Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Biarritz: La carte postale qui s'est voulue rassurante de Christophe Castaner

05/07/2019 | Elle ne saurait dissimuler le dispositif de sécurité exceptionnel mis en place de Biarritz à Hendaye. En guest star,le ministre de l'Intérieur espagnol Grande Marlaska

Philippe Castaner à Biarritz

Le président de la République avait inauguré la formule. C'est à pied que le ministre de l'Intérieur a effectué hier une reconnaissance des lieux du commissariat au Bellevue, afin de livrer des images rassurantes et estivales. De vacances. Côté coulisses, et notamment lors d'un des nombreux comités de pilotage qui s'est tenu dans l'après midi, il s'est surtout agi d'affiner des mesures de sécurité exceptionnelles pour ces trois journées du G7. Auxquelles devraient être associés des chefs d'Etats africains.

Si ce n'est une arrivée différée en raison d'un vol de la ligne Air France qu'il avait empruntée, Christophe Castaner aura pu relever à quoi ressemble une saison estivale à Biarritz, la Reine des plages. Ainsi en fin de matinée. après un détour à l'Hôtel du Palais, il s'est rendu au commissariat de la ville: "Surtout répondez bien aux questions que se posent les Biarrots et les estivants, rassurez-les" a-t-il recommandé, comme Emmanuel Macron l'avait fait quelques semaines auparavant, avant de se rendre à pied et au pas de course au casino municipal, puis au Centre Bellevue sous la conduite de Michel Veunac, le maire et du préfet des Pyrénées-Atlantiques Éric Spitz. Il a pu y constater l'activité de la Perle de la Côte basque: un séminaire salle des Ambassadeurs du casino, et la préparation d'un concours international de bridge sous la Rotonde du Bellevue. Pas l'ombre d'un manifestant à l'exception de cet homme qui, à l'entrée de la place Bellevue, au loin interpelle la délégation "A bas les Ultras riches!!"

" Je sais pouvoir compter sur l’hospitalité et le sens de l’accueil des Biarrots : tout est mis en œuvre pour réduire les contraintes auxquelles pourraient être confrontés résidents et commerçants. Nous travaillons main dans la main avec les élus et les collectivités locales. Pour des raisons stratégiques, je ne vais pas vous révéler le plan de sécurité qui sera déployé, mais il a été soigneusement élaboré.", a-t-il commenté. En tous les cas chacun s'accorde à penser qu'elles seront exceptionnelles et bien au-delà de la station balnéaire.

Une visite gant de velours pour préparer un dispositif de fer dans l'après-midi sous la halle Iraty. Mais avec sourire et quiétude affichée. L'inquiétude, elle, quelque temps plus tard sera exprimée , lors d'un déjeuner prévu à la sous-préfecture de Bayonne,  par le maire d'Hendaye Kotte Ecenaro.

En effet, après moulte négociations entre l'État, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et les associations altermondialistes, c'est la ville frontalière qui a été choisie. " Si nous partageons une certaine quiétude par rapport à l'organisation de ce contre sommet par les organismes altermondialistes locaux que nous connaissons bien" exprimera plus tard  le maire "et avec lesquels nous passons des contrats moraux qui sont généralement respectés, cela pose de sérieux de problèmes de sécurité, on se prépare à l'hypothèse que certains tiendraient des manifestations ailleurs.".
Du président de la République, aux réunions d'information organisées par les représentants de l'État, il a été répété sur tous les tons qu'au nom de la libre expression la tenue d'un contre sommet du G7 était tout à fait légitime et souhaitable. "La surveillance de ce lieu sera protégée", a assuré le ministre avec la même surveillance que le site lui-même mais plus discrètement". C'est le vœu du maire d'Hendaye qui souhaite, par-dessus tout, éviter tout signe de provocation.

Hendaye: rencontre symbolique avec le ministre de l'Intérieur espagnol

 Hendaye: Christophe Castaner  et le ministre de l'intérieur espagnol

 C'est peut-être aussi dans cette perspective qu'en fin d'après-midi une rencontre au commissariat de la Police de l'Air et des frontières a été organisée sous l'œil des caméras et des objectifs entre Christophe Castaner et son homologue espagnol, Fernando Grande Marlaska afin de souligner la collaboration des deux Etats sur les dispositifs d'anticipation de sécurité pour le G7 "pour des raisons d'amitié mais aussi stratégiques dans ce cadre. Pour évoquer aussi "la lutte menée par la France et par l'Espagne  contre toute forme d'immigration irrégulière en particulier les passeurs, marchands de mort."

Au terme de cette journée Christophe Castaner en compagnie du ministre espagnol a conclu:

"Pour des raisons stratégiques, je ne vais pas vous révéler le plan de sécurité qui sera déployé, mais il a été soigneusement élaboré et revêt un caractère exceptionnel. Il est essentiel de garantir le droit de manifester, nous les accompagnerons. Si elles sont violentes, nous les neutraliserons."

Et en même temps, le contre-sommet s'organise à Hendaye

Dans la lignée des contre-sommets qui ont forgé le mouvement altermondialiste, la réponse citoyenne s’annonce importante encore, cette année au Pays basque, terre de résistances. Pour y défendre sa volonté d’un monde plus juste et désirable, Attac y participe pleinement, aux côtés de nombreuses associations, syndicats et citoyen·ne·s et vous y donne bien sûr rendez-vous. Ensemble, éteignons les sept brasiers du capitalisme !" peut-on lire sur le réseau social des organisateurs du contre sommet.

Ce contre-sommet mêlera actions, réflexions et débats et plus de 90 organisations du Pays Basque, de France et d’Europe ont fait savoir qu'elles y participeront.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3392
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !