Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/09/19 | Municipales à Bergerac : LREM soutient le candidat socialiste

    Lire

    Il n’y aura pas de candidat de la République en marche pour les municipales de Bergerac de mars. Le bureau exécutif du parti a choisi de soutenir Fabien Ruet, candidat investi du PS. Le LREM explique dans un communiqué que "le choix du rassemblement autour de ce candidat est pour notre mouvement une évidence. La vision que Fabien Ruet porte de Bergerac, ses qualités de chef d’équipe, la valeur du travail de diagnostic et de construction du projet qu’il a mené pour la commune, ont su nous convaincre de la qualité de sa candidature."

  • 19/09/19 | Pau: "La Miséricorde" vendue au Ministère de la Justice

    Lire

    Mercredi 18 septembre, Jean-Louis Peres, 1er adjoint au Maire de Pau, a signé l'acte de cession de l'immeuble de la Miséricorde au Ministère de la Justice. Le bâtiment historique, délaissé depuis de nombreuses années, va être reconverti en une cité judiciaire au centre-ville de Pau permettant de regrouper les pôles civil, commercial et prudhommal jusqu'alors éclatés. Cette future cité judiciaire accueillera une centaine de personnes, 3 grandes salles d'audience publique et 4 salles d'audience de cabinet. Au sous-sol: archives et locaux techniques.

  • 19/09/19 | Le Grand Pavois s'exporte en Chine

    Lire

    L'organisation du Grand Pavois et le Département de Charente-Maritime sont allés décrocher un partenariat avec la ville côtière de Qinhuangdao (province du Hebei). Le deal? Les Français accompagnent le développement du port de plaisance de la cité chinoise, notamment à travers des formations de moniteurs de voile et à la gestion d'un port dédié au nautisme. Qinhuangdao devrait accueillir également une version locale du Grand Pavois en 2020.

  • 19/09/19 | La Rochelle : 40 sites ouverts pour les journées du patrimoine

    Lire

    A La Rochelle, près de 40 sites seront ouverts au public ce week-end, avec plus de 50 RDV, comme l'exposition hommage à Georges Simenon, les 30 ans du Relais nature La Moulinette, la 1re ouverture de l’ancien hôpital Aufrédi, de la Banque de France, du Parc et du Château de La Faucherie et des Hôtels Poupet, Leclerc et Weiss. Le chantier l’Hôtel de Ville sera exceptionnellement ouvert à la visite, gratuite mais sur inscriptions sur le site de la ville, en attendant sa réouverture le 6 décembre.

  • 19/09/19 | Conférences sur l’art à Brive

    Lire

    Du 16 octobre au 18 mars de 18h30 à 19h45 sur le Campus Universitaire de Brive, le musée Labenche organise 6 séances de conférences d’histoire de l’art. Ouverte à tous, cette initiation donnera les principales clés de compréhension pour décoder l’oeuvre qui sera abordée lors de la séance. Ce cycle 2019/2020 aura pour thématique le bestiaire. Les inscriptions sont possibles dès le 20 septembre à l’accueil du Musée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le lycée agricole de Montmorillon réfléchit à la transition agroécologique 

09/09/2019 | Alain Rousset a visité le lycée agricole de Montmorillon ce 5 septembre. Un établissement tourné vers l'agroécologie, de quoi ravir le président de région.

Ce jeudi 5 septembre, Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, a visité le lycée agricole de Montmorillon

Ce jeudi 5 septembre, le lycée agricole Jean-Marie Bouloux de Montmorillon a accueilli Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, accompagné par Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l’Éducation et des Lycées, ainsi que Philippe de Guénin le directeur régional de l'agriculture, de l'alimentation de la forêt en Nouvelle-Aquitaine. Une visite qui consiste à présenter le projet d’établissement inscrit notamment dans les engagements du conseil régional avec Néo Terra, une feuille de route qui accompagne et accélère la transition écologique. Les élèves de Seconde ont également reçu leur premier équipement professionnel. Ce rendez-vous s’est achevé par une visite de la bergerie qui va entrer en fonction d’ici l’automne. 

Difficile de rater l’établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA) de Montmorillon lorsqu’on arrive de Poitiers ou de Chauvigny. Il accueille des élèves de la 3e au BTS, par voie scolaire (258 élèves cette année), par apprentissage (134 élèves cette année) et des formations adultes. L’établissement présente cinq domaines de compétence : l’installation et le salariat en agriculture élevage ; l’agroéquipement et le machinisme agricole ; l’aménagement, la gestion des milieux naturels et les travaux forestiers ; l’élevage équin, les activités hippiques et la traction animale ; l’élevage canin-félin et l’éducation canine. Ce jeudi 5 septembre, Guillaume Dupuits, directeur de l’EPLEFPA, semble particulièrement ravi d’accueillir le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, son vice-président en charge de l’Éducation et des Lycées, Jean-Louis Nembrini et entre autre le directeur régional de l'agriculture, de l'alimentation de la forêt en Nouvelle-Aquitaine, Philippe de Guénin. « L’EPLEFPA de Montmorillon constitue en quelque sort un petit campus. Ici, nous formons chaque année 400 jeunes et 150 adultes. 110 personnes travaillent dans ces murs », introduit le directeur. 

Le président du conseil régional a distribué les premiers équipements de ces élèves de Seconde

Les Secondes reçoivent leur premier équipement 

Rencontre avec 23 élèves de Seconde pro filière Nature, Jardin, Paysage, Forêt. Un peu intimidés, tous ont reçu leur premier équipement distribué et financé par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.  « A terme, il y aura le logo de la région sur vos équipements, car je veux que vos parents sachent qui finance ces équipements et ce que nous faisons de l’argent public », explique aux élèves Alain Rousset. Dans le paquetage : une cotte d’agriculteur, une blouse de laboratoire, une tenue de pluie, des bottes, des gants de sécurité. « J’imagine que c’est ta taille », sourit le président de la Nouvelle-Aquitaine à l’un des jeunes lycéens.

Petite pause déjeuner autour d’un buffet préparé par le chef cuisinier qui sert de 600 à 700 repas par jour. De plus l’association Mont’Plateau met en oeuvre un projet de développement local visant à accroître la part d’approvisionnement de denrées alimentaires de proximité, issues de l’agriculture durable locale.  « Les élèves et les professeurs profitent aussi de ces produits », assure Guillaume Dupuits. Ces produits locaux représentent 20% de produits servis.

Visite de l'exploitation du lycée agricole de Montmorillon, ici l'ancienne bergerie

Une exploitation agroécologique

La visite se poursuit sur l’exploitation agricole de plus de 300 hectares (30 hectares de maïs, 42 de triticale, blé, et orge, 40 de cultures dérobées, 210 hectares de prairie et 1,3 hectare de verger). Niveau animaux : 220 chèvres, 660 brebis Romanes et 120 brebis Charmoises, 53 vaches limousines, plus un atelier équin et un autre canin-félin. Une véritable unité de production à vocation pédagogique. Céline Saint-Jean est responsable de l’exploitation agricole. Au niveau pédagogique, il a fallu s’adapter à l’air du temps et aux nouvelles pratiques. « Nous avons fait le choix audacieux de la luzerne pour nos cultures. Nous concevons le pâturage de manière agroécologique, nous diminuons le travail du sol en ne labourant plus les terres et nous travaillons également sur du sylvopastoralisme », explique-t-elle. Cette pratique d'élevage consiste à faire pâturer la forêt par le bétail pour exploiter les ressources fourragères situées sous les arbres. « Nous faisons également attention au bien-être animal, puisque lors des fortes chaleurs, ils peuvent se mettre à l’ombre », poursuit Céline Saint-Jean. « Nous repositionnons notre pédagogie pour répondre aux besoins des professionnels et des territoires. Notre but est d’apprendre aux jeunes à appliquer de bonnes pratiques », conclut Guillaume DupuitsLa nouvelle bergerie, un équipement financé à hauteur de 200 000 euros par la région Nouvelle-Aquitaine

Direction la bergerie financée à hauteur de 200 000 euros par la région Nouvelle-Aquitaine. Le bâtiment est terminé . Il ne reste plus que des aménagements à faire. Une bergerie qui va permettre de gagner en efficacité, et d’améliorer les conditions de travail. Elle devrait entrer en fonction à l’automne, lors des prochaines périodes d’agnelage.  

Les établissements pilotes de la transition agroécologique 

Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, en a profité pour faire passer un message sur l’utilité des établissements publics locaux d'enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA) et leur rôle essentiel. « Ils doivent être les pilotes de la transition agroécologique. Ils sont indispensables à la formation des jeunes. Ils permettent de réfléchir sur les usages et le stockage de l’eau, l’assolement, la saisonnalité. La société attend du monde agricole qu’il accélère la transition. A nous, la région de l’accompagner ».. Le président du conseil régional rappelle au directeur du lycée agricole qu’il faut travailler en réseau avec les centres de recherche pour avancer et être accompagné techniquement. Guillaume Dupuits lui a répondu qu’ils étaient en relation avec le site de l’INRA de Lusignan (Institut national de la recherche agronomique). Le lycée agricole de Montmorillon semble paré pour passer au vert et prendre le virage de la transition écologique.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
18160
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !