Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le chantier girondin des Maisons de services au public

23/05/2016 | L'accessibilité des services au public : un chantier porté par le Département et l'Etat

Jean luc Gleyze et Isabelle Dexpert en pays de connaisance auprès des figures de la confrérie du Boeuf de Bazas

La journée des maires de la Gironde est un grand classique de la Foire de Bordeaux et du Salon régional de l'agriculture. Un rendez vous que le président du Conseil départementall met à profit pour faire passer des messages aux très nombreux élus, de toutes les familles politiques, qui sont présents. Jean-Luc Gleyze n'a pas manqué l'occasion de ce rendez vous pour se livrer à une réflexion sur le mode mise en perspective de la loi NOTRe, de cette réforme territoriale qui suppose, ici et là, de nombreux ajustements dans la nouvelle répartition des compétences. " La loi est d'une brûlante actualité pour le Département a-t-il souligné, ajoutant: " les transferts de compétence avec la Métropole et la Région font l'objet de nombreuses discussions...

A ce jour, c'est avec la Métropole que celles-ci sont le plus abouties. Le choix était ouvert au départ: transférer les neuf compétences citées dans la loi, ou n'en retenir que trois. C'est la solution à minima qu'Alain Juppé et moi-même avons retenue. A ce jour, et en perspective d'une prochaine signature officielle, les compétences suivantes seront transférées à la Métropole sur son territoire: les routes ( qui l'étaient automatiquement),  le Fonds de Solidarité Logement, le tourisme et le fonds d'aide aux jeunes. Concernant les autres compétences, j'ai tenu à ce qu'elles restent départementales, notamment pour la majeure partie du social, notre coeur de métier. En confier la charge à la Métropole reviendrait, ni plus ni moins, à créer une division du service public, à créer des catégories urbaines et rurales, pour qui les prestations fournies ne seraient pas les mêmes". Quant aux transferts avec la Région, elles sont de l'avis de Jean-Luc Gleyze " un peu plus complexes... Non que les discussions soient difficiles ou que les relations avec Alain Rousset soient tendues, tout va bien de ce point de  vue là! La vraie raison est qu'une fusion de trois Régions donne beaucoup de fil à retordre aux élus et aux agents régionaux. Revenons aux transferts Département-Région qui concernent principalement les transports interurbains et scolaires, l'économie et l'agriculture, la gestion des déchets. Ces sujets sont actuellement travaillés par les élus et les services pour que les compromis les meilleurs soient trouvés. Mais tout n'est pas aussi simple qu'on aurait pu l'imaginer."

Les transports pour qui?

La question des transports, en Gironde et dans la Région comme dans d'autres est au coeur de débats d'autant plus importants que la collectivité régionale, confirmée dans sa compétence économique, ne se sent pas empressée d'avoir à gérer des systèmes de transport, apanage des départements. Jean-Luc Gleyze n'a  d'ailleurs pas caché que " l'exemple des transports peut nous interroger : une compétence transférée automatiquement à la Région, mais que la Région pourrait vouloir re-déléguer aux Départements... Avec la subtile difficulté de devoir harmoniser la politique transports des douze départements qui la composent... ( NDLR: la Grande région regroupe, rappelons le, en effet, 12 départements)

Au passage, le président du Conseil départemental qui avait été accueilli dans l'enceinte de la Foire par Eric Dulong, le président de Congrès et expositions de Bordeaux, l'avait assuré que le département participerait à " hauteur de ses moyens" à la rénovation du Parc des Expositions qui va mobiliser un budget de 75 millions d'euros pour la restauration du Hall 1. Autre engagement affirmé, avec force, par Jean-Luc Gleyze: la participation du département en faveur du déploiement du Plan Haut-Méga à hauteur de 650 millions d'euros  pour amener le" très haut-débit partout et palier aux carences des "fournisseurs privés qui financent en masse les zones rentables, c'est à dire urbaines  et abreuvent leurs habitants de fibre optique"

Prévenir la désertification médicaleCette grand messe départementale s'est poursuivie par la présentation du "schéma d'accessibilité des services publics" sous l'égide du Vice-Pérsident Bernard Castagnet avec le concours du secrétaire général de la préfecture Thierry Suquet et de Frédéric Carre, sous-préfet de Langon, en charge de ce dossier au sein de la préfecture. Un dispositif qui découle de la loi NOTRe mais mérite, à tout le moins, des explications pour les maires, notamment s'agissant des "Maisons de services au public (MSAP). En l'occurrence, Etat et département sont appelés à faire cause commune. Il est prévu qu'un plan d'actions à six ans soit élaboré, conjointement, par l'Etat et le département, les intercommunalités, les opérateurs de services. La Gironde s'étant lancé dans un travail approfondi débouchant sur des pactes territoriaux ce plan d'action s'insérera dans cette nouvelle donne.

Les MSAP peuvent être portées par une commune, une intercommunalité, une association, mais aussi par le groupe " La Poste " et peuvent prétendre à une subvention de 50% de leur budget de fonctionnement, avec un plancher à 10000 euros et un plafond à 35000. Le diagnostic présenté par Bernard Castagnet a mis en évidence un assez bon niveau de satisfaction générale mais aussi des carences. Et, en premier lieu, dans ce département dont il faut rappeler qu'il est le plus grand de France "un risque de désertification médicale à prévenir et une transmission à organiser." Un vrai chantier s'ouvre donc dont les enjeux pour les populations sont très importants.

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5040
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
la rambox | 23/05/2016

article de qualité merci pour les informations

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !