Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/21 | "La Maison d'à côté" : coworking, formation et convivialité

    Lire

    La Maison d'à côté est un lieu convivial à La Souterraine, où sont proposées de multiples activités, ouvertes à toute la population dans sa diversité. C'est un espace de travail, mais aussi de détente et de loisirs. Elle accueille professionnels bénévoles et clients dans 3 domaines d'activité : location d'espace, restauration et animation. Son projet désormais est d'offrir des espaces propices au coworking pour des télétravailleurs ou travailleurs nomades, et l'animation d'un espace numérique ouvert à tous et d'ateliers de formation aux bases du numérique.

  • 25/06/21 | Limoges : PCM Trucks se diversifie dans le transport des médicaments

    Lire

    Afin d'assurer sa pérennité et son développement l'entreprise de transport routier de marchandises, PCM Trucks, s'oriente vers le marché de transports de médicaments. Une nouvelle activité qui nécessite des investissements matériels spécifiques dont la réfection complète du sol de l'entrepôt, l'acquisition d'une station de lavage pour nettoyer et désinfecter les véhicules, l'installation de chambres froides pour le stockage des médicaments ainsi que de conteneurs isothermes pour assurer la livraison à une température maîtrisée. Pour relever le défi, la société va bénéficier du soutien de l'Europe.

  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Biarritz: La carte postale qui s'est voulue rassurante de Christophe Castaner

05/07/2019 | Elle ne saurait dissimuler le dispositif de sécurité exceptionnel mis en place de Biarritz à Hendaye. En guest star,le ministre de l'Intérieur espagnol Grande Marlaska

Philippe Castaner à Biarritz

Le président de la République avait inauguré la formule. C'est à pied que le ministre de l'Intérieur a effectué hier une reconnaissance des lieux du commissariat au Bellevue, afin de livrer des images rassurantes et estivales. De vacances. Côté coulisses, et notamment lors d'un des nombreux comités de pilotage qui s'est tenu dans l'après midi, il s'est surtout agi d'affiner des mesures de sécurité exceptionnelles pour ces trois journées du G7. Auxquelles devraient être associés des chefs d'Etats africains.

Si ce n'est une arrivée différée en raison d'un vol de la ligne Air France qu'il avait empruntée, Christophe Castaner aura pu relever à quoi ressemble une saison estivale à Biarritz, la Reine des plages. Ainsi en fin de matinée. après un détour à l'Hôtel du Palais, il s'est rendu au commissariat de la ville: "Surtout répondez bien aux questions que se posent les Biarrots et les estivants, rassurez-les" a-t-il recommandé, comme Emmanuel Macron l'avait fait quelques semaines auparavant, avant de se rendre à pied et au pas de course au casino municipal, puis au Centre Bellevue sous la conduite de Michel Veunac, le maire et du préfet des Pyrénées-Atlantiques Éric Spitz. Il a pu y constater l'activité de la Perle de la Côte basque: un séminaire salle des Ambassadeurs du casino, et la préparation d'un concours international de bridge sous la Rotonde du Bellevue. Pas l'ombre d'un manifestant à l'exception de cet homme qui, à l'entrée de la place Bellevue, au loin interpelle la délégation "A bas les Ultras riches!!"

" Je sais pouvoir compter sur l’hospitalité et le sens de l’accueil des Biarrots : tout est mis en œuvre pour réduire les contraintes auxquelles pourraient être confrontés résidents et commerçants. Nous travaillons main dans la main avec les élus et les collectivités locales. Pour des raisons stratégiques, je ne vais pas vous révéler le plan de sécurité qui sera déployé, mais il a été soigneusement élaboré.", a-t-il commenté. En tous les cas chacun s'accorde à penser qu'elles seront exceptionnelles et bien au-delà de la station balnéaire.

Une visite gant de velours pour préparer un dispositif de fer dans l'après-midi sous la halle Iraty. Mais avec sourire et quiétude affichée. L'inquiétude, elle, quelque temps plus tard sera exprimée , lors d'un déjeuner prévu à la sous-préfecture de Bayonne,  par le maire d'Hendaye Kotte Ecenaro.

En effet, après moulte négociations entre l'État, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et les associations altermondialistes, c'est la ville frontalière qui a été choisie. " Si nous partageons une certaine quiétude par rapport à l'organisation de ce contre sommet par les organismes altermondialistes locaux que nous connaissons bien" exprimera plus tard  le maire "et avec lesquels nous passons des contrats moraux qui sont généralement respectés, cela pose de sérieux de problèmes de sécurité, on se prépare à l'hypothèse que certains tiendraient des manifestations ailleurs.".
Du président de la République, aux réunions d'information organisées par les représentants de l'État, il a été répété sur tous les tons qu'au nom de la libre expression la tenue d'un contre sommet du G7 était tout à fait légitime et souhaitable. "La surveillance de ce lieu sera protégée", a assuré le ministre avec la même surveillance que le site lui-même mais plus discrètement". C'est le vœu du maire d'Hendaye qui souhaite, par-dessus tout, éviter tout signe de provocation.

Hendaye: rencontre symbolique avec le ministre de l'Intérieur espagnol

 Hendaye: Christophe Castaner  et le ministre de l'intérieur espagnol

 C'est peut-être aussi dans cette perspective qu'en fin d'après-midi une rencontre au commissariat de la Police de l'Air et des frontières a été organisée sous l'œil des caméras et des objectifs entre Christophe Castaner et son homologue espagnol, Fernando Grande Marlaska afin de souligner la collaboration des deux Etats sur les dispositifs d'anticipation de sécurité pour le G7 "pour des raisons d'amitié mais aussi stratégiques dans ce cadre. Pour évoquer aussi "la lutte menée par la France et par l'Espagne  contre toute forme d'immigration irrégulière en particulier les passeurs, marchands de mort."

Au terme de cette journée Christophe Castaner en compagnie du ministre espagnol a conclu:

"Pour des raisons stratégiques, je ne vais pas vous révéler le plan de sécurité qui sera déployé, mais il a été soigneusement élaboré et revêt un caractère exceptionnel. Il est essentiel de garantir le droit de manifester, nous les accompagnerons. Si elles sont violentes, nous les neutraliserons."

Et en même temps, le contre-sommet s'organise à Hendaye

Dans la lignée des contre-sommets qui ont forgé le mouvement altermondialiste, la réponse citoyenne s’annonce importante encore, cette année au Pays basque, terre de résistances. Pour y défendre sa volonté d’un monde plus juste et désirable, Attac y participe pleinement, aux côtés de nombreuses associations, syndicats et citoyen·ne·s et vous y donne bien sûr rendez-vous. Ensemble, éteignons les sept brasiers du capitalisme !" peut-on lire sur le réseau social des organisateurs du contre sommet.

Ce contre-sommet mêlera actions, réflexions et débats et plus de 90 organisations du Pays Basque, de France et d’Europe ont fait savoir qu'elles y participeront.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le taux de participation sera un élément déterminant dimanche prochain Politique | 24/06/2021

Départementales en Dordogne : Un deuxième tour gagnant pour les sortants ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois