Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Les 28 et 29 avril, c'est la troisième édition du Printemps de Caudéran (Bordeaux). Au menu : animations sur la nature, le jardin, ateliers de bouturage ou musique végétale (!). Un programme éclectique à retrouver sur www.bordeaux.fr/e149093

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/04/18 | Les logiciels libres à la une en novembre

    Lire

    Les 6 et 7 novembre, le pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic (basé à Pessac) organise une nouvelle manifestation professionnelle d'envergure internationale autour du logiciel libre: B-Boost. Avec pour thème «Open Digital Transformation», l'évènement s'articulera autour des notions d'expertise (90 conférences sur 2 jours) et de business (30 stands d'entreprises Open-source de Nouvelle-Aquitaine et de toute la France). Appuyé par de nombreux acteurs nationaux et locaux, le pôle vient d'obtenir un soutien de 75 000€ voté par les élus régionaux ce 23 avril pour l'organisation de ce rendez-vous.

  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le devenir de l'aéroport de Poitiers-Biard : ce que veut Alain Claeys (maire de Poitiers)

09/11/2017 | Absent de la stratégie aéroportuaire régionale, l'aéroport de Poitiers-Biard va faire l'objet d'une réévaluation de son activité potentielle par un cabinet d'expertise indépendant.

L'aéroport de Poitiers accueille 115 000 passagers par an contre un objectif de 170 000 fixé par la délégation de service public.

Le maire de Poitiers ne s'était pas exprimé depuis la séance du conseil régional en date du 23 octobre sur, entre autres, la mise en place d’une stratégie aéroportuaire en Nouvelle Aquitaine, dont l’aéroport de Poitiers-Biard ne fait pas vraiment partie. Alain Claeys, maire et également président de la communauté urbaine Grand Poitiers, est sorti de son silence. Il vient d'adresser un courrier soulevant trois questions sur le devenir de la structure aux deux autres membres du syndicat mixte de l’aéroport Bruno Belin (président du département de la Vienne) et Claude Lafond (président de la CCI de la Vienne).

Alain Claeys, maire de Poitiers et président de Grand Poitiers, monte au créneau sur le sujet du devenir de l’aéroport de Poitiers-Biard. Dans un courrier adressé à Bruno Belin, président du Conseil Départemental de la Vienne et à Claude Lafond, Président de la CCI de la Vienne, il alerte sur l’avenir et le devenir de la structure gérée par un syndicat mixte dont la CCI de la Vienne, le Conseil Départemental de la Vienne et la communauté urbaine de Grand Poitiers sont membres.

 

Alain Claeys, maire de Poitiers et président de Grand Poitiers, s'est exprimé sur le devenir de l'aéroport de Poitiers-Biard.

Des engagements non tenus 

Le maire rappelle qu’il suit ce dossier de l’aéroport depuis 2008. La structure battait déjà de l’aile et avait besoin d’un second souffle. À l’époque la CCI de la Vienne gérait à la fois l’aéroport et était membre du Syndicat mixte. Ce qui pouvait poser problème. « Une situation délicate non exempte de risques » selon Alain Claeys. Depuis 2012 et pour une durée de 7 ans, une délégation de service public (DSP) a été établie avec le groupe Vinci Airports. Les objectifs fixés sont loin d’être atteints. La fréquentation de l’aéroport est de 115 000 passagers cette année alors que l’objectif devait être de 170 000 chaque année. « Aujourd’hui les objectifs de la délégation de service public ne sont pas atteints. Il faut renvoyer Vinci sur ses responsabilités » poursuit le président de Grand Poitiers. « Le choix du mode d’exploitation et de gouvernance de l’aéroport est une priorité absolue. On peut s’interroger sur la plus-value qu’apporte Vinci ». Hormis la fréquentation, la diversification des compagnies aériennes et l’ouverture de nouvelles lignes (notamment vers l’Allemagne) étaient programmées et c’est loin d’être le cas puisque Ryanair est en situation de monopole sur Poitiers-Biard et qu’aucune ligne n’a été ouverte; au contraire celle vers Barcelone a été arrêtée. C’est une première inquiétude pour le maire de Poitiers. 

 

L’autre problème soulevé est celui du positionnement du Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine (voir l’article « Stratégie aéroportuaire régional : quel sort pour les aéroports de la région ? »). Poitiers-Biard n’a pas vu d’engagement dans son capital de la part de la région.« J’ai dit à Alain Rousset (NDLR : président du Conseil Régional de La Nouvelle-Aquitaine) qu’il faisait une erreur d’appréciation. Je ne peux pas accepter l’argument que la Vienne soit bien desservie par la Ligne à Grande Vitesse (LGV) et qu’elle n’a pas besoin d’un aéroport en plus. Je suis désolé mais l’aéroport rentre en compte dans l’attractivité d’un territoire, au même titre que la LGV ou que l’Internet très haut débit », indique Alain Claeys. Avant de poursuivre: « Il y a quand même le 3e parc d’attractions et de loisirs français dans le département, le parc du Futuroscope, un attrait touristique important avec deux millions de visiteurs chaque année ». Toutefois la région s’est engagée à hauteur de 250 000 euros par an dans une obligation de service public (OSP) pour la ligne La Rochelle/Poitiers/Lyon confiée à la compagnie Hop jusqu’au 31 octobre 2019. Une ligne utile et fréquentée notamment par les chefs d’entreprises du Châtelleraudais. Elle repose également sur l’engagement de l’État à hauteur de 500 000 euros par an entre autres. 

Un aéroport indispensable 

Sa dernière préoccupation porte sur la situation financière de la CCI. « La région ne peut pas la remplacer comme ça. C’est une vision à courte vue d’affirmer cela. On ne peut pas dire qu’un aéroport est indispensable et qu’on ne peut plus le financer », confie Alain Claeys.Pour Alain Claeys, la réponse serait que le syndicat mixte (CCI, Conseil Départemental, communauté urbaine) mette en place une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) réalisée par un cabinet indépendant. « pour voir les atouts et les faiblesses de l’aéroport, faire un état du marché et voir les perspectives et quelles stratégies adopter. Il faut le faire rapidement je pense pour le 1er semestre 2018. » Car plusieurs échéances attendent le syndicat mixte de l’aéroport de Poitiers-Biard. En 2019, il faudra renouveler la délégation de service public (avec Vinci ou un concurrent) mais aussi l’obligation de service sur la ligne La Rochelle/Poitiers/Lyon où il faudra ouvrir des discussions avec la région mais aussi l’État. En discutant avec Alain Rousset, Alain Claeys a fait ajouter dans le schéma aéroportuaire régional une clause dite de « revoyure » pour l’aéroport de Poitiers-Biard fixée en janvier 2019. Le temps presse donc pour l’avenir de cette structure que les politiques et les habitants de la Vienne souhaitent conserver absolument.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
45537
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !