Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le devenir de l'aéroport de Poitiers-Biard : ce que veut Alain Claeys (maire de Poitiers)

09/11/2017 | Absent de la stratégie aéroportuaire régionale, l'aéroport de Poitiers-Biard va faire l'objet d'une réévaluation de son activité potentielle par un cabinet d'expertise indépendant.

1

Le maire de Poitiers ne s'était pas exprimé depuis la séance du conseil régional en date du 23 octobre sur, entre autres, la mise en place d’une stratégie aéroportuaire en Nouvelle Aquitaine, dont l’aéroport de Poitiers-Biard ne fait pas vraiment partie. Alain Claeys, maire et également président de la communauté urbaine Grand Poitiers, est sorti de son silence. Il vient d'adresser un courrier soulevant trois questions sur le devenir de la structure aux deux autres membres du syndicat mixte de l’aéroport Bruno Belin (président du département de la Vienne) et Claude Lafond (président de la CCI de la Vienne).

Alain Claeys, maire de Poitiers et président de Grand Poitiers, monte au créneau sur le sujet du devenir de l’aéroport de Poitiers-Biard. Dans un courrier adressé à Bruno Belin, président du Conseil Départemental de la Vienne et à Claude Lafond, Président de la CCI de la Vienne, il alerte sur l’avenir et le devenir de la structure gérée par un syndicat mixte dont la CCI de la Vienne, le Conseil Départemental de la Vienne et la communauté urbaine de Grand Poitiers sont membres.

 

Alain Claeys, maire de Poitiers et président de Grand Poitiers, s'est exprimé sur le devenir de l'aéroport de Poitiers-Biard.

Des engagements non tenus 

Le maire rappelle qu’il suit ce dossier de l’aéroport depuis 2008. La structure battait déjà de l’aile et avait besoin d’un second souffle. À l’époque la CCI de la Vienne gérait à la fois l’aéroport et était membre du Syndicat mixte. Ce qui pouvait poser problème. « Une situation délicate non exempte de risques » selon Alain Claeys. Depuis 2012 et pour une durée de 7 ans, une délégation de service public (DSP) a été établie avec le groupe Vinci Airports. Les objectifs fixés sont loin d’être atteints. La fréquentation de l’aéroport est de 115 000 passagers cette année alors que l’objectif devait être de 170 000 chaque année. « Aujourd’hui les objectifs de la délégation de service public ne sont pas atteints. Il faut renvoyer Vinci sur ses responsabilités » poursuit le président de Grand Poitiers. « Le choix du mode d’exploitation et de gouvernance de l’aéroport est une priorité absolue. On peut s’interroger sur la plus-value qu’apporte Vinci ». Hormis la fréquentation, la diversification des compagnies aériennes et l’ouverture de nouvelles lignes (notamment vers l’Allemagne) étaient programmées et c’est loin d’être le cas puisque Ryanair est en situation de monopole sur Poitiers-Biard et qu’aucune ligne n’a été ouverte; au contraire celle vers Barcelone a été arrêtée. C’est une première inquiétude pour le maire de Poitiers. 

 

L’autre problème soulevé est celui du positionnement du Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine (voir l’article « Stratégie aéroportuaire régional : quel sort pour les aéroports de la région ? »). Poitiers-Biard n’a pas vu d’engagement dans son capital de la part de la région.« J’ai dit à Alain Rousset (NDLR : président du Conseil Régional de La Nouvelle-Aquitaine) qu’il faisait une erreur d’appréciation. Je ne peux pas accepter l’argument que la Vienne soit bien desservie par la Ligne à Grande Vitesse (LGV) et qu’elle n’a pas besoin d’un aéroport en plus. Je suis désolé mais l’aéroport rentre en compte dans l’attractivité d’un territoire, au même titre que la LGV ou que l’Internet très haut débit », indique Alain Claeys. Avant de poursuivre: « Il y a quand même le 3e parc d’attractions et de loisirs français dans le département, le parc du Futuroscope, un attrait touristique important avec deux millions de visiteurs chaque année ». Toutefois la région s’est engagée à hauteur de 250 000 euros par an dans une obligation de service public (OSP) pour la ligne La Rochelle/Poitiers/Lyon confiée à la compagnie Hop jusqu’au 31 octobre 2019. Une ligne utile et fréquentée notamment par les chefs d’entreprises du Châtelleraudais. Elle repose également sur l’engagement de l’État à hauteur de 500 000 euros par an entre autres. 

Un aéroport indispensable 

Sa dernière préoccupation porte sur la situation financière de la CCI. « La région ne peut pas la remplacer comme ça. C’est une vision à courte vue d’affirmer cela. On ne peut pas dire qu’un aéroport est indispensable et qu’on ne peut plus le financer », confie Alain Claeys.Pour Alain Claeys, la réponse serait que le syndicat mixte (CCI, Conseil Départemental, communauté urbaine) mette en place une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) réalisée par un cabinet indépendant. « pour voir les atouts et les faiblesses de l’aéroport, faire un état du marché et voir les perspectives et quelles stratégies adopter. Il faut le faire rapidement je pense pour le 1er semestre 2018. » Car plusieurs échéances attendent le syndicat mixte de l’aéroport de Poitiers-Biard. En 2019, il faudra renouveler la délégation de service public (avec Vinci ou un concurrent) mais aussi l’obligation de service sur la ligne La Rochelle/Poitiers/Lyon où il faudra ouvrir des discussions avec la région mais aussi l’État. En discutant avec Alain Rousset, Alain Claeys a fait ajouter dans le schéma aéroportuaire régional une clause dite de « revoyure » pour l’aéroport de Poitiers-Biard fixée en janvier 2019. Le temps presse donc pour l’avenir de cette structure que les politiques et les habitants de la Vienne souhaitent conserver absolument.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
61402
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !