Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/20 : Ce 3 décembre, les communes de Bordeaux et Le Tourne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue pour la période du 9 au 11 mai 2020.

03/12/20 : Valéry Giscard d'Estaing est mort ce 2 décembre à 94 ans. Son élection en 1974 a été considérée comme un tournant dans le cours de la société française avec l'abaissement à 18 ans de l'âge de la majorité et le soutien à la loi sur l'IVG de Simone Veil

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/20 | Exelus poursuit sa quête de l'innovation

    Lire

    La société bordelaise Exelus, spécialisée dans la télé-médecine, lance un programme afin que la start-up soit LA référence dans ce domaine pour les professionnels de santé. Ce qui fait qu’elle se démarque? Son offre complète et évolutive ainsi que son avance en matière d’innovation. Un programme qui mobilisera 13 salariés jusqu’en mars 2022. Exelus reçoit le soutien du Conseil régional avec une aide à hauteur de 400 000€. Pour information, la start-up commercialise depuis 2016 la plateforme de télé-médecine Nomadeec, leader sur le marché français.

  • 03/12/20 | Le projet « Dock de légumes » va voir le jour

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine, celle-ci vient d’attribuer une aide de 55 842 euros au projet « Dock de légumes » porté par la Communauté d’Agglomération de Grand Angoulême. Cette action vise à préfigurer les équipements et services collectifs nécessaires pour sécuriser et développer les productions maraîchères biologiques et locales. Plusieurs études ont déjà été menées afin de réaliser l’état des lieux de l’écosystème agricole et alimentaire territorial notamment.

  • 03/12/20 | La Charente-Maritime lance une nouvelle aide aux travailleurs indépendants

    Lire

    Le Département 17 lance une nouvelle aide aux entrepreneurs indépendants, dans le cadre du nouveau confinement de novembre. Ce coup de pouce de 800 € pour motif "social" s'adresse aux auto-entrepreneurs, travailleurs indépendants non salariés et dirigeants de sociétés par actions simplifiées et/ou simplifiée unipersonnelle. Pour en bénéficier, il faut bien évidemment justifier de la perte de ses revenus par rapport à 2019. Demande à faire sur: https://la.charente-maritime.fr/actualites/

  • 03/12/20 | La Corrèze vous invite à la découvrir !

    Lire

    Afin d’attirer de nouveaux habitants, le Département de la Corrèze lance une grande campagne d’attractivité. Après inscription et tirage au sort, le Département propose à plusieurs personnes un week-end, tous frais payés, pour découvrir concrètement le territoire. Pour ceux qui franchiront le pas de s’installer en terre corrézienne, le Département proposera la mise en place d'un ensemble de services d'accompagnement à l'installation. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 janvier sur venezvivreencorreze.fr

  • 02/12/20 | La Rochelle : le Congrès des Départements de France reporté en avril

    Lire

    Le congrès des Départements de France devait se tenir du 4 au 6 novembre à l'espace Encan de La Rochelle. Annulé à cause du reconfinement, il devrait finalement se tenir les 28,29 et 30 avril prochain au même endroit. "Le programme et les invités restent les mêmes", a assuré le président des départements de France et de la Charente-Maritime, Dominique Bussereau, qui compte mettre en avant l'importance des départements au quotidien. Le premier ministre Jean Castex clôturera cette 90e édition.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Gironde: Le département ouvre un simulateur du revenu de base

15/02/2017 | Un jury citoyen, composé de 120 personnes, est en réflexion depuis décembre pour présenter leur propres pistes concernant les modalités d'un revenu de base.

Département jury citoyen

C'était, il y a quelques semaines encore, l'un des principaux sujets de campagne des primaires de la gauche. Le revenu de base est revenu ce mercredi sur le devant de l'actualité locale après l'annonce de la création d'un simulateur accessible par internet permettant à chacun de trouver un modèle de financement de cette mesure, plutôt controversée. Cette simulation est une première étape vers l'expérimentation d'un modèle choisi parmi les quatre scénarios envisagés, qui pourrait entrer en phase effective en 2018. Explications.

Cela ressemble à un site internet classique. En fait, c'est celui du département, sauf qu'il permet, grâce à un outil mis en place en interne, de trouver la recette idéale du revenu de base en manipulant différents critères : le montant (500, 750, 1000 euros ou autre), les publics visés (mineurs, 18-25 ans, adultes, retraités) et différents leviers d'action quant à son financement, aujourd'hui controversé et largement débattu depuis que le vainqueur des primaires de gauche l'a inscrit dans son cahier des charges (choisir si l'on doit inclure ou non le RSA, la prime d'activité, les aides au logement où encore les impôts dans la mesure). Ce nouvel outil a été lancé ce mercredi par le Président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze et l'ensemble des élus réunis autour de la présentation d'un avis citoyen ayant sollicité 120 personne. Acteurs de l'ESS, services du département, entrepreneurs, associations de solidarité, travailleurs sociaux, associations de défense des droits des chômeurs et de jeunes en service civique se sont ainsi réunis dix-sept fois depuis décembre dernier pour discuter des éventuelles conditions d'expérimentation du revenu de base. Dans un avis global rendu le même jour, cet avis citoyen a préconisé un scénario différent : "1000 euros minimum, réparti en 800 euros versés nationalement et 200 euros de complément en monnaie locale à la charge du département". 

Variable d'ajustement

Si Jean-Luc Gleyze affirme que le scénario en question sera pris en compte, il affirme également que le simulateur sera une importante variable d'ajustement."Les données financières, notamment en matière de recettes, proviennent d'une validation de la Fondation Jean Jaurès, nous somme donc sûrs des chiffres à ce niveau là. Nous verrons ensuite au niveau de l'expérimentation les financements que nous irons chercher, il n'y a pas forcément de lien de cause à effet entre le simulateur et ce que nous expérimenterons", précise-t-il cependant. "Il a aussi un côté pédagogique très important. Il permet de mesurer les impacts que pourrait avoir le revenu de base sur la contribution collective. S'il faut augmenter de 200% l'impôt sur le revenu, l'hypothèse ne tient pas la route". Si la Gironde est vouée à être un département d'expérimentation depuis l'annonce d'un partenariat avec la Fondation Jean Jaurès (associée au Centre pour la recherche économique et l'Institut des politiques publiques) en septembre dernier (elle vise un début en 2018, même si rien n'est encore arrêté de manière définitive et que "la perspective des élections présidentielles laisse un certain nombre d'interrogations dans le panorama national"), l'idée du simulateur est de s'ouvrir à une consultation plus large. "On voudrait que l'outil soit ouvert au niveau national et même au-delà, que ce soit le plus ouvert possible. Nous verrons les enseignements que l'on peut en tirer". 

 Objectif 2018

Le jury citoyen, lui, présentera de nouveau ses conclusions devant les élus lors de la prochaine plénière du Conseil départemental le 13 mars prochain, date à laquelle pourrait être également esquissé un premier protocole d'expérimentation pour une hypothèse finale retenue aux alentours des 750 euros. Le cadre légal, lui, reste évidemment à définir, comme le précise Jean-Luc Gleyze. "Le fait que Matignon accepte de travailler avec nous va nous permettre, en fonction du ou des scénarios que nous pourrions expérimenter, de regarder de quelle manière le cadre légal et législatif peut être modulé et aménagé, y compris de façon dérogatoire sur ce département où une partie. Le financement mettant en parallèle justice sociale et justice fiscale obligera à des décisions nationales que nous ne maîtrisons pas à notre niveau". Le jury citoyen pourrait également accompagner le département dans la mise en place de cette expérimentation. Quant-au fait que l'outil soit simplifié volontairement pour être accessible à tous, c'est pour mieux servir de première approche. "Un deuxième outil est en cours de travail avec la Fondation Jean Jaurès et des économistes qui affinent considérablement le travail du simulateur actuel. La complexité des éléments ajoutés fait qu'il n'est pas forcément diffusible de la même manière", réaffirme Jean-Luc Gleyze. En attendant ces prochaines échéances, il ne reste plus qu'à chacun de jouer du curseur pour savoir si, éventuellement, ils pourraient être convaincus par ce qui n'est pour l'instant qu'une proposition de campagne. 

L'info en plus : le simulateur départemental du revenu de base est disponible dès aujourd'hui sur www.gironde.fr/revenudebase

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
8300
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !