Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzin.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/10/18 | 3ème édition du Linkteens à Libourne

    Lire

    L’association LINK, qui propose chaque année des évènements gratuits sur la culture numérique, propose le 20 octobre prochain le LINKTEENS. A destination des 15/25 ans, ils pourront découvrir des informations sur les formations, les nouveaux métiers mais aussi toutes les possibilités qu’offre la programmation au travers d’ateliers ludiques comme la fabrication d’un petit robot. Des minis conférences sont également organisées sur les questions des enjeux de l’Intelligence Artificielle. Rdv à l’Espace Jeunes de 10h à 18h.

  • 16/10/18 | Festival de la BD d'Angoulême : changement de critères du Prix Goscinny

    Lire

    Depuis deux ans, le prix Goscinny récompense un jeune scénariste pour un album paru dans l’année, ou à un scénariste confirmé pour sa contribution à un album en particulier. En 2018, Jean Harambat avait obtenu le prix pour son album Opération Copperhead (Dargaud, 2017). Pour l'édition 2019, l'institut Goscinny et le FIBD changent la donne ; il pourra désormais également récompenser un scénariste pour l'ensemble de son oeuvre. Le nom du lauréat 2019 sera annoncé le mardi 20 novembre à Paris.

  • 16/10/18 | Les étudiants relèvent le « Defi Sang Limite »

    Lire

    Initié en 2004, le « Défi Sang Limite » revient à Bordeaux après 4 ans d’absence le 17 octobre. Il vise à mobiliser les étudiants en Médecine et en Pharmacie, et plus largement tous les étudiants du campus Carreire, pour recueillir un maximum de dons pour faire gagner sa ville. Objectif: 250 dons minimum. Pour accompagner ce mouvement, l’EFS proposera de nombreuses animations et faire de cette collecte un moment festif et convivial. Rdv à l’espace santé du campus Carreire.

  • 15/10/18 | Ford Blanquefort : nouveau coup d'arrêt

    Lire

    Ce lundi 15 octobre, le ministre de l'économie Bruno Le Maire était à nouveau en Gironde. A l'occasion d'une nouvelle réunion avec les élus locaux et les syndicats de l'usine Ford, à Blanquefort, il a annoncé avoir tenu une discussion la semaine dernière avec le président de Ford. Ce dernier a manifesté une intention claire de fermer l'usine définitivement plutôt que d'appuyer une reprise par l'industriel belge Punch, un temps envisagé. Bruno Le Maire a affirmé être "en total désaccord" avec cette décision. La dernière consultation du comité d'entreprise sur le plan social de l'usine de Blanquefort est toujours prévu pour le 18 décembre.

  • 15/10/18 | Esprit critique et numérique à Mont-de-Marsan

    Lire

    Pour la 3e édition de #cybergener@ctions, le Bureau Information Jeunesse de Mont-de-Marsan et ses partenaires associatifs et institutionnels locaux proposent jusqu'au 25 octobre une programmation riche pour sensibiliser jeunes et moins jeunes, à une éducation critique au numérique. Durant 10 jours, expositions, ateliers, ciné-débat, mais aussi parcours numérique, hackathon et conférences, tant à destination des enfants et adolescents que des parents et professionnels de l'encadrement, se succèdent. Infos et inscriptions : http://m2j.montdemarsan.fr/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le CESER veut « faire territoire (s) » en Nouvelle-Aquitaine

26/12/2017 | C'est jeudi dernier que la section Veille et Prospective du CESER s'est réunie pour traiter de la question : « comment faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine » ?

CESER fairre territoire une

C'est en l'absence de Jean-Pierre Limousin, Président du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional, que la section Veille et Prospective s'est réunie, jeudi dernier, pour présenter le rapport : « comment faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine ». Une question particulièrement pertinente car traitée dans le cadre d'un agenda particulier coïncidant avec la fusion des trois anciennes Régions ainsi que des trois CESER. Dès lors, comment « faire territoire-s », c'est à dire, arriver à une unité territoriale sur une superficie aussi étendue et diversifiée que celle de la Nouvelle-Aquitaine ? Une question à laquelle la section a tenté de répondre en avançant plusieurs pistes qui restent, bien sûr, à mettre en pratique.

Véritable enjeu, surtout depuis la création de la nouvelle grande Région - « d'une superficie égale à celle de l'Autriche », rappelle Jean-Michel Gautheron (JCE) - la question de « faire territoire-s » repose sur l'idée de réussir à créer un projet commun, de gommer les frontières en conservant les aspérités des territoires. Un véritable challenge qui passe par diverses approches ayant trait tant au territoire considéré, qu'à ses habitants ou encore aux politiques territoriales envisagées.

L'importance du maillage et de la proximité

« Il n'y a de territoire que si les instances économiques, l'aménagement territorial, la culture, la représentation politique, syndicale ou encore religieuse s’interpénètrent » note d'emblée Frantz Jénot, membre de l'Université de Poitiers et Président de l'IRQUA Poitou-Charentes. Une affirmation qu'il nuance aussitôt, compte tenu des différences de concentration des habitants et des activités sur le territoire, ainsi que des dynamiques variant selon qu'il s'agisse de métropoles ou de zones rurales. L'idéal étant un maillage tenant compte des inégalités afin que les populations soient intégrées en respectant leur identité locale. Autre facteur majeur pris en compte par cette étude : la proximité. L'objectif étant, là, d'apporter une réponse aux défis et attentes de la société française en « débloquant les territoires, valorisant les savoir-faire locaux, en restaurant la confiance et en remettant les relations humaines au cœur de l'échange », note Alain Leyrat, rapporteur du projet et membre de la CFDT. Une proximité qui se traduit pour la section Veille et Prospective, notamment par : la consommation de produits locaux (grâce aux AMAP, aux épiceries associatives, ou à l'artisanat), l'essor des monnaies locales (pour relocaliser l'acte d'achat), l'économie dite « circulaire » (capitale pour la consommation des ressources locales, dont les matières premières recyclées) et l'échange de services entre habitants. A ce titre, des écosystèmes hybrides tels que Darwin ou les usines nouvelles installées sur l'ancienne filature de Ligugé sont des options intéressantes. Petit bémol : « la façon dont les collectivités vont pouvoir accompagner ces projets difficiles à appréhender pour leur logique très sectorisée ».

Des acteurs et des politiques locales

Invité en tant que grand témoin, Olivier Bouba-Olga, économiste et professeur des Universités, Université de Poitiers) évoque, quant à lui la façon dont on pense les politiques de développement économique des territoires, aujourd'hui. En cause ? Une obsession du modèle générique de développement (« il faut faire du sur-mesure et non du prêt-à-porter ») et la question de la gouvernance et de l'inter-territorialité (« il faudrait que les territoires prennent conscience des systèmes d'interdépendance dans lesquels ils sont plongés et échangent avec leurs voisins dont ils partagent une ou plusieurs problématiques à régler ». Enfin, et non des moindres, la question du dynamisme des acteurs sur le terrain, qui s'avère primordial pour le développement de territoires a également été évoquée. Avec, en premier lieu, le recul de la participation sur invitation. « Il y a une défiance envers les gouvernants. On a du mal à mobiliser et plus de 70% de la population pense que notre démocratie fonctionne mal », précise Jany Rouger, personnalité qualifiée et membre du collège 4. Un problème qui conduit à repenser les formes de participation, notamment au travers de l'utilisation d'internet (« des sites de pétition en ligne, aujourd'hui, peuvent transformer les décision publiques »). Fédérer la population autour de défis communs et retrouver la fierté et le désir de faire ensemble a également été proposé. Quant au rapport (qui n'est pas une fin en soi mais permet de lancer la réflexion sur cette thématique), il est consultable sur la page facebook « faire territoire-s en Nouvelle-Aquitaine ».

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
26722
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !