Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : Les retraités lot-et-garonnais battront le pavé le 18 décembre à 15 h 00 devant la Préfecture à Agen. "Déçus par les annonces du Président E. Macron" , ces derniers préciseront leurs revendications auprès de la Préfète.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La saison estivale approche, les interdictions de consommer des d'huîtres du bassin d'Arcachon reprennent...

28/04/2011 |

Les huîtres du banc d'Arguin sont interdites à la consommation

Jeudi 21 avril, la préfecture de Gironde a interdit temporairement la consommation des huîtres du banc d'Arguin, sur le bassin d'Arcachon, en raison de la présence de toxines au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini. Depuis des années, les ostréiculteurs critiquaient le test souris, jugé trop sensible, et réclamaient aux autorités l'arrivée du test chimique. Ils ont fini par obtenir gain de cause. Mais, aujourd'hui, il apparaît de plus en plus évident que le problème est ailleurs. Peut-être, vient-il de la qualité des eaux du bassin d'Arcachon...

Les résultats des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l'Ifremer ont conduit le préfet de la Gironde à interdire à compter de jeudi la pêche, le ramassage, le transport, le stockage, la purification, l'expédition, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine des huîtres en provenance du banc d'Arguin", indique le communiqué de la préfecture. Cette décision fait suite à la détection de toxines lipophiles au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini. En effet, les fortes chaleurs amènent souvent le développement d'algues. Cette interdiction reste valable tant que deux résultats consécutifs d'analyse de l'Ifremer attestant du retour à la normale de leur qualité sanitaire n'auront pas été constatés.

Le wharf en question
Par ailleurs, le banc d'Arguin, qui est situé à l'entrée du bassin d'Arcachon, entre la dune du Pilat et la pointe du Cap-Ferret, sur la commune de La Teste de Buch, se trouve à quatre kilomètres du wharf. Construit en 1974, le wharf de La Salie déverse chaque jour soixante mille mètres cubes d'eaux usées, à seulement quatre cents mètres de la plage. Dans son documentaire, "Le bassin d'Arcachon, un paradis menacé", sorti récemment en salles, le photographe local, Stéphane Scotto, alerte sur cette situation. Ce n'est pas par hasard que les élus ont décidé d'implanter deux nouvelles stations d'épuration d'eau plus performantes, inaugurées en 2007 par l'ancien ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, et son prédécesseur, Alain Juppé. Ceci étant, elles ne règlent pas tous les problèmes. Elles ne peuvent pas traiter les produits chimiques contenus dans les lessives, les produits d'entretien et autres médicaments. Quant à l'usine de papier kraft implantée à Biganos dont les rejets sont contrôlés régulièrement elle utilise également, après traitement des eaux, le wharf.

On rappelera qu'une immense décharge à ordures à Audenge a été fermée en 2007. Même si une entreprise de dépollution a été décidée, il subsiste malgré tout des centaines de sacs d'amiante laissés à l'abandon, quoique protégés sous un hangar, une benne renfermant des déchets radioactifs qui dorment en attendant d'être évacués !

A l'évidence, la pollution du bassin a augmenté
A cela, il faut ajouter l'utilisation massive des pesticides ces dernières années, notamment pour la culture du maïs.  Tout ceci a amené une nouvelle espèce de spartine, plante qui contribue à l'envasement du bassin. Or, les vases renferment toute la pollution liée au nautisme. Si l'hiver est calme, l'été, 12 000 bateaux naviguent dans les eaux du bassin. Et, environ 70 % sont équipés de moteurs et certains ont une coque encore peinte avec de la peinture « antifouling », contenant des produits chimiques très nocifs pour le milieu marin. On estime que chaque été, ce sont entre 10 000 et 23 000 litres de peinture qui polluent le bassin ! Sans oublier les rejets de carburant, soit 4 000 litres par saison. Le documentaire de Stéphane Scotto est un cri d'alerte. Les ostréiculteurs s'inquiètent aussi pour leur avenir. Leur production de naissains (bébé huîtres) ne cesse de s'effondrer depuis quelques années. C'est la preuve évidente que la qualité des eaux diminuent. Il devient urgent que les élus du bassin réagissent pour endiguer cette pollution croissante.

                                                                                                                         Nicolas César

Crédit photo : AAPRA (Association Aquitaine de Promotion Agroalimentaire)

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
533
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !