18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Landes : droite et centre à l'assaut du Conseil général

25/02/2015 | Petite enfance, grand âge : Darrieussecq veut "prendre à bras le corps les compétences premières" du département

DarrieussecqCouleursLandes

Après un début de campagne axé sur la critique du bilan de 33 ans d'Henri Emmanuelli à la tête du Conseil général des Landes, l'équipe Couleurs Landes a présenté son projet pour le département ce mercredi à Benquet, près de Mont-de-Marsan, à moins d'un mois du premier tour des élections départementales (22 et 29 mars) dont l'issue reste incertaine.

« Il faut prendre à bras le corps les compétences premières » du département sur l'action sociale notamment, et « faire en sorte d'apporter les services utiles à la population en en faisant un levier pour l'économie et l'emploi », a d'emblée souligné Geneviève Darrieussecq, chef de file de la droite et du centre, quand son collègue UMP Arnaud Tauzin, à ses côtés, critiquait le camp socialiste pour sa « politique sectaire qui n'a pas renouvelé ses idées » en trois décennies au pouvoir.

"Habitat regroupé" pour seniorsEntourée de plusieurs autres candidats, la maire MoDem de Mont-de-Marsan a notamment estimé que le défi du vieillissement n'avait pas été anticipé par l'équipe sortante qui « a regardé pousser les champignons et passer les palombes ». Parmi ses propositions en la matière, Couleurs Landes propose de rendre possible un « parcours résidentiel » pour les seniors autonomes, et de mettre en place un projet « Habitat regroupé » pour les personnes âgées souhaitant rester dans leur village sans pour autant être dans une structure médicalisée. En cas de victoire, la droite poursuivrait par ailleurs l'étude sur le village Alzheimer lancée par le Conseil général sortant.

Côté petite enfance, relevant que les demandes des familles vont plutôt vers la garde collective, Mme Darrieussecq a souhaité un « Plan crèches » départemental pour réfléchir au « maillage le plus pertinent », espérant aussi développer les micro-crèches sur les zones rurales.

Pour les jeunes qui, selon elle, « n'ont pas besoin que d'aides mais de considération, de confiance, de formation et d'emploi », il faut notamment développer les formations supérieures dans le département avec un campus Landes à deux pôles, Dax et Mont-de-Marsan. 50 missions de service civique seront également ouvertes aux jeunes (ambassadeurs de gestes éco-citoyens dans les collèges, accompagnateurs de personnes âgées...)

« Une action forte sur les logements sociaux » sera par ailleurs menée. Objectif : 5.000 nouveaux logements aidés d'ici la fin du mandat.

Fédérer les énergies privéesCôté activité économique dont la compétence pourrait basculer à la région en 2016, le département devra, « par ses aides, être un levier pour le développement de l'emploi et la richesse économique », a affirmé la candidate centriste. « Nous pourrons toujours être les fédérateurs des énergies privées et des filières nouvelles des énergies renouvelables ou de l'économie circulaire par exemple ». Mais a-t-elle martelé, « ce n'est pas notre rôle d'investir dans des projets de golf ou de vague artificielle » comme veut le faire l'Assemblée sortante.

En matière de tourisme, il faudra développer la « marque Landes », nature préservée, entre nouveaux outils numériques et projet éco-touristiques. Et pourquoi pas penser une destination culturelle avec le Musée Despiau-Wlérik comme tête de pont, « même si on n'est pas Bilbao »...

Saluant enfin les innovations de Pulseo (Dax), SoWat (Mont-de-Marsan), DomoLandes (Saint-Geours-de-Maremne) et bientôt AgroLandes (Haut-Mauco), Mme Darrieussecq a souhaité la création d'une « grande technopôle landaise » pour mutualiser leurs moyens de fonctionnement, de recherche et de promotion. Sans manquer de déplorer la non-intégration du Marsan Agglomération au « très beau projet » AgroLandes : une marque de la gouvernance autocentrée de la présidence Emmanuelli, selon elle. « Tout élu du territoire sait qu'il y a du clientélisme », a rajouté Arnaud Tauzin. Pour la droite, il s'agira donc d'être « fédérateur, facilitateur et apaisant », en particulier au niveau des intercommunalités et des communes. Un conseil des exécutifs landais sera ainsi mis en place, regroupant présidents d'interco et représentants des communes pour « définir ensemble les axes de développement du département ». Et pour montrer l'exemple, les indemnités des élus départementaux seront versées en fonction de la présence en séances et dans les commissions.

Une question reste à trancher en cas de victoire de la droite et du centre : qui sera le président de l'exécutif ? « D'abord soyons élus ! », a éludé Mme Darrieussecq qui devrait alors choisir entre sa mairie et l'Hôtel du département. Si elle gagne son canton et qu'elle le souhaite, personne ne s'opposera à ce que ce soit elle, a récemment lâché Arnaud Tauzin.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
17652
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Cyrano | 26/02/2015

C'est tout ? Quel battage pour si peu de fond...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
La MSP de Monflanquin Politique | 18/10/2017

« La baisse vertigineuse du nombre de médecins n’a pas eu lieu ! » Joël Hocquelet, vice-président du CD47 en charge de la démographie médicale

Maison du Département Politique | 17/10/2017

Charente-Maritime : le très haut débit et le DOB en tête des débats de la session d'automne

IJBA Politique | 10/10/2017

A l’IJBA , Edwy Plenel lance la 9ème édition de la Fabrique de l’info

Virginie Calmels Politique | 09/10/2017

Région Nouvelle Aquitaine : l'opposition fait les comptes

Jacqueline Gourault était l'invitée de l'Union des maires de la Dordogne Politique | 07/10/2017

Jacqueline Gourault a tenté de rassurer les élus locaux

TGV Politique | 06/10/2017

Tribune Libre: Liaisons TGV, illusions LGV

Nouvelle-Aquitaine THD Politique | 03/10/2017

Fibre : la Nouvelle Aquitaine met les doigts dans la prise

PosteCD40 Politique | 03/10/2017

Mieux vieillir à domicile : vers la généralisation du test landais avec la Poste

Didier Delanis Président de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne CIED Moyenne Garonne Politique | 29/09/2017

« Pour l’Europe soyons déterminés ! » Didier Delanis, président de la Maison de l’Europe/CIED 47

Lancement d'EMPLEO par Mikel Antón, Dir Affaires Européennes du Gouv. Basque, Izaskun Goñi, DG Politique Économique, Commerciale et de Travail du Gouv. de Navarre et Andde Sainte-Marie, conseiller rég Montagne et Pastoralisme Nouvelle-Aquitaine Politique | 27/09/2017

Nouvelle-Aquitaine, Euskadi et Navarre travaillent à un bassin d'emploi eurorégional

Les élus des deux Charentes Politique | 27/09/2017

Les deux Charentes se penchent sur le réseau ferroviaire

Martine Jardiné Politique | 25/09/2017

En Gironde, un nouveau schéma de développement social en préparation

Jean-Pierre Moga et Christine Bonfanti-Dossat Politique | 25/09/2017

Christine Bonfanti-Dossat et Jean-Pierre Moga élus sénateurs de Lot-et-Garonne

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 24/09/2017

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques

MLubin Politique | 24/09/2017

Dans les Landes, le PS conserve ses deux sièges de sénateurs