Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le CESER veut « faire territoire (s) » en Nouvelle-Aquitaine

26/12/2017 | C'est jeudi dernier que la section Veille et Prospective du CESER s'est réunie pour traiter de la question : « comment faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine » ?

CESER fairre territoire une

C'est en l'absence de Jean-Pierre Limousin, Président du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional, que la section Veille et Prospective s'est réunie, jeudi dernier, pour présenter le rapport : « comment faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine ». Une question particulièrement pertinente car traitée dans le cadre d'un agenda particulier coïncidant avec la fusion des trois anciennes Régions ainsi que des trois CESER. Dès lors, comment « faire territoire-s », c'est à dire, arriver à une unité territoriale sur une superficie aussi étendue et diversifiée que celle de la Nouvelle-Aquitaine ? Une question à laquelle la section a tenté de répondre en avançant plusieurs pistes qui restent, bien sûr, à mettre en pratique.

Véritable enjeu, surtout depuis la création de la nouvelle grande Région - « d'une superficie égale à celle de l'Autriche », rappelle Jean-Michel Gautheron (JCE) - la question de « faire territoire-s » repose sur l'idée de réussir à créer un projet commun, de gommer les frontières en conservant les aspérités des territoires. Un véritable challenge qui passe par diverses approches ayant trait tant au territoire considéré, qu'à ses habitants ou encore aux politiques territoriales envisagées.

L'importance du maillage et de la proximité

« Il n'y a de territoire que si les instances économiques, l'aménagement territorial, la culture, la représentation politique, syndicale ou encore religieuse s’interpénètrent » note d'emblée Frantz Jénot, membre de l'Université de Poitiers et Président de l'IRQUA Poitou-Charentes. Une affirmation qu'il nuance aussitôt, compte tenu des différences de concentration des habitants et des activités sur le territoire, ainsi que des dynamiques variant selon qu'il s'agisse de métropoles ou de zones rurales. L'idéal étant un maillage tenant compte des inégalités afin que les populations soient intégrées en respectant leur identité locale. Autre facteur majeur pris en compte par cette étude : la proximité. L'objectif étant, là, d'apporter une réponse aux défis et attentes de la société française en « débloquant les territoires, valorisant les savoir-faire locaux, en restaurant la confiance et en remettant les relations humaines au cœur de l'échange », note Alain Leyrat, rapporteur du projet et membre de la CFDT. Une proximité qui se traduit pour la section Veille et Prospective, notamment par : la consommation de produits locaux (grâce aux AMAP, aux épiceries associatives, ou à l'artisanat), l'essor des monnaies locales (pour relocaliser l'acte d'achat), l'économie dite « circulaire » (capitale pour la consommation des ressources locales, dont les matières premières recyclées) et l'échange de services entre habitants. A ce titre, des écosystèmes hybrides tels que Darwin ou les usines nouvelles installées sur l'ancienne filature de Ligugé sont des options intéressantes. Petit bémol : « la façon dont les collectivités vont pouvoir accompagner ces projets difficiles à appréhender pour leur logique très sectorisée ».

Des acteurs et des politiques locales

Invité en tant que grand témoin, Olivier Bouba-Olga, économiste et professeur des Universités, Université de Poitiers) évoque, quant à lui la façon dont on pense les politiques de développement économique des territoires, aujourd'hui. En cause ? Une obsession du modèle générique de développement (« il faut faire du sur-mesure et non du prêt-à-porter ») et la question de la gouvernance et de l'inter-territorialité (« il faudrait que les territoires prennent conscience des systèmes d'interdépendance dans lesquels ils sont plongés et échangent avec leurs voisins dont ils partagent une ou plusieurs problématiques à régler ». Enfin, et non des moindres, la question du dynamisme des acteurs sur le terrain, qui s'avère primordial pour le développement de territoires a également été évoquée. Avec, en premier lieu, le recul de la participation sur invitation. « Il y a une défiance envers les gouvernants. On a du mal à mobiliser et plus de 70% de la population pense que notre démocratie fonctionne mal », précise Jany Rouger, personnalité qualifiée et membre du collège 4. Un problème qui conduit à repenser les formes de participation, notamment au travers de l'utilisation d'internet (« des sites de pétition en ligne, aujourd'hui, peuvent transformer les décision publiques »). Fédérer la population autour de défis communs et retrouver la fierté et le désir de faire ensemble a également été proposé. Quant au rapport (qui n'est pas une fin en soi mais permet de lancer la réflexion sur cette thématique), il est consultable sur la page facebook « faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine ».

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
28703
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !