zones commerciales en périphérie  qui crée une concurrence. 

Une politique de soutien et d'accompagnement 

Il s'agit de conduire une politique de soutien et d'accompagnement au niveau régional pour maintenir un certain équilibre entre les territoires et éviter ainsi une fracture. Martine Pinville évoque une co-construction avec les départements et les collectivités qui le souhaitent sans perdre de vue l'objectif principal : que les territoires ruraux continuent  à avoir un développement économique et être attractifs. Les enjeux et défis pour répondre à cette problématique  de rééquilibrage territorial sont nombreux : ils concernent le logement, l'économie, la question des mobilités, la démographie.
"Parmi les mesures fortes envisagées, souligne Laurence Rouède, celle de refuser les extensions commerciale en périphérie, ou en tant que conseillers régionaux siègeant dans les CDAC de se positionner contre ce qui viendra nuire à la vitalité du centre de la petite ville ou du centre bourg. Il s'agit de freiner les mauvaises pratiques."
La prochaine réunion de la Conférence Territoriale de l’Action Publique de la Région Nouvelle-Aquitaine aura lieu en novembre à Bordeaux et le sujet sera abordé lors de la plenière de décembre à Bordeaux. Le département de la Dordogne est l'un des premlers à vouloir contractualiser avec la région sur cette question d'aménagement territorial. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !