Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Europe: Le Grand Oral de Nathalie Delattre

07/03/2019 | La Sénatrice de la Gironde était invitée par la Maison de l’Europe pour débattre autour de sa vision de l’Europe ce lundi 04 mars.

Nathalie Delattre, sénatrice de la Gironde

La soirée était organisée par la Maison de l’Europe de Bordeaux Aquitaine. Le troisième Grand Oral européen de la MEBA recevait Nathalie Delattre, dans le cadre du cycle de conférences-débats « #Europedémocratique2019 » et de la démarche « Cette fois je vote ». La sénatrice a évoqué ce qui selon elle freine l’action de l’Europe en France, mais aussi les grandes priorités de l’Union Européenne sans oublier la jeunesse et les élections à venir.

« La France a tendance à sur-transposer». C’est le constat que dresse Nathalie Delattre, sénatrice de la Gironde et européenne convaincue. « Souvent, l’Europe nous indique des voies vers lesquelles nous devons tendre, ajoute la sénatrice. Et nous avons tendance en France à faire encore mieux, toujours plus, ce qui fait que des fois la France met l’Europe dans une mauvaise position, et les français pensent ensuite que l’Europe va trop loin, alors que c’est nous ». La sénatrice admet toutefois que l’Europe est compliquée et que des choses restent à améliorer. Pour Nathalie Delattre, l’Europe aujourd’hui est un « carcan de règles », c’est selon elle toujours compliqué de mettre en place des politiques et les appliquer à cause des strates administratives et des étapes qu’il faut respecter au niveau européen.

La solidarité : un prérequis pour la réussite de l’Europe

« L’argument ‘l’Europe, c’est la paix’ ne suffit plus aujourd’hui ». Nathalie Delattre explique l’incompréhension des français vis-à-vis de l’Union Européenne avant tout par un manque de repères aux yeux du public, dans une société de l’instantanéité. D’après la sénatrice de la Gironde, l’Europe a besoin d’une philosophie de solidarisme pour fonctionner. « Il faut retrouver comment les peuples peuvent être solidaires entre eux, et ça passe par un mieux disant social. Je pense qu’il faudrait un statut social qui puisse être similaire et concerner l’ensemble des européens ». C’est en partie pour cela qu’au niveau de l’emploi, Nathalie Delattre souhaiterait la mise en place d’un contrat de travail unique en UE. Elle propose également la mise en place d’une diplomatie européenne, pour avoir une meilleure souveraineté à l’international.

Jeunesse : « les mentalités ne sont plus les mêmes »

« Il faut avoir un projet pour tous les stades de la vie ». La Sénatrice remarque avec plaisir l’arrivée de la nouvelle génération sur le marché du travail : « Ils ne sont plus ce que nous avons été. Nous faisions des études, certains se sont entretués pour avoir les meilleures places et les considérations étaient essentiellement financières. Aujourd’hui nos jeunes s’entraident, ils sont internationaux, et ils ont des valeurs de protection et de défense de l’Homme ». Nathalie Delattre se réjouit de la mentalité des jeunes, plus soucieux de l’environnement, de la société, et elle imagine si cet engouement était au service de l’Europe.

« Il faut revoir la gouvernance de l’Europe ».

Nathalie Delattre souhaite une démocratie plus présente au niveau Européen. « J’aimerais voir un Président de l’Union Européenne élu au suffrage universel direct, poursuit la sénatrice. Il faudrait également l’élection du président de la Commission Européenne par le Parlement Européen » 1. La Sénatrice de la Gironde émet des réserves sur la règle de l’unanimité : « elle est très difficile, nous devons la remettre en cause pour instaurer une règle de la majorité, et fixer selon l’importance du sujet une majorité plus ou moins haute ». Selon Nathalie Delattre, ces choses font partie de ce qui empêche l’Europe d’avancer. Autant de sujets qui créeront le débat à l’approche des élections européennes du 26 mai, où la sénatrice de la Gironde appelle à « soutenir des listes républicaines avec des européens convaincus ».

1. rappel: aujourd'hui le président de la Commission est le chef de file de la liste qui est arrivée en tête des élections euopéennes En février 2018, les eurodéputés ont annoncé qu'ils rejetteraient toute personnalité proposée par le Conseil européen qui n'aurait pas été chef de file pour les élections européennes. Une position soutenue aussi bien par la gauche que la droite.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : ville de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
3565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !