Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

  • 27/02/20 | La Rochelle : les services municipaux réintègrent l'Hôtel de ville

    Lire

    Suite à la réouverture de l'Hôtel de ville de La Rochelle après 6 années de travaux, l'accueil des services municipaux se fait dorénavant à l'Arsenal, 8 place J-B Marcet, de 8 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi. L’Hôtel de Ville héberge désormais le cabinet du maire et les élus peuvent y recevoir les citoyens sur RDV. Les cérémonies et mariages y sont de nouveau organisés, ainsi que les visites touristiques. La cour sera librement accessible au public de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 10 h à 18 h le samedi.

  • 27/02/20 | Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

    Lire

    Lancement d’une campagne de dépistage national du cancer colorectal par le Centre régional de Coordination des dépistages des Cancers de Nouvelle Aquitaine. Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de 17 000 décès. Détecter ce cancer grâce au dépistage peut guérir 9 cas sur 10. Pour sensibiliser à cette démarche, une marche bleue est organisée ce dimanche 1er mars à partir de 10h sur le parvis de la Maison Éco citoyenne à Bordeaux.

  • 27/02/20 | Le quartier Terre Sud à Bègles labellisé EcoQuartier 2019

    Lire

    La Ville de Bègles vient d'être récompensée pour son projet d’aménagement du quartier Terre Sud, au titre du Label ÉcoQuartier 2019. Le 5 février dernier, le label lui a été décerné par le ministre Julien De Normandie, aux côtés de six autres communes françaises. Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, recevra les acteurs ayant participé à la démarche de labellisation, mardi 3 mars, à 11h30, au Café de la Route.

  • 26/02/20 | Nouvelle-Aquitaine : la région veut anticiper l'évolution du coronavirus

    Lire

    L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine renforce son organisation pour faire face à une éventuelle évolution du coronavirus. Les tests de diagnostics peuvent aujourd'hui être réalisés au CHU de Bordeaux, de Limoges et bientôt de Poitiers. Pour augmenter la capacité de ces 3 hôpitaux, 14 autres hôpitaux ont été mobilisés : Angoulême, La Rochelle, Saintonge, Brive, Périgueux, Libourne, Mont-de-Marsan, Dax, Agen, Pau, Côte Basque, Niort, Tulle et Guéret.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | « La revégétalisation ne signifie pas uniquement planter des arbres » Thomas Cazenave, candidat LREM à la mairie de Bordeaux…

30/08/2019 | Thomas Cazenave, candidat LREM aux municipales à Bordeaux mise sur la transition écologique

Thomas Cazenave candidat LREM municipales Bordeaux 2020

La revégétalisation de la ville et la restructuration des services publics. Tels sont les deux axes forts du programme de Thomas Cazenave, candidat LREM à la mairie de Bordeaux pour les prochaines échéances électorales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains. « C’est certain, la transformation n’est pas chose aisée mais c’est possible ! » n’a de cesse de répéter le délégué Interministériel à la Transformation Publique. Son but, engager une véritable mutation environnementale afin de faire de Bordeaux « la championne du monde de la transition écologique »…

« A la fin de la mandature, la surface d’espaces verts aura doublé à Bordeaux. » Thomas Cazenave a fait de la transition écologique son cheval de bataille pour cette campagne des municipales dans la capitale girondine. Candidat qualifié de « parachuté » pour les uns et de « légitime » pour les autres, il n’a qu’une seule idée en tête celle de repenser la ville afin que la pierre s’unisse au végétal. Pour ce faire, il souhaite ériger une boucle des quartiers où des ilots de végétation côtoieraient les usagers des transports doux. « La circulation sera entièrement sécurisée, assure le candidat. Tous les quartiers seront ainsi accessibles. » Mais cette boucle végétale aura-t-elle des impacts sur la circulation automobile, traversera-t-elle des voies de circulation ? « Pour l’instant nous sommes en train de plancher dessus et de l'affiner », justifie ce dernier.

Mariage de la pierre et du végétal
Toujours dans le cadre de la revégétalisation de Bordeaux, Thomas Cazenave souhaite que les quais de la Garonne soient accessibles partout. « A Bacalan par exemple, nous ne pouvons nous promener. Il faut réhabiliter tous les abords du fleuve en exploitant le potentiel existant. » La Place des Quinconces est également dans la ligne de mire de l’énarque. « Aujourd’hui, cette place n’est rien d’autre qu’un lieu de passage. Reconstruisons cet endroit avec l’aide des Bordelais afin de changer son usage. » La Cité administrative serait également modifiée afin de « créer un véritable ilot de fraîcheur accessible par tous les abords ». Pour ce jeune quadragénaire, « il est indispensable de changer notre approche du quartier. Tous les 200 mètres, nous devons rencontrer un lieu végétalisé. Et cela passe également par une revégétalisation des écoles et de leurs abords. »
Mais ne vous y trompez pas. Pour Thomas Cazenave, « la revégétalisation d’une ville ce n’est pas uniquement planter des arbres ! C’est la réconciliation de la pierre avec le végétal mais aussi et surtout la réintroduction de lieux de vie baignés de la fraîcheur environnementale. Ce dessein est bel et bien un véritable projet municipal. » Et il veut aller plus loin en faisant de Bordeaux la championne du monde de la transition écologique.... Il l’assure et le martèle, il n’a pas de vision dogmatique sur la question mais cherche tout simplement à « réconcilier la pierre et le végétal ».

Refonte de l’organisation des services publics
Autre axe du programme de Thomas Cazenave, la restructuration du service public. « Nos services publics doivent être plus proches des Bordelais », précise l’ancien directeur général adjoint de Pôle emploi. Lui préconise de mailler plus finement le territoire bordelais. « Aujourd’hui, huit quartiers d’en moyenne 30 000 habitants sont comptabilisés. Afin de construire une réelle proximité entre les services de l’Etat et les besoins des usagers, le maillage territorial devra être plus fin ». Afin de construire au mieux ce pan de programme, l’équipe LREM planche sur la mise en place de micro-quartiers et de conciergerie de services publics. Il insiste, « le service public doit s’adapter aux usagers. Modifier les horaires des fonctionnaires n’est pas un sujet tabou. Lorsque j’étais à la direction générale adjointe de Pôle emploi nous avons changé les heures de travail et intégré notamment la dématérialisation des démarches. C’est certain que la transformation n’était pas évidente à faire, mais tout s’est bien passé car le projet était bien expliqué et compris de tous. »

Nouvelle méthode de gestion
Haut fonctionnaire de l’Etat qu’il est, Thomas Cazenave pose un regard appuyé sur les finances publiques. Ce dernier trouve que la méthode de gestion à Bordeaux ne convient pas. Le pont Simone Veil en est une illustration parfaite pour lui. « Aujourd’hui, il n’est plus question de s’interroger sur les bienfaits d’un pont reliant la rive droite à la rive gauche quand on connaît les problèmes de mobilité notamment. Ce pont doit être fini c’est tout ! Et nous devons redonner confiance aux habitants des deux rives qui attendent cette liaison avec impatience ainsi qu’au promoteur et à tous les autres acteurs liés de près ou de loin à cette infrastructure. » Il tient également à mettre en lumière le manque d’investissement dans certains secteurs comme « dans celui des espaces verts où 10 millions d’€ supplémentaires auraient pu être investis ou encore dans celui des écoles où 20 millions d’€ n’ont pas été utilisés aussi. Il est urgent de réinventer un nouveau mode de gestion ! »   
Et pour mener à bien tous ces projets, Thomas Cazenave l’assure, il n’augmentera pas les impôts durant toute sa mandature.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5143
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !