Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/07/20 | Mont-de-Marsan: 2 heures de parking offertes en soutien des commerçants

    Lire

    Du 7 juillet au 25 décembre décembre 2020, la Ville de Mont de Marsan met en place une opération spéciale stationnement : 2 heures consécutives offertes par jour sur voirie et dans les parkings clos Saint-Roch, Midou et Dulamon. Cette opération a pour but "de soutenir les commerces du cœur de ville impactés par la crise sanitaire en facilitant l’accès au centre-ville pour les usagers, tout en soutenant leur pouvoir d’achat". Pour en bénéficier les automobilistes doivent tout de même prendre leur ticket à l'horodateur.

  • 08/07/20 | Des questions juridiques ? Les notaires vous répondent en "MP"

    Lire

    La Chambre des notaires de la Gironde lance une opération inédite via Messenger sur leur page Facebook. Jeudi 9 juillet de 17h à 19h, les notaires girondins répondent en direct aux internautes aux questions juridiques qu’ils se posent en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. Comment ouvrir une succession ? Signer un testament ? Conclure un contrat de PACS ou de mariage ?... Les notaires, par message privés, apporteront des réponses concrètes sur le quotidien ou les projets futurs. Adresse de la page Facebook de la Chambre : https://www.facebook.com/ChambredesNotairesdelaGironde

  • 08/07/20 | Appel à volontaires pour la restauration de la ferme de Chey (79)

    Lire

    Du 13 au 17 juillet et du 20 au 24 juillet, la ville de Niort offre la possibilité à 16 jeunes de 14 à 17 ans de participer à la restauration de la ferme de Chey. La Ville recherche de jeunes candidats motivés intéressés par les métiers de la pierre et du bois. L’après-midi sera consacrée à des activités de loisirs pour les jeunes volontaires.

  • 08/07/20 | Sécheresses : les acteurs du Bassin Adour-Garonne renforcent leur coopération

    Lire

    Face à la multiplication des épisodes de sécheresse, les acteurs de l’eau du bassin Adour-Garonne (l'Etat, le Syndicat Mixte d'Etudes et d'Aménagement de la Garonne, l'Agence de l'Eau, EDF Hydro Sud-Ouest) viennent de renouveler et de renforcer le contrat de coopération qui encadre la mobilisation des retenues hydroélectriques pour soutenir les débits de la Garonne. Conclu pour 2 ans, ce nouveau contrat prévoit la mobilisation de près de 70 millions de m3 d’eau, soit 36 % de plus que le contrat précédent.

  • 07/07/20 | Le Département de la Haute-Vienne, partenaire du “Chèque solidarité tourisme"

    Lire

    Le Département de la Haute-Vienne s’engage, aux côtés de la Région et de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances), pour mettre à la disposition des familles les moins aisées des chèques-vacances, utilisables cet été en Nouvelle-Aquitaine. D’une valeur minimum de 65 € par personne et jusqu’à 260 € pour une famille en fonction de sa composition, ils seront distribués aux foyers éligibles qui en feront la demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Département des Landes confie ses politiques de solidarité à ses habitants

01/07/2020 | Afin de répondre aux besoins de nouvelles solidarités révélées par la crise du Covid-19, le Département des Landes parie sur le dialogue direct avec ses partenaires de terrain et ses habitants

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Paul Carrère, VP délégué à la solidarité

Ce mardi 30 juin, le Conseil départemental des Landes a lancé un dispositif de concertation inédit à l'échelon départemental qui vise dans l'attente « d'une crise économique et sociale d'une ampleur historique » une forme de remise à plat de ses politiques de Solidarité. A travers la création d'un Comité « Nouvelles Solidarités » composé d'acteurs de terrain, et les témoignages et contributions des citoyens landais, l'objectif de la démarche est de tirer les enseignements de la crise sanitaire, de mieux identifier les priorités par thématiques et par territoires, et de réfléchir à des orientations nouvelles des dispositifs départementaux pour répondre au mieux aux besoins des habitants du département. Une démarche engagée jusqu'à la mi-octobre et animée par le cabinet Res Publica, récemment en charge de la convention citoyenne pour l'environnement. Quant à ce dialogue collectif, rendez-vous sur la plateforme Jenparle « Les nouvelles solidarités dans les Landes » pour y prendre part.

« Pendant la crise, le Conseil départemental des Landes a continué à mener ses missions de solidarité habituelles auxquelles se sont ajoutées de nouvelles actions en réponse aux besoins des landais et notamment des plus fragiles qui se sont retrouvés en situation de grande vulnérabilité », rappelle Xavier Fortinon, le Président du Département. Parmi ces actions validées par le Plan d'urgence Covid-19 en date du 17 avril 2020 figurait notamment l'achat en urgence d'équipements de protection individuelle, mais aussi des mesures et dispositifs d'accompagnement telles que l'accélération du Plan « Bien Vieillir », voté février juste avant la crise, des mesures d'insertion et d'accompagnement des personnes en difficulté, ou la mise en oeuvre du cumul possible entre une activité naissante et le RSA. Des dispositifs qui ont en réalité désormais vocation à s'inscrire dans le temps.

Bien conscient en effet, qu'après la crise sanitaire, « une autre crise économique et sociale, se profile, risquant d'aggraver encore les difficultés et les inégalités », la volonté du Département par les voix de son président, et de son vice président aux solidarité Paul Carrère, est de « valoriser les nouvelles solidarités qui ont pu être mises à jours ces derniers mois et de travailler à leur pérennisation pour affronter les conséquences sociales de cette crise qui ont une réelle urgence. Pour ce faire nous sommes prêts à réinterroger nos politiques de solidarité et à les adapter en questionnant directement les landais et leurs besoins face aux difficultés rencontrées », le tout aussi « en synergie » avec les partenaires de terrain et les services de l'Etat.

Un diagnostic territorial des besoins sociaux du département

Voilà donc pour l'exposé des motifs, mais concrètement cette démarche de concertation placée sous le signe de la participation collaborative et de l'intelligence collective, va se décliner en deux dispositifs complémentaires.

Le premier d'entre eux s'appuie sur les partenaires habituels du département (institutionnels, associations, acteurs socio-économiques, mais aussi de personnalités qualifiées) réunis au sein d'un Comité « Nouvelles solidarités » créé tout exprès. Quarante structures y seront réunies couvrant des secteurs variés, des caisses d'allocation à l'éducation nationale, et d'autres services de l'Etat, en passant par les associations caritatives, les organisations syndicales et patronales, associations sportives, acteurs culturels mais aussi le monde de la santé, de l'agriculture, de l'insertion et bien d'autres.
« Ce comité aura pour mandat d'identifier les priorités dans les territoires pour améliorer les conditions de vie des habitants, favoriser le développement des liens sociaux, préserver le dynamisme économique mais aussi renforcer la performance écologique », liste Xavier Fortinon. Les différents échanges et travaux des membres du Comité, lancé le 3 juillet prochain, donneront lieu le 15 octobre au plus tard à la rédaction d'un rapport destinée à l'Assemblée départementale présentant outre des choix de priorisation, des propositions de (ré)orientation des politiques de solidarité du Département.
Pour nourrir ce travail le Comité pourra en plus de ses expertises propres, s'appuyer sur un diagnostic territorial des besoins sociaux du département et de ses territoires, prenant en compte les impacts de la crise sanitaire. « Ce diagnostic, réalisé par le bureau de statistiques Compas, permettra d'objectiver les difficultés rencontrées par la population, que ce soit en matière de revenu, de logement, d'accès au soins, ou encore d'accès aux biens essentiels. Il sera indispensable pour alimenter les discussions, au delà des ressentis partagés par chacun des membres du Comité», estime Xavier Fortinon.

Plateforme de participation citoyenne et numérique
Mais ce Comité ne fonctionnera pas en vase clôt puisqu'il pourra aussi s'appuyer sur le 2ème dispositif de cette vaste et nouvelle démarche : la participation active des citoyens landais via la plateforme numérique Jenparle « Les nouvelles solidarités dans les Landes ». Sur ce site internet les habitants pourront contribuer aux réflexions du Comité en localisant sur une carte interactive, les initiatives de solidarité nées depuis le confinement et dont ils ont eu connaissance, mais aussi via un questionnaire exprimer leurs besoins, et leurs propositions de nouvelles actions de solidarité à engager, développer ou généraliser. Autant de contributions dont la synthèse sera assurée par le cabinet Res Publica auprès du Comité.
L'ensemble de ces travaux destinés à « remodéliser » l'action du Département des Landes post Covid sera examiné par l'Assemblée départementale début novembre. Si l'entièreté des politiques actuelles de Solidarité ne sera pas forcément remise sen cause, c'est tout de même une responsabilité de poids que la collectivité a choisi confier à la concertation ; la solidarité représente en effet 60% du budget départemental soit 250 M€.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Dpt40/S.ZAMBON

Partager sur Facebook
Vu par vous
2783
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !