aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques mise sur la « solidarité performante »

07/04/2014 | Enfance en détresse, handicapés, personnes âgées... Les priorités affichées dans le département sont multiples

Georges Labazée (à g.), aux côtés des vice-président Philippe Garcia et Kotte Ecenaro

L’aide sociale est « la » priorité du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques. Même si les formes qu’elle revêt sont parfois ignorées du grand public. Cette réalité sera rappelée jeudi et vendredi au Parlement de Navarre lors de l’examen du budget primitif 2014. La session arrive un peu tardivement. « Mais on ne voulait pas mélanger les débats des élections municipales avec ceux du département », explique le président PS Georges Labazée.

Cette année, pas moins de 326 millions d’euros  sont consacrés aux solidarités. Celles-ci sont multiples. Sollicitée en permanence, l'assemblée départementale a par exemple décidé de s’organiser pour apporter son soutien aux épiceries sociales et aux banques alimentaires.

 Dans un autre domaine, une aide importante est accordée aux maisons d’enfants à caractère social  (MECS) dans lesquelles des centaines de gamins, en danger, en détresse ou en déshérence sont placés à la suite d’une décision de justice.

 « Je ne veux pas faire de démagogie. Mais je veux faire toucher du doigt l’argent que l’on met dans ces structures » dit Georges Labazée. « C’est une fois et demi ce que l’on dépense pour les collèges, et autant que l’on fait pour les routes. » Sachant que le Département rémunère par ailleurs 420 personnes chargées d’accueillir des jeunes chez elles, en plus des places disponibles dans les MECS.

Alzheimer aussi…Ce que le président qualifie de  « solidarité performante » s’exprime également  au bénéfice des personnes âgées et handicapées. Les actions menées pour les aider à préserver leur autonomie génèrent 4 600 emplois à temps plein, rappelle-t-il.  Dans la foulée, le patron de l’exécutif départemental se réjouit de voir que l’Agence régionale de santé a retenu le secteur de Morlàas-Nay pour y installer le seul dispositif MAIA (maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer) créé cette année en Aquitaine. Là encore, un soutien sera apporté à ce réseau où se retrouvent plusieurs structures et associations.

Un effort sur les collègesLes programmes plusieurs annuels se poursuivent. Des réaménagements de collèges ont été décidés à Arette, Nay et Pontacq. Ils représenteront un investissement de 24 millions d’euros pour la seule année 2014. Quant au collège d’Artix, qui a défrayé la chronique après que des malaises inexpliqués d’élèves y aient été constatés (ce qui a entrainé fermeture provisoire et réaménagements conséquents), le Conseil général estime être allé « au-delà de ce qu’on lui demandait ». Certains de ses représentants, comme Philippe Garcia, s’interrogeant aujourd’hui sur les aspects « irrationnels » de cette affaire.

Les routes « marquent le pas »Si les travaux consacrés aux routes « marquent le pas », ils se chiffrent tout de même à 35 millions d’euros cette année. Des opérations-phares  sont au programme, avec l’achèvement de la déviation Saint Pée/Nivelle, la poursuite Gabarn-Pont de Laclau (contournement d’Oloron), ainsi que les lancements de la déviation d’Autevielle et du contournement d’Orthez.

Les stations de ski, elles, voient le Conseil général investir 23 millions d’euros pour moderniser tout un secteur de La Pierre-Saint-Martin. Autant de chantiers qui amènent Georges Labazée à rappeler que les Pyrénées-Atlantiques arrivent à la première place des départements de 500 000 à 650 000 habitants où l’on investit le plus. « Cela, tout en maîtrisant l’emprunt, et sans avoir augmenté la fiscalité depuis trois ans. »

Le bio à la cantineEn matière de restauration scolaire, un accent continue à être  mis sur les circuits courts, le manger bio et les produits du terroir. « «31 collèges sur 37 sont aujourd’hui dans la démarche du manger bio, avec une tarification unique pour les établissements. Nous en sommes très fiers » confie-t-il. Avant d’évoquer le soutien apporté aux enfants les plus démunis pour lesquels « le seul repas équilibré de la journée est celui de midi. » Cette aide est au total de 500 000 euros.

Côte basque : oui au bus à haut niveau de service, mais…Les transports scolaires et interurbains se voient consacrer un budget de 40 millions d’euros. Pour répondre aux exigences de la loi, un schéma directeur d’accessibilité va être mis en place sur l’ensemble du département. Par ailleurs, le président du Conseil général se dit prêt à consacrer 10 millions d’euros au bus à haut niveau de service sur la côte basque. « A condition que le porteur du projet trouve les autres financements ». Soit 25 millions sur un coût total 123 millions pour deux lignes. 

En présentant lundi les grandes lignes d’un budget primitif qui se monte au total à 788 millions d’euros, Georges Labazée a enfin souligné la volonté du Département de continuer à intégrer des handicapés parmi ses salariés. « On vient de franchir le cap des 6% imposés par la loi. Ce qui représente 152 agents. »

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
502
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !