Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Foll en câlinothérapie dans les Landes

19/09/2015 | Le ministre de la Forêt a assuré aux sylviculteurs l'engagement financier de l'Etat

LeFoll

« Si certains se plaignent de vous, les forestiers, eux, vous disent un grand merci ! ». La phrase de Bruno Lafon, président du Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest (SSSO), a largement fait sourire Stéphane Le Foll. Entre la crise du lait et des éleveurs, le ministre de l'Agriculture et de la Forêt est venu vendredi à Morcenx savourer les applaudissements pour son action forestière après un été particulièrement chargé.

Pour cette 98e Assemblée générale du SSSO, M. Le Foll est venu rappeler « la continuité de l'action de l'Etat sur la gestion de la tempête Klaus de 2009. Quand je suis arrivé au ministère, il y avait une baisse en prévision, on a évité cette baisse et on a rajouté 60 millions d'euros sur cinq ans », jusqu'en 2017, sur un plan prévu au départ à 470 millions.
Malgré les pressions budgétaires, « l'engagement de l'Etat, jusqu'au bout, sera tenu », a-t-il assuré. Sur plus de 200.000 hectares de forêt ravagés par la tempête, déjà 65% ont été replantés. Et deux ans de travail sont encore nécessaires pour venir à bout du reboisement si la météo le permet. «Avec les secousses qu'on a pris, malgré les deux grosses tempêtes centennales en 10 ans, on voit la force de la forêt cultivée », a expliqué Christian Pinaudeau, secrétaire général du SSSO, saluant la « modestie des Gascons » face à ce travail « colossal et exceptionnel ».
Protection des forêts face aux aléas climatiques, menace des incendies, question sanitaire, menace des cervidés dont la surpopulation pourrait remettre en cause la capacité productive... M. Le Foll a assuré que l'Etat était aux côtés des sylviculteurs pour faire réussir la filière bois demain, se faisant applaudir plusieurs fois.
Une sylviculture de précisionLors de son AG, le syndicat qui rassemble sur la Gironde, les Landes et le Lot-et-Garonne près de 6.000 adhérents représentant plus de 65 % de la forêt privée, a présenté son Plan de développement forestier 2015-2030, demandant notamment la création d'un Fonds de solidarité phytosanitaire ou la réaffectation des centimes forestiers (taxe) pour conduire ce programme global. Il s'agit de « faire de la sylviculture de précision, produire plus et mieux » avec « l'ambition d'attirer de nouveaux investisseurs » dans une sorte de marché à terme, selon M. Pinaudeau.
En tout cas, après des années très difficiles (les prix avaient touché le plancher, il remontent aujourd'hui à ceux des années 90, autour de 32 à 35€ le m3 de bois d'oeuvre), M. Lafon a assuré que « les perspectives pour la matière première et le matériau bois n'ont jamais été aussi bonnes ».
Le président du Conseil régional Alain Rousset, en campagne électorale, n'a pas dit autre chose, soulignant le potentiel de la forêt dans la future grande région « où le massif forestier sera le premier d'Europe avec 2,8 millions d'hectares ». Avec la relance du groupe Gascogne entre autres, « on voit bien qu' au-delà de la construction bois nous avons avec la chimie verte un développement qui peut être prodigieux ».
Plus globalement, « ceux qui ont des stratégies et les font respecter sont ceux qui réussissent » et « quand des professionnels sont organisés, qu'il agissent de manière collective et cohérente, comme c'est le cas ici, c'est pour l'activité économique et la préparation de l'avenir, la condition de la compétitivité globale d'une filière », a assuré M. Le Foll, qui a reconnu n'être « pas toujours accueilli avec autant de sympathie et d'applaudissements »...
Une câlinothérapie qu'Henri Emmanuelli a poursuivie, lançant au ministre que ce devait être « revigorant » de « finir l'été avec nous ». Assurant avoir « rarement vu l'Etat se saisir d'un dossier avec ce sérieux et cette détermination », le président du Conseil départemental des Landes en a profité pour inviter M. Le Foll au salon Forexpo en juin 2016 à Mimizan, avec même à la clef, en cadeau, 10 jours d'initiation au surf...

 

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
2257
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !