aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Le Conseil général de Gironde refuse de compenser la baisse des dotations de l'Etat par la fiscalité

17/12/2014 | Après le Conseil régional ce lundi, c'est au tour du Conseil général de débattre de son budget 2015, lors d'une séance plénière prévue sur 2 jours, jeudi 18 et vendredi 19 décembre.

Jean-Marie Darmian, Vice Président du Conseil général de Gironde en charge des Finances

En amont de la séance budgétaire du Conseil général de Gironde, Jean-Marie Darmian, Vice président en charge des finances de la collectivité a présenté à la presse non pas les aspects détaillés du budget qui sera débattu ce vendredi, mais les éléments de contexte qui l'entourent, et l'expliquent. Un budget à hauteur de 1,589 Md pas comme les autres, puisqu'il sera non seulement le dernier d'une mandature qui aura exceptionnellement durée 7 ans, mais aussi le premier à être exécuté par le futur Conseil départemental, remplaçant du séculaire Conseil général à partir du scrutin de mars 2015. Une manière aussi pour le vice-président de mettre en exergue les tendances et évolutions lourdes qui ont pesé sur le Département ces dernières années, avant d'avancer la stratégie mise en œuvre pour 2015.

« Le budget 2015 est le résultat d'une mandature qui aura vécu plusieurs événements importants du point de vue budgétaire », tient à remémorer Jean-Marie Darmian. Parmi ces éléments, l'année 2009 reste dans les mémoires des élus avec d'une part, des dotations de mutation tombées à 122M€, et 'autre part, l'annonce de la disparition de la taxe professionnelle à compter de l'exercice 2010. « Au total, sur la mandature qui s'achève, le levier fiscal du département aura beaucoup évolué passant de 38% des ressources, ce qui est énorme à 18 % en 2015; c'est une mutation considérable», commente-t-il. Dans le même temps, le Conseil général a du absorber des dépenses sociales qui ont explosé. « De 600M€ en 2009, nous sommes cette année à 800M€. Sur le RSA, par exemple ; nous sommes passés d'une prise en charge du Département de 122M€ à 200M€, soit une hausse de 64% ! Sur le soutien aux personnes handicapées, on est passé de 32M€ à 72M €». Les chiffres paraissent moins lourds mais l'augmentation est ici de 125% en 6 ans.

"Ne pas diminuer l'effort d'investissement"A ces éléments, il faut désormais ajouter, ou plutôt soustraire, les dotations de l'Etat, qui, au nom de l'effort de redressement des comptes publics, affichent une diminution de 36M€ entre 2014 et 2015. «Pour autant, prévient Jean-Marie Darmian, le Conseil général, ne va pas augmenter la fiscalité au regard de ces baisses de dotation », son choix stratégique est autre. « D'abord nous allons pouvoir nous appuyer sur la pérennisation de la hausse des droits de mutation confirmée par l'Etat, lors du vote de la loi de finances pour 2015. Ensuite, nous allons continuer à maîtriser nos dépenses de fonctionnement. Troisièmement, nous avons décidé de ne pas diminuer notre effort d'investissement vers les entreprises de Gironde. Enfin, ce n'est que tenant compte de ces trois premiers éléments, que nous ajusterons le levier fiscal. » Autrement dit, « on va regarder ce que l'on encaisse en droits de mutation, analyser nos dépenses et ensuite ajuster la fiscalité ».

Une dette à 600M€Une stratégie qui selon lui permet de limiter l'augmentation de la fiscalité. « Si nous avions lié baisse des dotations et fiscalité celle-ci aurait directement fait un bond de 13%, ce qui est hors de question. » Selon la stratégie envisagée par le Vice Président, la fiscalité augmentera dans la même proportion qu'auparavant, soit « environ à 6,5% sur trois ans ». Et de rajouter : «sur 101 départements, la Gironde est au 29ème rang des fiscalités les plus faibles ». Mais le pendant de cette stratégie, c'est aussi un endettement qui en 2015 atteindra les 600M€. Il était de 270M€ en 2008... Pour autant, «le ratio de désendettement estimé entre 5 et 6 ans, reste correct», selon le Vice-président aux Finances, la situations étant considérée alarmante à partir de 10 voire 12 ans.

Les collèges, "la priorité du Conseil général"Au total, sur un budget total de 1,589 Md€, 1,156 Md€ sera consacré « aux actions de proximité », insiste Jean-Marie Darmian et de citer par exemple les interventions dans le domaine du logement, la mobilité, l'enfance, l'urbanisme, l'éducation, les personnes âgées,etc... viennent ensuite l'économie et l'emploi pour 173M€, la vie collective pour 77M€, et l'environnement, pour 44M€. Enfin sur les collèges, « question prioritaire pour le Conseil général », c'est un investissement de 54,8M€ qui est prévu en 2015, avec notamment des projets de construction à Lacanau et Mios par exemple. Sur 7 ans, le Conseil général y aura consacré 333M€ en investissement et 180M € sur le fonctionnement.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2880
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !