aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

  • 10/01/17 | Vallée du Ciron classée Natura 2000: pas de surprise pour SNCF

    Lire

    Le récent classement en Zone Natura 2000 de la vallée du Ciron que le tracé du projet LGV GPSO prévoit de traverser ne semble pas perturber les responsables de la SNCF. En effet, avancent-ils « le classement en Zone Natura 2000 d'un site est le résultat d'un long processus. Il a ainsi pu d'ores et déjà être anticipé dès le début du projet et pris en compte dans le dossier d'enquête publique ». La vallée du Ciron est le 7ème site a être ainsi classé le long du tracé, un 8ème et dernier classement est par ailleurs d'ores et déjà attendu par André Bayle, Chef de projet LGV GPSO.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Le Département de la Dordogne va augmenter les impôts

10/01/2016 | En Dordogne, le débat des orientations budgétaires s'est déroulé vendredi. Les impôts fonciers augmenteront de l'ordre de 4,5 % en 2016 et 2017.

Le débat d'orientations budgétaires a eu lieu vendredi, avant le vote du budget en février

Le budget du Département de la Dordogne sera adopté en février. Mais le débat des orientations budgétaires qui s'est tenu vendredi a été vif entre le président socialiste Germinal Peiro et l'opposition. Il porte sur la nécessité de réaliser des économies, de trouver 13,6 millions supplémentaires au budget 2016 pour pallier la baisse des dotations de l'Etat et l'augmentation des dépenses sociales obligatoires, notamment le RSA. Dans ce contexte, la majorité souhaite maintenir ses choix politiques et se dit contraint d'augmenter la fiscalité. Cette hausse est dénoncée par l'opposition.

Les impôts locaux augmenteront en Dordogne, sur les deux prochaines années. Cette hausse sera confirmée par le vote du budget  en février. 

La fiscalité augmentera de 4,5 % par an, ce qui devrait produire 4,3 millions d'euros de recettes par an. Cette progression ne devrait toucher que les propriétaires qui paient la taxe foncière et représenter en moyenne 13,54 euros par an.  200 000 foyers en Dordogne sont concernés. Le débat d'orientations budgétaires s'est déroulé vendredi matin au conseil départemental, contrairement aux années précédentes, où il se tient  habituellement en décembre. Ce qu'a dénoncé l'opposition, il y a quelques jours. Cette session a donné lieu à de véritables joutes verbales entre le président Peiro et l'opposition. 

Maintien des choix politiques départementauxD'un côté, la majorité socialiste associée aux communistes souhaite maintenir ses choix politiques en "continuant d'assumer ses choix politiques" à savoir ses missions de solidarité vis à vis des personnes en situation de handicap, privées d'emploi, personnes âgées, de soutien à l'économie locale, malgré le fait que l'économie soit devenue une compétence régionale depuis le 1er janvier, sa politique d'investissements sur les routes et les collèges et les aides aux communes. Pourtant, comme tous les départements, la Dordogne doit faire face à une baisse de ses ressources  et à l'augmentation des dépenses sociales obligatoires. Cela représente 13, 6 millions d'euros à trouver.  La baisse des dotations de l'Etat équivaut à 5,6 millions d'euros. Les dépenses de charges sociales représentent 214 millions d'euros, en hausse de 8 millions. La majorité, par la voix de son rapporteur Jeannick Nadal et son chef de groupe Ps Henri Delage, tout en justifiant, la nécessité d'augmenter la fiscalité, a argumenté sur les économies nécessaires à réaliser. Les dépenses de personnel seront gelées, grâce notamment à une réorganisation de plusieurs services. La dette du Département sera rééchelonnée (elle devrait passer de 6 ans et 11 mois à 8 ans) et les emprunts renégociés , ce qui devrait permettre de gagner 4 millions. 

L'opposition ouvre le feuPar la voix du conseiller départemental de Bergerac Adid Benfeddoul, l'opposition de droite a dénoncé cette hausse des impôts. Il aurait préféré que "la majorité s'occupe davantage de la dette", car le département de la Dordogne compte parmi les plus endettés de France. Thierry Boidé, leader de l'opposition, ouvre le feu de manière plus virulente à l'intention  du président Peiro : il l'accuse "d'oublier l'exemplarité sans faille promise", dénonce l'absence d'annonce de cette hausse fiscale pendant la campagne, l'accuse d'aider uniquement les communes de son bord politique". Alors que Germinal Peiro, exige de véritables propositions de l'opposition, des solutions, Thierry Boidé indique qu'il va lui adresser un courrier pour demander des précisions sur le personnel du conseil départemental, la pyramide des âges, leurs missions et leurs répartitions par services, sur le coût des Assises départementales, sur les sommes dues aux communes. Il dénonce l'embauche d'un chargé de mission au sein de son cabinet. Les propos du leader de l'opposition a eu pour conséquence de mettre Germinal Peiro, dans une colère froide et de le faire répondre avec une virulence qu'on ne lui connaissait pas. "Depuis neuf mois que je vous demande des propositions, une lettre lundi, c'est tout ce que vous me faites.  Je suis déçu pour vos électeurs, pour le débat démocratique. Vous n'êtes pas capables d'être le leader de votre groupe, je le savais déjà, mais là vous le prouvez." Le vote du budget primitif interviendra en février. Le budget devrait s'établir à 503,2 millions d'euros, soit une diminution de 1, 5 %.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : conseil départemental de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
11808
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !