Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Landes: le Conseil général ne veut plus de poids lourds sur ses petites routes

19/01/2015 | Le Conseil général des Landes, s'est réuni en session spéciale pour tenter de remettre les poids lourds à leur place: sur les autoroutes.

Session spéciale du Conseil général des Landes ce 19 janvier 2015

Avec l'A65 à l'est entre Langon et Pau et l'A63 à l'ouest entre Bordeaux et l'Espagne, le Département des Landes ne manque pas d'infrastructures autoroutières. Mais, pour éviter les péages, nombre de poids lourds en transit par le département empruntent les petites routes départementales, quitte à rallonger leurs trajets de quelques dizaines de kilomètres. Des arrêtés ont déjà été pris pour interdire ces circulations parallèles sur certains des axes départementaux, mais le phénomène ne cesse de croître. Pour y répondre, le Conseil général des Landes organisait une session spéciale sur le sujet ce 19 janvier en présence de toutes les parties prenantes.

Le transfert du trafic poids lourds sur les axes secondaires, pour éviter les péages autoroutiers n'est pas nouveau, mais avec la mise en péage de l'A63 en 2013 et une A65, souvent citée comme l'une des autoroutes les plus chères de France, le problème commence à agacer sérieusement dans le département des Landes. D'autant que bien souvent, les arrêtés d'interdiction de circulation sur des itinéraires parallèles, entraînent une nouvelle stratégie de contournement.
Une mauvaise habitude qui engendre nuisances et dangers pour les riverains des nombreux villages traversés, mais aussi une usure accélérée de ces routes qui n'ont ni la vocation ni la capacité à recevoir, pour certaines d'entre elles désormais, jusqu'à 1000 camions par jour.
Un problème au final partagé tant par les élus du conseil général, par les populations et élus des communes traversées,ainsi que par l'Etat du point de vue de la sécurité routière ou encore par les sociétés autoroutières en termes de manque à gagner... C'est donc avec une vision large et en présence de chacun de ces acteurs, que s'est tenue la session plénière spéciale de ce 19 janvier, Préfet des Landes et représentants de la gendarmerie compris.

Une hausse de plus de 40%Si la question inquiète de manière globale, certains axes et communes sont particulièrement concernés par le phénomène, explique Jean-Paul Couffinhal, Directeur du service de l'aménagement au Conseil général des Landes. C'est notamment le cas de Saugnacq-et-Muret, Moustey ou encore Grenade-sur-l'Adour où à chaque entrée de la commune, un panneau affiche la colère des habitants face à l'augmentation du trafic de poids lourds. Avec une augmentation de 30% de ce trafic en 2 ans, ce sont aujourd'hui plus de 500 camions par jour, qui empruntent le cente ville de la bastide landaise.
Autre exemple, sur la RD 834 entre Saugnacq-et Muret, et Mont-de-Marsan, le trafic poids lourds est en hausse de plus de 40% , soit 462 poids lourds de plus par jour en 2014, par rapport à 2012. Et ce n'est pas un hasard, ceux qui n'empruntent pas la sortie de Saugnacq-et-Muret, doivent en passer par le premier péage de l'A63 en venant de Bordeaux. Et les exemples sont multiples.

A l'entrée de Grenade sur l'Adour, les habitants affichent leur colère

Contraindre les poids lourds à emprunter les autoroutesQuant aux solutions envisagées, le Président du Conseil général Henri Emmanuelli, et d'autres avec lui, suggèrent aux représentants des sociétés autoroutières qu' « il serait bon de faire un effort sur les tarifs, et pourquoi pas mettre en place des formules d'abonnements? » Une idée, qui ne soulève pas l'enthousiasme du côté d'A'lienor, ASF ou autre Atlandes ; d'autant que leurs présidents et directeurs, expliquent pour certains que des remises existent déjà en fonction du caractère polluant des camions, et pour d'autres que des politiques d'abonnement sont en discussion avec les fédérations de transporteurs.

Plus efficace sans doute, les conseillers généraux, à l'issue de cette session spéciale ont voté deux motions, dont l'une tend à contraindre les poids lourds en transit à emprunter les autoroutes A 63 et A 65. Le texte voté à l'unanimité, demande à l'Etat (seul compétent en la matière) d'interdire la circulation "aux poids lourds de plus de 7,5t en transit sur la RD 834 entre Saugnac-et-Muret et Mont-de-Marsan, ainsi que sur la RD 651 entre Sore et Mont-de-Marsan". Une solution que le Préfet Claude Morel préconise également. Un accord de principe laissant donc présager une concrétisation de cette interdiction relativement rapide. En outre, pour diminuer la pression du trafic des camions sur Grenade-sur-l'Adour, le texte affirme la nécessité de favoriser l'itinéraire Aire-sur-l'Adour - Mont-de-Marsan par les RD 934 et 30, par le carrefour des Arbouts, plus au nord, pour une durée de trajet qui plus est tout à fait comparable.

Etats des lieux des flux de poids lourds sur les routes landaises et leur évolution entre 2012 et 2014

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3393
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !